Société de l'information

Droits des femmes au Mali : de nouvelles productions audio et vidéo par Studio Tamani

Fondation hirondelle
Studio Tamani, le programme d'information de la Fondation Hirondelle au Mali, lance de nouveaux formats de production, dans le cadre d’un projet chargé de promouvoir les Droits et la place des femmes dans la société malienne. Objectifs : réaliser 10 motion design, 10 documentaires vidéo, 20 magazines audio et 20 débats dans le cadre de l’émission « Le Grand Dialogue », dont la moitié seront délocalisés en régions.
 
Donner la parole aux femmes est l’une des priorités thématiques et éditoriales de la Fondation Hirondelle et de son programme au Mali, Studio Tamani. En 2013, la Fondation Hirondelle lançait ce projet innovant visant à développer, en s’appuyant sur les réseaux existants, une nouvelle offre de programmes radiophoniques, sous forme d’informations et de débats contradictoires à caractère national, en cinq langues, pour atteindre l’ensemble de la population du Mali. Le projet médiatique proposé par la Fondation offre une contribution originale et adaptée pour répondre aux enjeux de la réconciliation nationale et du retour de la paix dans le pays.
 
Le lancement du projet "Grand dialogue" et de ses nouvelles productions s’inscrit dans cette stratégie. C’est aussi l’occasion pour l’équipe malienne de Studio Tamani de continuer à se former vers de nouvelles compétences et de nouveaux formats de programmes, en capitalisant sur la dynamique des productions vidéo initiées par la rédaction depuis septembre 2017. L’expérience des six derniers mois a permis de tirer les leçons de ce développement d’une offre vidéo et d’affiner les réflexions en interne sur « l’offre digitale complémentaire » de Studio Tamani et la répartition du travail au sein de l’équipe.
 
L’originalité de ce nouveau projet réside d’une part dans la volonté d’expérimenter le crossmédia, c’est à dire la « déclinaison » d’un contenu en formats audio, vidéo et digitaux ; et d’autre part, dans la volonté de combiner deux missions différentes mais complémentaires : la mission d’information et de sensibilisation qui est celle d’un média comme Studio Tamani, couplée à la mission de recherche et d’analyse qui est celle de l’IMRAP, association malienne spécialisée dans la recherche sur les conflits et leur solutions (l'IMRAP a été créé à l'initiative d'Interpeace, organisation internationale basée à Genève).
Cette association de compétences devrait notamment permettre d’avancer dans les réflexions sur la mesure d’impact des programmes que Studio Tamani diffuse, en particulier sur la thématique du Droit des femmes.

LIRE AUSSI DANS UP' : Au Mali, face aux violences, donner la parole aux femmes

Une cérémonie officielle de lancement du Projet a eu lieu ce jeudi 8 mars 2017 au siège de la Délégation de l’Union Européenne à Bamako, à l’occasion de la Journée internationale des femmes. Ce projet est financé par l'Union Européenne et par la Suède.
 
Le projet se fera en collaboration avec l’IMRAP (Institut malien de recherche –action pour la paix) sur une durée de deux ans. La diffusion sera assurée par le réseau de 72 radios et TV partenaires de Studio Tamani dans le pays.
 
Photo : Une journaliste, Mamadou Ouattara , du Studio Tamani à Bamako en charge des nouvelles productions vidéo sur les droits des femmes au Mali.

 

 

Articles en relation