Regardez le monde
avec les yeux ouverts

Inscrit ou abonné ?
CONNEXION

UP', média libre
grâce à ses lecteurs
Je rejoins

rejoignez gratuitement le cercle des lecteurs de UP’

La lettre Mansholt 1972

La lettre Mansholt 1972, de Sicco Mansholt – Préface de Dominique Méda – Editions Les Petits Matins, 4 mai 2023 – 80 pages

Enrichi d’une introduction inédite, cet ouvrage est la réédition d’un texte épuisé : il y a cinquante ans, un vice-président de la Commission européenne proposait à l’Europe une bifurcation radicale de l’économie, pour éviter la crise climatique qui se profilait déjà. Visionnaire !

Le 9 février 1972, le social-démocrate néerlandais Sicco Mansholt lâche une bombe. Alors vice-président de la Commission européenne chargé de l’agriculture, il écrit une lettre au président de la Commission : l’Europe, affirme-t-il, doit d’urgence engager une politique écologique rompant radicalement avec l’objectif de croissance. En pleines Trente Glorieuses !

Pourquoi un tel revirement de la part d’un homme politique jusqu’alors productiviste ? Mansholt a lu les travaux du rapport Meadows, qui sera publié peu après par le Club de Rome sous le titre Les Limites à la croissance, et en a été profondément ébranlé. C’est cette lecture qui le décide à proposer un plan d’action pour faire face aux menaces écologiques auxquelles l’humanité s’exposerait en continuant sur la même voie. Hélas, Mansholt n’a pas été écouté, il a même été raillé ou conspué, dénoncé comme ennemi  des travailleurs ou du progrès, à gauche comme à droite. Nous avons perdu cinquante ans, mais il n’est pas trop tard. 

Cette lettre visionnaire, précédée d’une remise en contexte de Dominique Méda, est ici republiée, suivie de textes témoignant des vifs débats qu’elle suscita à l’époque. L’homme politique communiste Georges Marchais, le syndicaliste Edmond Maire, le philosophe Herbert Marcuse et Sicco Mansholt lui-même croisent le fer autour de leur conception de l’avenir de l’humanité en des termes d’une étonnante actualité.

L’introduction inédite de Dominique Méda met l’accent sur un programme de transformation radicale, une réduction de la croissance, une augmentation de la quantité des biens collectifs, une prise en considération des inégalités Nord-Sud, une croissance zéro et des pistes pour renouveler le Green Deal.

Sicco Mansholt (1908-1995) était un homme politique néerlandais. Membre du Parti travailliste, il a été ministre de l’Agriculture des Pays-Bas de 1945 à 1958 et a présidé la Commission européenne du 22 mars 1972 au 5 janvier 1973.

Dominique Méda est professeure de sociologie à Paris-Dauphine et présidente de l’Institut Veblen pour les réformes économiques.

0 Commentaires
Retour d'information sur Inline
Voir tous les commentaires
Article précédent

Fin du monde et petits fours - Les ultra-riches face à la crise climatique

Prochain article

On ne dissout pas un soulèvement

Derniers articles de Ecologie / Ecologie politique

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS. ET AGIR.
logo-UP-menu150

Déjà inscrit ? Je me connecte

Inscrivez-vous et lisez trois articles gratuitement. Recevez aussi notre newsletter pour être informé des dernières infos publiées.

→ Inscrivez-vous gratuitement pour poursuivre votre lecture.

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS ET AGIR

Vous avez bénéficié de 3 articles gratuits pour découvrir UP’.

Profitez d'un accès illimité à nos contenus !

A partir de 1.70 € par semaine seulement.
Partagez
Tweetez
Partagez
WhatsApp
Email
Print