Regardez le monde
avec les yeux ouverts

Inscrit ou abonné ?
CONNEXION

UP', média libre
grâce à ses lecteurs
Je rejoins

rejoignez gratuitement le cercle des lecteurs de UP’

Pour sortir de l’exclusion numérique et sociale

Commencez

Prendre un rendez-vous médical, gérer ses droits sociaux, rechercher un emploi, ou s’informer… Tout se fait désormais via les connexions numériques, et internet. Cela semble pourtant simple mais pour 13 millions de Français cela vire au parcours du combattant, faute de maîtrise des outils numériques. Pour combattre les dérives de la dématérialisation, ATD Quart Monde, Emmaüs Connect, Emmaüs France, la Fédération des acteurs de la solidarité et le médialab de Sciences Po s’unissent pour créer le collectif Citoyenneté & Numérique. Objectif : faire reculer l’exclusion numérique et sociale.

Le numérique est omniprésent dans l’expression citoyenne et démocratique : budgets participatifs, votes locaux, consultations citoyennes… à l’image des Etats généraux de l’information dont la plateforme participative qui vient de se clôturer était uniquement en ligne, alors que 48% des Français [1] rencontrent au moins un frein majeur avec les outils en ligne, ce qui peut les priver de leurs droits de citoyens. 24% de la population ne sait pas obtenir de l’information sur internet. 62 % des plus de 75 ans n’ont pas d’usage numérique et sont donc livrés à eux-mêmes pour presque toutes les démarches administratives, aujourd’hui numérisées. Sans compter les personnes en situation précaire, fragile, comme les personnes en situation de handicape, les publics précaires, les personnes seules … qui se retrouvent en situation d’isolement. 

Face à ces constats, il y a urgence à agir pour ATD Quart Monde, Emmaüs Connect, Emmaüs France, la Fédération des acteurs de la solidarité et le médialab de Sciences Po, qui ont décidé d’unir leurs forces au service d’une cause commune : permettre à tous les citoyens, en particulier les plus précaires, d’exercer pleinement leur citoyenneté à l’heure du numérique.

Un collectif d’acteurs de la solidarité et de chercheurs pour proposer des solutions aux acteurs de terrain et aux décideurs

Pour permettre à chacun de faire entendre sa voix auprès des institutions, de se mobiliser ou de s’informer à l’heure du numérique, le collectif Citoyenneté et Numérique, qui réunit des acteurs de la solidarité et des institutions de recherche en sciences sociales, a l’ambition de porter des pratiques et une voix nouvelle. Il vise à aider les acteurs de la citoyenneté en France à faire face à l’exclusion démocratique des publics qu’ils accueillent.

« Une personne sur quatre ne sait pas s’informer et une sur cinq est incapable de communiquer via Internet. » Insee, 2019

 Pour Lou-Jayne Hamida, Vice-Présidente de la Fédération des Acteurs de la Solidarité, « Le problème, c’est que souvent on pense que ceux qui ont du mal avec la technologie sont juste des « râleurs » qui n’aiment pas le progrès. En réalité, c’est bien plus que ça. C’est surtout une question d’accès et de savoir-faire. Les personnes qui peinent  avec la “tech” se retrouvent un peu à l’écart dans notre société super connectée, et ça les empêche comme on l’a vu d’avoir les mêmes opportunités, que ce soit pour l’éducation, le travail, la culture ou même la participation citoyenne. »

Cette ambition se décline en trois grands objectifs : 

Pourquoi ne pas profiter d’une lecture illimitée de UP’ ? Abonnez-vous à partir de 1.90 € par semaine.

  • Documenter les pratiques citoyennes des personnes en situation de précarité à l’heure du tout-numérique ;
  • Mettre en commun et diffuser des ressources utiles qui aideront les acteurs de terrain à faciliter l’expression de chacun et la participation de toutes et tous à la vie locale et démocratique ;
  • Défendre l’égal accès à l’exercice de la citoyenneté. 
« Parce que cette urgence est encore sous-estimée ou ignorée, parce que le numérique tend à fabriquer des citoyens de “seconde zone”, parce que nous constatons, chaque jour, l’invisibilisation des plus démunis, encore accentuée par le numérique, nous tirons la sonnette d’alarme. » Extrait du manifeste du collectif Citoyenneté et Numérique

Premières ressources disponibles sur la plateforme citoyennete-et-numerique.org

Dès aujourd’hui, plusieurs ressources utiles des membres du collectif sont disponibles sur la plateforme citoyenne-et-numerique.org. Les acteurs locaux, institutionnels, sociaux, sont invités à s’en saisir librement pour nourrir leurs actions et leurs réflexions dans une logique de communs.

Implication des usagers dans la conception d’outils numériques, expression des femmes, enquêtes collectives participatives, association des personnes accompagnées à la gouvernance d’une structure, démarches de consultation hybrides… Autant de bonnes pratiques détaillées sur la plateforme qui ne demandent qu’à être enrichies par les centaines d’autres qui se déploient quotidiennement sur le terrain.

Pour Sylvain Parasie, médialab de Sciences Po, « En mobilisant la participation des enquêtés dans ses recherches sur les usages des technologies numériques, le médialab entend équiper les acteurs de la solidarité et leurs bénéficiaires d’une meilleure compréhension des formes de citoyenneté qui se tissent à travers l’apprentissage des technologies numériques. » 

Un collectif qui n’en est qu’à son début et qui ambitionne de réunir toutes les structures intéressées qui voudraient contribuer à cette dynamique : il est ouvert à toutes les équipes et initiatives qui souhaiteraient le nourrir.

Une détresse numérique sous-estimée et mal interprétée

Quand on sait que parmi les 48% de Français en difficulté, 9 millions sont en situation d’illectronisme (Insee, 2023), c’est-à-dire complètement incapables d’utiliser les outils numériques, la dématérialisation des services essentiels apparaît comme un phénomène d’une violence sociétale inouïe.

Sans accès à internet ou compétences de base, impossible de refaire ses papiers, donner procuration pour voter, suivre la scolarité de ses enfants, accéder à ses droits sociaux, ou participer à des consultations démocratiques. A mesure que les guichets sont remplacés par des écrans, la place de chacun dans la société devient dépendante de sa maîtrise des outils numériques et de ses moyens financiers pour s’équiper.

Contrairement aux apparences, l’âge est loin d’être le seul frein à l’appropriation des outils. La situation sociale est aussi un facteur décisif : les personnes non-diplômées sont ainsi 7 fois plus concernées par ces difficultés (CREDOC, Baromètre du numérique 2022). L’illectronisme touche 22% des personnes vivant hors des zones urbaines, soit 6 points au-dessus de la moyenne nationale (Insee, juin 2023).

Michel Lansard, Responsable national du département numérique, ATD Quart Monde, explique : « ATD Quart Monde se bat depuis 1957 pour que les plus pauvres soient pleinement reconnus comme citoyens. Face à la digitalisation de nos sociétés, il est important d’agir en fonction des nouvelles formes que prend l’e-citoyenneté. Sinon celle-ci renforcera l’exclusion… »

Marie Cohen-Skalli, co-directrice Emmaüs Connect, constate que « Tous les jours, nous voyons dans nos espaces Emmaüs Connect des personnes qui se mettent à douter de leur place dans la société parce qu’elles ne maîtrisent pas les bases du numérique. Il est urgent non seulement de les aider à accéder à leurs droits, mais aussi de défendre leur voix en tant que citoyens. » 

Pour Tarek Daher, Délégué Général d’Emmaüs France, « A l’heure où l’accès aux droits est de plus en plus conditionné par des démarches administratives dématérialisées, il est primordial de garantir l’inclusivité numérique de toutes et tous, y compris des plus précaires. Construisons ensemble et dès aujourd’hui la citoyenneté numérique de demain. »

Pour lutter contre la désinformation et privilégier les analyses qui décryptent l’actualité, rejoignez le cercle des lecteurs abonnés de UP’

0 Commentaires
Retour d'information sur Inline
Voir tous les commentaires
Article précédent

IA générative : et maintenant, que va-t-il se passer ?

IA générative : et maintenant, que va-t-il se passer ?
Prochain article

IA générative : et maintenant, que va-t-il se passer ?

Derniers articles de Transition numérique

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS. ET AGIR.
logo-UP-menu150

Déjà inscrit ? Je me connecte

Inscrivez-vous et lisez trois articles gratuitement. Recevez aussi notre newsletter pour être informé des dernières infos publiées.

→ Inscrivez-vous gratuitement pour poursuivre votre lecture.

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS ET AGIR

Vous avez bénéficié de 3 articles gratuits pour découvrir UP’.

Profitez d'un accès illimité à nos contenus !

A partir de 1.70 € par semaine seulement.
Partagez6
Tweetez
Partagez
WhatsApp
Email