Regardez le monde
avec les yeux ouverts

Inscrit ou abonné ?
CONNEXION

UP', média libre
grâce à ses lecteurs
Je rejoins

rejoignez gratuitement le cercle des lecteurs de UP’

Pénurie alimentaire

Dans dix ans la planète sera dans l’incapacité de nourrir tout le monde

Commencez
D’ici 2027, le monde pourrait être confronté à un déficit de 214 milliards de calories. C’est ce qu’affirme Sara Menker, fondatrice et directrice générale de Gro Intelligence, une agence d’analyse des données agricoles. En d’autres termes, dans une dizaine d’années, nous n’aurons plus assez de nourriture pour nourrir la planète.
 
Nous savons depuis longtemps que nous pourrions arriver à un point où le nombre d’humains sur Terre serait si important qu’il serait impossible de les nourrir tous. D’ici 2050, la population mondiale devrait atteindre 9,1 milliards d’habitants, et l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) prévoit qu’à ce moment-là, le monde aura besoin de produire 70 % plus de nourriture qu’aujourd’hui pour nourrir tous ces gens. Cette échéance de 2050 est celle que les scientifiques et les organisations comme la FAO et Oxfam citent habituellement comme étant l’année où le monde sera à court de nourriture.
 
Mais, selon Gro Intelligence, le problème de la plupart des évaluations réalisées sur l’insécurité alimentaire, est qu’elles se fondent sur la masse et le poids, et non la valeur nutritive. Pourquoi ? Parce que ce serait plus facile à calculer. Mais ce qui nous importe dans l’alimentation, poursuit Sara Menker c’est la valeur nutritive. Tous les aliments ne sont pas égaux même s’ils pèsent le même poids. »
 
Elle soutient que si l’on considère la valeur nutritionnelle de la production alimentaire actuelle, la sécurité alimentaire mondiale est déjà plus précaire que nous ne le pensions. En outre, la croissance démographique et économique de la Chine, de l’Inde et des pays africains exacerbera cette tendance, car ils continuent de croître en tant qu’importateurs nets de produits alimentaires. L’année 2023, dit la directrice de Gro Intelligence, est le point de convergence de la croissance démographique dans ces trois domaines.
 
D’ici 2023, la population de la Chine, de l’Inde et de l’Afrique constituera plus de la moitié de la population mondiale. L’Afrique doit déjà importer des denrées alimentaires et d’ici 2023, l’Inde, qui n’en importe pas actuellement, devra commencer à le faire. En Chine, la croissance démographique finira par se stabiliser, mais l’apport calorique global du pays continuera d’augmenter jusqu’au début des années 2020. Ces dernières années, les Chinois ont commencé à ajouter de plus en plus de viande – et surtout de viande rouge – à leur régime alimentaire. Des aliments très caloriques qu’ils employaient peu auparavant. Les prédictions convergent vers l’hypothèse où de plus en plus de Chinois exigeront ce type de régime alimentaire à haute teneur en calories.
 
En 2023, même si tous les excédents de production des pays d’Europe, d’Amérique du Nord et d’Amérique du Sud étaient exportés uniquement vers la Chine, l’Inde et l’Afrique, cela ne suffirait toujours pas, dit Sara Menker. Quatre ans plus tard, elle prédit une pénurie de 214 billions de calories. Menker compare ce chiffre aux calories fournies par 379 milliards de hamburgers Big Mac, soit plus que ce que McDonald’s a produit tout au long de son existence.
 
 
Source : Quartz
 

Nous avons un message pour vous…

En octobre dernier nous avons pris l’engagement que UP’ Magazine accordera au dérèglement climatique, à l’extinction des espèces sauvages, à la pollution, à la qualité de notre alimentation et à la transition écologique l’attention et l’importance urgentes que ces défis exigent. Cet engagement s’est traduit par le partenariat de UP’ Magazine avec Covering Climate Now, une collaboration mondiale de 250 médias sélectionnés pour renforcer la couverture journalistique des enjeux climatiques.

Nous promettons de vous tenir informés des mesures que nous prenons pour nous responsabiliser à ce moment décisif de notre vie. La désinformation sur le climat étant monnaie courante, et jamais plus dangereuse qu’aujourd’hui, il est essentiel que UP’ Magazine publie des rapports précis et relaye des informations faisant autorité – et nous ne resterons pas silencieux.

Notre indépendance éditoriale signifie que nous sommes libres d’enquêter et de contester l’inaction de ceux qui sont au pouvoir. Nous informerons nos lecteurs des menaces qui pèsent sur l’environnement en nous fondant sur des faits scientifiques et non sur des intérêts commerciaux ou politiques. Et nous avons apporté plusieurs modifications importantes à notre expression éditoriale pour que le langage que nous utilisons reflète fidèlement, mais sans catastrophisme, l’urgence environnementale.

UP’ Magazine estime que les problèmes auxquels nous sommes confrontés dans le cadre de la crise climatique sont systémiques et qu’un changement sociétal fondamental est nécessaire. Nous continuerons à rendre compte des efforts des individus et des communautés du monde entier qui prennent courageusement position pour les générations futures et la préservation de la vie humaine sur terre. Nous voulons que leurs histoires inspirent l’espoir.

Nous espérons que vous envisagerez de nous soutenir aujourd’hui. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à offrir un journalisme de qualité, ouvert et indépendant. Chaque abonnement des lecteurs, quelle que soit sa taille, est précieux. Soutenez UP’ Magazine à partir d’1.90 € par semaine seulement – et cela ne prend qu’une minute. Merci de votre soutien.

Je m’abonne →

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
corn flakes
Article précédent

Le grand buzz du glyphosate

viticulture et numérique
Prochain article

Vin & Numérique : des prix où climat et néo-consommateur sont distingués

Derniers articles de Sécurité alimentaire et agrostratégies

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS. ET AGIR.
logo-UP-menu150

Déjà inscrit ? Je me connecte

Inscrivez-vous et lisez trois articles gratuitement. Recevez aussi notre newsletter pour être informé des dernières infos publiées.

→ Inscrivez-vous gratuitement pour poursuivre votre lecture.

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS ET AGIR

Vous avez bénéficié de 3 articles gratuits pour découvrir UP’.

Profitez d'un accès illimité à nos contenus !

A partir de 1.70 € par semaine seulement.
7 Partages
Partagez7
Tweetez
Partagez
WhatsApp
Email
Print