Regardez le monde
avec les yeux ouverts

Inscrit ou abonné ?
CONNEXION

UP', média libre
grâce à ses lecteurs
Je rejoins

rejoignez gratuitement le cercle des lecteurs de UP’

transition énergétique

Zusanne Solar : la transition énergétique récompensée

Commencez
Ce vendredi 18 novembre, à l’occasion de la cérémonie des European Solar Prize 2016 qui se sont tenus à Barcelone, Énergie Partagée et ses partenaires ont été distingués pour leur participation au projet transfrontalier et citoyen de production d’énergie solaire «Zusamme Solar» à Colmar. Présentation.
 
Organisés par l’association européenne des énergies renouvelables (EUROSOLAR), les European Solar Prize récompensent les villes, les entreprises, les organisations, les coopératives et les particuliers qui prennent en main la question de la transition énergétique. C’est le cas du projet « Zusamme Solar » initié par la coopérative alsacienne Energie Partagée.
« Alors que certains gouvernements européens tentent de concentrer le développement des énergies renouvelables entre les mains d’oligopoles énergétiques, les citoyens du monde entier mènent la transition énergétique vers le 100% d’énergie renouvelable et poussent vers une démocratie énergétique » se réjouit Josep Puig, d’EUROSOLAR Espagne.
 
Porté par l’enthousiasme pour le photovoltaïque des années 2007 – 2008, un premier noyau de 25 habitants du Haut-Rhin a soutenu la création d’une société coopérative d’énergie : Energies Partagées en Alsace.
Aujourd’hui constituée de 37 individus de la région, elle a n’a cessé de diffuser le message d’une énergie locale, financée et maîtrisée par les citoyens. Très vite, elle a mené des actions de sensibilisation destinées à réduire la consommation énergétique (achat groupés de lampe LED, animations et sensibilisation lors de festivals, etc) et à mettre en avant les initiatives novatrices (visite de Freiburg pour les coopérateurs).
Et la coopérative ne s’est pas arrêtée là. Pour démontrer la pertinence d’une transition énergétique locale, rien de tel que la mettre en pratique !
Les coopérateurs ont alors initié le développement de quatre projets photovoltaïques dans la région pour une puissance totale de 77 kWc.
 
Outre Rhin, l’énergie citoyenne est ancrée dans la culture depuis bien longtemps. Installée juste de l’autre côté de la frontière allemande, à Freiburg in Brisgau, Fesa Energie fait partie des quelques 800 coopératives énergétiques allemandes qui se sont créées grâce à une politique favorable à la constitution de sociétés de projets locales.
Depuis 2011, grâce à ses 68 coopérateurs, Fesa a en effet développé des projets photovoltaïques, jusqu’à plus de 700 kWc à ce jour.
Elle gère un parc de centrales photovoltaïques et éoliennes pour un total de 1,9 million d’euros, au travers de différentes sociétés de production.
Une de ses réalisations phare est une centrale de 365 kWc au-dessus des voies d’autoroute à Freiburg.
 
 
Les démarches de ces deux coopératives sont si proches qu’elles devaient s’unir. C’est chose faite avec ce projet « Zusamme ! » (littéralement « Ensemble » en allemanisch, la langue hybride parlée dans cette région frontalière) qui a permis d’installer quatre nouvelles installations photovoltaïques de 100 kWc, soit 2 600 m2 de panneaux sur les toits de bâtiments industriels de Colmar (précisément trois sur Colmar, un à Wintzenhein). Ces toitures en sheds crées par l’industrie textile sont bien orientées mais demandent plus de travail de mise en œuvre que des toitures simples. On en trouve encore de nombreux exemple dans le Haut-Rhin.
« Ce partenariat entre citoyens français et allemands pour construire des toitures solaires est une grande première dans la région.  Nous sommes fiers d’avoir pu prendre part à cette aventure, et espérons pouvoir initier d’autres projets transfrontaliers citoyens.  Il y a de grandes choses à faire en Alsace ! »  déclare Georges Audras, porteur du projet.
 
Pour Erwan Boumard, Directeur d’Énergie Partagée « La spécificité de Zusamme est d’avoir été financée et réalisée grâce à la rencontre d’une coopérative énergétique alsacienne (Énergies Partagées en Alsace), une coopérative énergétique allemande (Fesa) et l’outil financier Énergie Partagée. Le financement du projet est donc issu à 100% de citoyens français et allemands, rassemblés pour faire voir le jour à cette installation transfrontalière, symbole de la transition énergétique européenne ».
L’installation a été réalisée par un professionnel de la région qui utilise des modules photovoltaïques d’origine européenne, afin d’éviter les émissions de CO2 liés à l’importation des panneaux du bout du monde et soutenir la filière européenne.
Les centrales ont commencé à produire de l’électricité au mois de mars 2015.

Financement 100% citoyen

Ce projet, premier exemple de coopération citoyenne, coûte environ 800 000 €. Pour le financer, les coopérateurs ont mis en commun leur investissement afin de rassembler le capital initial qui garantit la maîtrise citoyenne du projet. Fesa à contribué à hauteur de 50%, la coopérative alsacienne a pu rassembler 10% et le reste (40%) a été apporté par Énergie Partagée Investissement.
La Région Alsace a également largement contribué au projet en allouant 120 000 euros de subventions.
Grâce à ses milliers d’actionnaires, Énergie Partagée a vocation à investir dans ces projets pour qu’ils soient maitrisés à 100% par des citoyens. L’outil a « avancé » une part de l’investissement au projet pour le rendre possible. Le reste du projet a été financé par la banque éthique La Nef, pour en faire un projet pleinement citoyen et solidaire.
Énergie Partagée Investissement investit donc dans ces projets pour qu’ils restent maîtrisés à 100% par des citoyens. Chacun peut maintenant, partout en France, soutenir ce projet Zusamme ! et devenir co-producteur de l’énergie solaire produite !
 

Nous avons un message pour vous…

En octobre dernier nous avons pris l’engagement que UP’ Magazine accordera au dérèglement climatique, à l’extinction des espèces sauvages, à la pollution, à la qualité de notre alimentation et à la transition écologique l’attention et l’importance urgentes que ces défis exigent. Cet engagement s’est traduit par le partenariat de UP’ Magazine avec Covering Climate Now, une collaboration mondiale de 250 médias sélectionnés pour renforcer la couverture journalistique des enjeux climatiques.

Nous promettons de vous tenir informés des mesures que nous prenons pour nous responsabiliser à ce moment décisif de notre vie. La désinformation sur le climat étant monnaie courante, et jamais plus dangereuse qu’aujourd’hui, il est essentiel que UP’ Magazine publie des rapports précis et relaye des informations faisant autorité – et nous ne resterons pas silencieux.

Notre indépendance éditoriale signifie que nous sommes libres d’enquêter et de contester l’inaction de ceux qui sont au pouvoir. Nous informerons nos lecteurs des menaces qui pèsent sur l’environnement en nous fondant sur des faits scientifiques et non sur des intérêts commerciaux ou politiques. Et nous avons apporté plusieurs modifications importantes à notre expression éditoriale pour que le langage que nous utilisons reflète fidèlement, mais sans catastrophisme, l’urgence environnementale.

UP’ Magazine estime que les problèmes auxquels nous sommes confrontés dans le cadre de la crise climatique sont systémiques et qu’un changement sociétal fondamental est nécessaire. Nous continuerons à rendre compte des efforts des individus et des communautés du monde entier qui prennent courageusement position pour les générations futures et la préservation de la vie humaine sur terre. Nous voulons que leurs histoires inspirent l’espoir.

Nous espérons que vous envisagerez de nous soutenir aujourd’hui. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à offrir un journalisme de qualité, ouvert et indépendant. Chaque abonnement des lecteurs, quelle que soit sa taille, est précieux. Soutenez UP’ Magazine à partir d’1.90 € par semaine seulement – et cela ne prend qu’une minute. Merci de votre soutien.

Je m’abonne →

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
transition énergétique
Article précédent

Le double langage des banques françaises en matière d'énergie

SylvieJehanno
Prochain article

L'utilisateur, pilote de sa consommation électrique

Derniers articles de Transition écologique et énergétique

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS. ET AGIR.
logo-UP-menu150

Déjà inscrit ? Je me connecte

Inscrivez-vous et lisez trois articles gratuitement. Recevez aussi notre newsletter pour être informé des dernières infos publiées.

→ Inscrivez-vous gratuitement pour poursuivre votre lecture.

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS ET AGIR

Vous avez bénéficié de 3 articles gratuits pour découvrir UP’.

Profitez d'un accès illimité à nos contenus !

A partir de 1.70 € par semaine seulement.
Partagez
Tweetez
Partagez
WhatsApp
Email
Print