Mobilité - Transports et éco-mobilité

Taxirail, le futur train de nos campagnes

mobilité train
La remise du rapport Spinetta au Gouvernement concernant l'avenir de la SNCF a mis le feu aux poudres. Parmi les nombreuses propositions choc contenues dans ce document, il y en a une qui cristallise les tensions : la fermeture de certaines petites lignes ferroviaires rurales, jugées pas assez rentables et même déficitaires. Pourtant, le train reste indispensable dans nos campagnes. Il est un puissant vecteur de mobilité, de lien social, et même d'attractivité économique. Supprimer les petites lignes reviendrait à isoler toute une partie de la population. Dans ce contexte, une startup française a relevé le défi : utiliser le meilleur de la technologie pour inventer LE train du futur, pour rendre ces lignes à la fois rentables et attractives.
 
Certaines petites lignes ferroviaires rurales, jugées pas assez rentables et même déficitaires représentent en effet 16% des ressources investies dans le ferroviaire, alors qu'elles concernent moins de 10% des trains et 2% des voyageurs.
Au total, 1,8 milliard d'euros sont donc dépensés chaque année pour transporter en moyenne moins de 30 voyageurs par train. Sur les lignes les moins utilisées (lignes de desserte fine des catégories UIC 7 à 9), il n'y a d'ailleurs que 25% des trains qui enregistrent une fréquentation de plus de 50 voyageurs.
Pourtant, au-delà de la réalité des chiffres, le train reste indispensable dans nos campagnes. Il est un puissant vecteur de mobilité, de lien social, et même d'attractivité économique. Supprimer les petites lignes reviendrait à isoler toute une partie de la population. De plus, le train est plus que jamais un moyen de locomotion d'avenir : comme les milieux urbains, les territoires ruraux aspirent à développer les transports collectifs pour limiter l'utilisation des voitures afin de préserver l'environnement.
 
Dans ce contexte, une startup bretonne a relevé le défi : utiliser le meilleur de la technologie pour inventer LE train du futur, pour rendre ces lignes à la fois rentables et attractives.
Déjà connue pour ses projets de mobilité (Lovelo,…) ou pour le patrouilleur Code Libellule, la startup EXID Concept & Développement a imaginé TAXIRAIL, un nouveau concept de transport ferroviaire intelligent, composé de modules autonomes.
En relation avec les collectivités publiques et les opérateurs, en France, en Europe et aux USA la startup prévoit de mettre en service le premier TAXIRAIL en 2023, au moment de l’ouverture à la concurrence des lignes TER.
 

Le Taxirail : un concentré de technologie pour révolutionner les réseaux ferrés secondaires

Le transport ferré est une opportunité incroyable dans le cadre d'une politique de mobilité durable. Il consomme peu d'espace, peu d'énergie et il pollue peu. Alors pour éviter qu'il ne bénéficie qu'aux transports urbains et périurbains, EXID Concept & Développement a inventé le TAXIRAIL.
Régis Coat, le fondateur de l’entreprise, explique : « Nous avons voulu changer le paradigme en prenant en compte un triple besoin : la nécessité d'un service attractif pour les voyageurs, l'exigence de rentabilité pour l'exploitant, et la primordiale protection de l'environnement. Ainsi, pour réussir ce projet de rupture, nous nous sommes entourés d’experts du ferroviaire mais aussi d'experts issus de l'automobile et de l'aéronautique. »
 
Oublions le TER de 80 places qui pèse 50 tonnes – ou plus ! Taxirail est un module autonome – donc sans chauffeur - de 40 places en capacité maximum.
Ultra-léger (à peine 8 tonnes), il sollicite beaucoup moins les rails et le ballast, ce qui réduit considérablement les frais de maintenance. Au niveau de la consommation énergétique, l’exploitant est aussi gagnant : Taxirail est soit purement électrique soit hybride, et fonctionne sur batteries, il ne requiert donc pas de ligne électrifiée.
 
Autre avantage pour les usagers : avec le Taxirail, les utilisateurs n’ont plus besoin de s’adapter à l’horaire, c’est l’horaire qui s’adapte à eux !
Les modules sont en effet 100% autonomes. Et cela change tout ! Finis les horaires qui ne conviennent à personne, l’absence de train quand on en a besoin (le soir, dans la journée, le week-end, ...), les arrêts aux stations auxquelles personne ne descend ou ne monte (ce qui fait perdre un temps fou), le train qui se déplace à vide…
L’intelligence artificielle de Taxirail va se charger de définir les horaires les plus pertinents en fonction des besoins des voyageurs. Ainsi, aux heures creuses, le système est capable de fonctionner à la demande, en fonction des besoins et en optimisant chaque transport.
 

Une solution de transport rapide, sécurisée et écologique

Le Taxirail ne se contente pas d'être innovant, il intègre aussi tous les enjeux environnementaux, notamment grâce à une motorisation électrique ou hybride (hydrogène, bio-fuel ou bio-gaz) et des panneaux solaires : les économies d’énergie sont substantielles puisque ce sont les panneaux solaires qui alimentent les fonctions de confort (éclairage, chauffage/climatisation) et de divertissement (multimédia, Wi-Fi).
De plus, le confort, la sécurité et les performances sont garantis même sur des voies difficiles grâce à ses essieux et ses suspensions actives.
Afin d'assurer une sécurité d'exploitation totale et de fournir des informations en temps réel sur le trafic aux voyageurs, Taxirail est aussi connecté en permanence aux superviseurs (PCC).
En bref, Taxirail, c'est...
1.            Une solution polyvalente, attractive et rentable
2.            Un bilan carbone neutre,
3.            Une infrastructure peu coûteuse à maintenir (équipement de voie et rails),
4.            Un poids par essieu très faible,
5.            Un coût par kilomètre et voyageur transporté particulièrement bas,
6.            Une capacité à fonctionner à la demande,
7.            Une capacité à « chaîner » plusieurs modules, afin d’ajuster l’offre de transport à l’affluence de voyageurs.
 

EXID Concept & Développement : répondre efficacement aux enjeux du 21ème siècle

Créé en 2014, le bureau d'innovations EXID Concept & Développement est conçu autour d'un business modèle disruptif qui intervient à trois niveaux :
- La conception de projets innovants tels que le vélo caréné à assistance électrique (Lovelo), la navette autonome (Taxicol), l'autorail autonome (Taxirail) ou le navire de patrouille hauturière à long rayon d'action (Code_Libellule).
- Les projets "clés en mains" dans l'agro-industrie (ex : une pisciculture dans l'Océan Indien), le secteur de l'énergie ou de la clean tech (ex : des projets éoliens dans l'Océan Indien), ou encore la création d'infrastructures (ex : le Musée de l'Or Bleu en Bretagne).
- Les services en Ingénierie de Projets (Conseil, Management de l’innovation, Pilotage de Projets, Design & Concepts), couvrant tous les domaines d'activité : Naval, énergie, cleantechs, transports, industrie…
Régis Coat confie :« Chaque projet que nous développons en interne a vocation à devenir une société indépendante (joint-venture) mais comme toute startup, nous sommes en recherche constante de financements et partenaires pour soutenir notre croissance et développer les projets. »
 « L’innovation est une arme de guerre économique ! A mesure que le contexte concurrentiel international s’accroît, elle devient de plus en plus vitale, tant pour se défendre sur son marché que dans une stratégie de conquête. Les acteurs économiques ont plus que jamais obligation de s’améliorer, de se transformer et d’innover et, grâce à ses compétences et expertises, EXID C&D est un partenaire privilégié pour aider les entreprises à maîtriser leurs projets innovants. »