Regardez le monde
avec les yeux ouverts

Inscrit ou abonné ?
CONNEXION

UP', média libre
grâce à ses lecteurs
Je rejoins

rejoignez gratuitement le cercle des lecteurs de UP’

Institut des cancers des femmes ou une nouvelle ère pour la santé féminine

Commencez

Ce 25 juin 2024 marquera une étape clé dans la lutte contre les cancers féminins avec le lancement opérationnel de l’Institut des Cancers des Femmes, en présence de ses membres fondateurs. L’occasion de présenter les enjeux, objectifs et projets d’envergure qui transformeront la prise en charge de ces cancers. En effet, cet institut d’un genre inédit place la santé des femmes au cœur d’une approche globale centrée sur la recherche, l’innovation et la prise en compte du bien-être des patientes.

En France, chaque année, 78 000 femmes sont touchées par les cancers féminins, et malheureusement, 20 000 d’entre elles en décèdent. Diminuer le nombre de décès liés aux cancers du sein et aux cancers gynécologiques, est donc un enjeu de santé publique de taille, en particulier pour les cancers de mauvais pronostic (ovaire, vagin, cancers du sein triple négatif ou métastatiques) ; et c’est toute l’ambition du nouvel Institut des cancers des femmes, IHU porté par l’Institut Curie, PSL et l’Inserm.

« On ne traite pas des cancers mais des patientes »

Véritable projet de rupture dans l’accompagnement médical et psychologique apporté aux femmes, l’Institut des Cancers des Femmes labellisé en mai 2023 démontre d’ores et déjà son engagement dans des projets sur la recherche, la prévention, le dépistage, les traitements, les parcours de soin dédiés aux cancers féminins. « Sur le plan social, nous partons du double constat qu’il existe de fortes disparités dans les prises en charge, et que le cancer est un facteur aggravant des situations de précarité des femmes, qui engendre d’ailleurs plus d’arrêts de travail et plus d’aménagements du temps de travail que pour les hommes », explique la Professeure Anne Vincent-Salomon, pathologiste spécialiste des cancers féminins à l’Institut Curie et professeure à l’Université PSL, directrice de l’Institut.

L’Institut des cancers des femmes est un projet qui vise à faire levier et à bouger les lignes de la connaissance et la compréhension des cancers féminins grâce à une approche nouvelle car plus globale, depuis la recherche sur la biologie de la tumeur jusqu’à la prise en considération de la personne dans son environnement.
Pour y répondre, l’Institut des Cancers des Femmes associe les expertises médicales, paramédicales et scientifiques de ses membres fondateurs, aux côtés des entreprises et des associations de patientes.

De la recherche fondamentale et translationnelle à son application en clinique, l’Institut des Cancers des Femmes porte une ambition, celle de révolutionner la prise en charge des cancers féminins et à horizon 2040, diminuer par deux le nombre de décès liés à ces pathologies.

L’Institut des cancers des femmes est un IHU (institut hospitalo-universitaire) labellisé en 2023, fondé par l’Institut Curie, l’Université PSL et l’Inserm, visant à renforcer le continuum recherche – soin en rapprochant les expertises scientifiques, médicales, paramédicales de l’Institut Curie avec celles des co-fondateurs et des associations de patientes. L’Institut concerne tous les projets relatifs aux cancers du sein et cancers gynécologiques et vise à améliorer la prévention des cancers des femmes, guérir toujours plus de patientes atteintes de cancers féminins, ainsi qu’à limiter leurs rechutes et leurs impacts en termes de qualité de vie. Quatre piliers majeurs structurent ce projet, avec un apport des sciences humaines et sociales inédit : mieux comprendre la biologie des cancers des femmes, pour mieux prévenir et dépister les cancers, notamment chez les patientes à risque et éviter les rechutes ; développer de nouvelles options thérapeutiques personnalisées pour faire diminuer les taux de mortalité, notamment des formes rares ; adapter la prise en charge du cancer à la qualité de vie des femmes et faire bénéficier les patientes d’un accompagnement complet ; mieux former les professionnels aux enjeux spécifiques de ces cancers.

S’abonner
Notifier de

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Article précédent

Elections législatives : France Assos Santé réagit dans une lettre ouverte aux différents partis

Derniers articles de Santé -Médecine

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS. ET AGIR.
logo-UP-menu150

Déjà inscrit ? Je me connecte

Inscrivez-vous et lisez trois articles gratuitement. Recevez aussi notre newsletter pour être informé des dernières infos publiées.

→ Inscrivez-vous gratuitement pour poursuivre votre lecture.

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS ET AGIR

Vous avez bénéficié de 3 articles gratuits pour découvrir UP’.

Profitez d'un accès illimité à nos contenus !

A partir de 1.70 € par semaine seulement.

Profitez d'un accès illimité à nos contenus !

A partir de $1.99 par semaine seulement.
Partagez
Tweetez
Partagez
WhatsApp
Email
Print