Regardez le monde
avec les yeux ouverts

Inscrit ou abonné ?
CONNEXION

UP', média libre
grâce à ses lecteurs
Je rejoins

rejoignez gratuitement le cercle des lecteurs de UP’

Cageot de fruits

94 % des français veulent changer leur façon de consommer

Commencez
Les Français veulent consommer « responsable et plus durable », et une écrasante majorité d’entre eux (94%) souhaitent revenir à des produits simples et accessibles à tous, selon une étude publiée le 30 mai dernier.
 
« Pour la première fois depuis 2004, consommer responsable, c’est avant tout consommer autrement pour la majorité des Français (50,5%) », souligne Greenflex, une société de services en développement durable qui a mené cette étude avec le soutien de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe). « Consommer autrement » signifie privilégier les produits « éco-labellisés », certifiés éthiques, locaux, moins polluants.
 
Pour 32% des Français, il s’agit de « ne plus consommer de produits ou services superflus », et pour 16%, de « réduire sa consommation en général ».
Près des deux tiers des Français (60%) pensent que consommer autrement « c’est ne pas gaspiller, jeter », soit une hausse de 11 points en deux ans.
Environ 85% privilégient les entreprises ayant préservé une implantation locale, selon cette étude menée auprès d’un échantillon représentatif de la population française composé de 4.100 personnes âgées de 15 à 74 ans.
Ils sont 65% à considérer que les distributeurs ont la responsabilité de faire travailler des producteurs locaux et 32% déclarent acheter local.
 
Pour 30% des Français, un produit est responsable « lorsqu’il respecte les différents intervenants dans la production ».
73% considèrent que « les individus ont un rôle important pour agir concrètement en faveur du développement durable ».
Environ 38% consomment moins de viande, ce qui représente une hausse de 5 points par rapport à 2014 (BIEN 2014). Ils sont aussi plus nombreux à privilégier les produits naturels : 60% (+4 points).
 
Les jeunes se sentent particulièrement impliqués, selon cette étude : pour 75% des 15-24 ans (+3 points par rapport à l’ensemble de la population, et +8 points en deux ans), la prise en compte du développement durable est « une nécessité ».
 
 
 

Nous avons un message pour vous…

En octobre dernier nous avons pris l’engagement que UP’ Magazine accordera au dérèglement climatique, à l’extinction des espèces sauvages, à la pollution, à la qualité de notre alimentation et à la transition écologique l’attention et l’importance urgentes que ces défis exigent. Cet engagement s’est traduit par le partenariat de UP’ Magazine avec Covering Climate Now, une collaboration mondiale de 250 médias sélectionnés pour renforcer la couverture journalistique des enjeux climatiques.

Nous promettons de vous tenir informés des mesures que nous prenons pour nous responsabiliser à ce moment décisif de notre vie. La désinformation sur le climat étant monnaie courante, et jamais plus dangereuse qu’aujourd’hui, il est essentiel que UP’ Magazine publie des rapports précis et relaye des informations faisant autorité – et nous ne resterons pas silencieux.

Notre indépendance éditoriale signifie que nous sommes libres d’enquêter et de contester l’inaction de ceux qui sont au pouvoir. Nous informerons nos lecteurs des menaces qui pèsent sur l’environnement en nous fondant sur des faits scientifiques et non sur des intérêts commerciaux ou politiques. Et nous avons apporté plusieurs modifications importantes à notre expression éditoriale pour que le langage que nous utilisons reflète fidèlement, mais sans catastrophisme, l’urgence environnementale.

UP’ Magazine estime que les problèmes auxquels nous sommes confrontés dans le cadre de la crise climatique sont systémiques et qu’un changement sociétal fondamental est nécessaire. Nous continuerons à rendre compte des efforts des individus et des communautés du monde entier qui prennent courageusement position pour les générations futures et la préservation de la vie humaine sur terre. Nous voulons que leurs histoires inspirent l’espoir.

Nous espérons que vous envisagerez de nous soutenir aujourd’hui. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à offrir un journalisme de qualité, ouvert et indépendant. Chaque abonnement des lecteurs, quelle que soit sa taille, est précieux. Soutenez UP’ Magazine à partir d’1.90 € par semaine seulement – et cela ne prend qu’une minute. Merci de votre soutien.

Je m’abonne →

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
eau
Article précédent

Menace majeure sur les ressources en eau par les géants des mines et du pétrole

Champ de blé
Prochain article

Les grands céréaliers commencent à prendre goût au bio

Derniers articles de Sécurité alimentaire et agrostratégies

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS. ET AGIR.
logo-UP-menu150

Déjà inscrit ? Je me connecte

Inscrivez-vous et lisez trois articles gratuitement. Recevez aussi notre newsletter pour être informé des dernières infos publiées.

→ Inscrivez-vous gratuitement pour poursuivre votre lecture.

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS ET AGIR

Vous avez bénéficié de 3 articles gratuits pour découvrir UP’.

Profitez d'un accès illimité à nos contenus !

A partir de 1.70 € par semaine seulement.
0 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
WhatsApp
Email
Print