Notre sélection de livres

La guerre des métaux rares

métaux rares
La guerre des métaux rares - La face cachée de la transition énergétique et numérique, de Guillaume Pitron - Préface de Hubert Védrine - Edition Les Liens qui libèrent, Janvier 2018 - 296 P.
 
Transition énergétique, révolution numérique, mutation écologique... Politiques, médias, industriels nous promettent en chœur un nouveau monde enfin affranchi du pétrole, des pollutions, des pénuries et des tensions militaires. Cet ouvrage, formidablement documenté,  fruit de six années d'enquête dans une douzaine de pays, nous montre qu'il n'en est rien !
En nous émancipant des énergies fossiles, nous sombrons en réalité dans une nouvelle dépendance : celle aux métaux rares. Graphite, cobalt, indium, platinoïdes, tungstène, terres rares ces ressources sont devenues indispensables à notre nouvelle société écologique (voitures électriques, éoliennes, panneaux solaires) et numérique (elles se nichent dans nos smartphones, nos ordinateurs, tablettes et autre objets connectés de notre quotidien). Or les coûts environnementaux, économiques et géopolitiques de cette dépendance pourraient se révéler encore plus dramatiques que ceux qui nous lient au pétrole. Dès lors, c'est une contre-histoire de la transition énergétique que ce livre raconte - le récit clandestin d'une odyssée technologique qui a tant promis, et les coulisses d'une quête généreuse, ambitieuse, qui a jusqu'à maintenant charrié des périls aussi colossaux que ceux qu'elle s'était donné pour mission de résoudre.
 
Pendant six ans, Guillaume Pitron a enquêté dans une douzaine de pays sur toutes ces nouvelles matières rares qui détrônent progressivement les énergies fossiles. Et pour cela, il lui a fallu côtoyer les replis des moines d’Asie tropicale, survoler les déserts de Californie en bimoteur, s’incliner devant la reine d’une tribu oubliée d’Afrique ou dépoussiérer des vieux parchemins remisés dans de vénérables institutions londoniennes.
Sur quatre continents, une toile d’hommes et de femmes agissant dans le monde trouble, discret des métaux rares a révélé un récit beaucoup plus sombre de la transition énergétique. A les entendre, l’irruption de ces nouvelles matières n’a pas rendu à l’homme et à la planète le service que promettait l’éclosion d’un monde plus vert – loin de là. Car après les magistères britanniques et américains sur le charbon et le pétrolez, c’est la Chine qui est en train s’asseoir sa domination sur le XXIe siècle grâce au commerce des métaux rares.
 

Lire l’analyse complète dans UP’ du 5 février

 
Journaliste pour Le Monde Diplomatique, Géo ou National Geographic (il est notamment lauréat de l'édition 2017 de Prix Erik Izraelewicz de l'enquête économique, créé par Le Monde), Guillaume Pitron signe ici son premier ouvrage. La géopolitique des matières premières est un axe majeur de son travail. Il intervient régulièrement auprès du parlement français et de la Commission européenne sur le sujet des métaux rares.
 

 

Articles en relation
Il était une fois ... L’éolienne de Gedser

Conjointement aux raisons écologiques qui ont favorisé la renaissance de l’énergie éolienne, les différentes orientations opérées par l’homme pour construire son avenir l’ont été sans vraiment...

Vents contraires pour l'éolien terrestre en France

Selon les chiffres, les filières renouvelables électriques ont le vent en poupe : avec près de 13 GW de puissance installée, 21 TWh d’électricité produite et 16 000 emplois, l’éolien confirme son dynamisme...