Regardez le monde
avec les yeux ouverts

Inscrit ou abonné ?
CONNEXION

UP', média libre
grâce à ses lecteurs
Je rejoins

rejoignez gratuitement le cercle des lecteurs de UP’

Chercher à attraper le Covid pour s’immuniser ? Une très mauvaise idée

Chercher à attraper le Covid pour s’immuniser ? Une très mauvaise idée

Commencez

Alors que le nombre d’infections Covid-19 bat chaque jour de nouveaux records en grande partie dû à Omicron, des voix se font de plus en plus entendre du côté des scientifiques et sur les réseaux sociaux pour affirmer qu’être infecté sera relativement inévitable pour beaucoup. D’où l’idée pour certains de chercher à se faire contaminer délibérément. Une très mauvaise idée.

Des messages apparaissent actuellement sur les réseaux sociaux remettant à la mode l’idée d’organiser des réunions festives du type « fêtes varicelle » où l’on se mélange intentionnellement avec des personnes infectées. Selon l’AFP, un restaurant en Italie prendrait même 130 euros pour accompagner son diner d’un bon vin mais aussi du Covid.

D’où l’idée qui a fleurit ici et là que s’il y a de fortes chances d’être infecté, pourquoi ne pas faire en sorte d’attraper le Covid et faire avec ? Une attitude dangereuse, pour les experts en santé publique, interviewés par Medscape Medical News. « Non, ce n’est pas vrai de dire qu’il est inévitable que tout le monde soit infecté par Omicron », considère le Dr Greg Poland, professeur de médecine et de maladies infectieuses à la faculté de médecine de la Mayo Clinic (Rochester, Minnesota), rédacteur en chef du journal Vaccine. « Il peut bien y avoir des taux d’infection et des taux d’exposition plus élevés, mais les personnes vaccinées, ayant reçu un rappel et portant un masque ont de très grandes chances de se protéger contre les infections ».

L’idée de chercher à attraper délibérément le Covid repose aussi sur un raisonnement faux, indique le Dr Poland. Les gens peuvent supposer à tort que ce qu’ils appellent « immunité naturelle » – et qu’il préfère, lui, appeler plus précisément « immunité découlant de la maladie » – n’aura pas de conséquences négatives, et qu’une fois infectés, leur immunité va durer longtemps. « Un autre aspect mal compris, selon le Dr Poland, c’est la notion qu’Omicron serait moins virulent que le variant Delta. Si vous n’êtes pas vaccinés ou insuffisamment vaccinés et êtes infectés par le variant Omicron, le pronostic sera meilleur qu’avec Delta, mais vous pouvez être très malade et mourir. »

« Je ne recommanderai certainement pas que les gens sortent pour attraper Omicron », acquiesce le Dr Aaron Glatt, porte-parole de la Société américaine de Maladies Infectieuses, et épidémiologiste (Mount Sinai South Nassau, Oceanside, New York). « Si quelqu’un est infecté, s’en remet et va bien, alors il verra son immunité boostée, comme pour n’importe quelle infection », dit-il. Néanmoins, « cela veut dire passer par la case « malade » et ce n’est pas une bonne idée. Des résultats montrent que des taux élevés d’autoanticorps peuvent persister dans le temps, même après une infection légère ou asymptomatique. Ces anticorps qui apparaissent après l’infection et attaquent nos propres cellules pourraient être responsables de symptômes persistants du Covid.

Un choix qui peut s’avérer fatal

Opposée aux vaccins anti-Covid, Hana Horka, chanteuse du groupe de folk tchèque Asonance, est morte dimanche à l’âge de 57 ans après avoir délibérément contracté le virus en vue d’obtenir son pass sanitaire.

Pourquoi ne pas profiter d’une lecture illimitée de UP’ ? Abonnez-vous à partir de 1.90 € par semaine.

Interrogé sur la radio publique iRozhlas.cz, le fils de la chanteuse, Jan Rek, a expliqué que sa mère a refusé de se faire vacciner et s’est volontairement exposée à la maladie que lui et son père, tous les deux vaccinés, avaient attrapée avant Noël. « Elle a décidé de vivre normalement avec nous et préféré attraper la maladie plutôt que de se faire vacciner », a précisé M. Rek.

Ce dernier a accusé les figures locales de la mouvance anti-vaccin d’avoir convaincu sa mère de ne pas se faire vacciner et d’avoir ainsi « du sang sur les mains ». « Je sais exactement qui a forgé son opinion (…) Je suis triste qu’elle ait cru davantage des étrangers que sa propre famille. Ce n’était pas que de la désinformation totale mais aussi des avis sur l’immunité naturelle et les anticorps créés en attrapant la maladie », a regretté le fils de la chanteuse.

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Le plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
antoine.demonceaux@gmail.com
10 mois

le vaccin ARN ne peut pas provoquer d’auto-anticorps?

contact@ottafr.live
10 mois

Il suffit de regarder l’étude qui a été faite auprès de la communauté Amish pour voir que grâce à l’immunité collective et surtout à leur façon de vivre l’épidémie est finie chez eux en Pensylvannie depuis mi mai 2020. Ils n’ont rien changé à leurs habitudes de vies. La communion avec le vin pendant l’office passait de bouche en bouche et tout le monde a attrapé le covid. Coupé des médias, des politiques, des scientifiques anxiogènes ils n’ont pas sombré dans la peur, l’angoisse, le désespoir qui ont occasionnée bien des dommages dans nos populations « évoluées ». Refus d’un gouvernement, de… Lire la suite »

Nouveau vaccin Novavax : les antivax et antiARN seront-ils convaincus ?
Article précédent

Nouveau vaccin Novavax : les antivax et antiARN seront-ils convaincus ?

La pandémie aurait affecté le cerveau des enfants
Prochain article

La pandémie aurait affecté le cerveau des enfants

Derniers articles de Santé -Médecine

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS. ET AGIR.
logo-UP-menu150

Déjà inscrit ? Je me connecte

Inscrivez-vous et lisez trois articles gratuitement. Recevez aussi notre newsletter pour être informé des dernières infos publiées.

→ Inscrivez-vous gratuitement pour poursuivre votre lecture.

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS ET AGIR

Vous avez bénéficié de 3 articles gratuits pour découvrir UP’.

Profitez d'un accès illimité à nos contenus !

A partir de 1.70 € par semaine seulement.
Partagez30
Tweetez
Partagez
WhatsApp
Email