Lumières, la box de pépites à lire
/

Profession : chercheur de pépites à lire

Start

Le succès des livres traditionnels ne se dément pas ; les bons livres en vrai papier, qui sentent bon l’encre quand on les ouvre pour la première fois, ces livres font un carton !  On pensait qu’ils allaient disparaître ensevelis par la vague du numérique. Que nenni ! les livres ne se sont jamais aussi bien portés, malgré et peut-être aussi grâce au confinement. Plus de 500 romans vont être présentés pour cette rentrée littéraire. Mais comment s’y retrouver devant ces piles de nouveautés ? Comment repérer le bon grain de l’ivraie ? Comment dénicher la pépite dont la lecture vous emplira de bonheur pour longtemps ? Une jeune créatrice d’entreprise a trouvé la solution lumineuse ; cela s’appelle Lumières, la box de pépites à lire.

L’offre éditoriale en France ne faiblit pas. À la rentrée littéraire de septembre 2020, ce sont 511 titres qui ont été publiés ! Il est très difficile pour les lecteurs de s’y retrouver et de savoir quel livre choisir. La presse, le bouche à oreille, les réseaux sociaux et les librairies ont ce rôle d’aiguilleur, mais on finit par voir souvent les mêmes titres mis en avant, et des centaines de livres ne passent pas les radars médiatiques. Dans le lot, il y a pourtant de véritables pépites qui gagnent à être connues.

C’est pour répondre à cette gageure que Jeanne Ayache, 35 ans, vient de lancer Lights, une box de livres vendue par abonnement mensuel, qui se donne pour mission d’aller dénicher des pépites littéraires, celles dont on entend moins parler. Sélectionnés auprès d’éditeurs à taille humaine, « les livres seront audacieux mais accessibles à tous » promet la fondatrice. « L’objectif c’est de proposer aux lecteurs de vraies découvertes littéraires, de leur permettre d’ouvrir leurs horizons dit-elle, ou tout simplement d’aider les lecteurs égarés qui ne savent jamais quoi lire ! 

Surprises !

Les livres intégrés dans la box seront des romans, parus dans les trois mois, de littérature générale française ou étrangère. La créatrice de Lumières promet qu’elle aura à cœur de sélectionner des premiers romans notamment, et de mettre en valeur la richesse de la création éditoriale française en travaillant main dans la main avec des éditeurs, indépendants pour la plupart.

Ce choix assumé implique que l’on ne recevra pas dans cette box le dernier prix Goncourt ou les livres des stars médiatiques déjà archi éclairées. On y trouvera plutôt des titres vers lesquels on ne serait pas forcément allé naturellement, et qui ont pourtant tous les ingrédients d’une pépite ! Chaque mois, Jeanne Ayache promet une surprise : la box sera comme un cadeau que l’on reçoit car on ne découvrira le titre du livre qu’une fois la box ouverte. Pour compléter cet effet « box surprise », les clients recevront chaque mois des petits gestes qui font plaisir : un petit cadeau, un objet en relation avec le livre du mois, un mot aussi pour expliquer les raisons du choix de ce livre, et le « supplément d’âme » qui en fait une pépite.

Valeurs sociales et environnementales

Jeanne Ayache, fondatrice de Lumières

La créatrice de Lumières a travaillé auparavant plusieurs années dans l’humanitaire. Elle conserve toujours ancrées en elle ses valeurs d’engagement social et environnemental. Les box seront donc confectionnés et expédiées par des personnes en situation de handicap accueillies dans une entreprise adaptée basée à Ivry-sur-Seine. L’ambition de Jeanne étant d’intégrer dès le démarrage de la valeur sociale dans le modèle opérationnel, plutôt que de faire appel à un logisticien classique.

L’engagement environnemental quant à lui consiste à mettre à l’honneur la responsabilité et la sobriété. La box sélectionnera des matériaux d’emballage recyclables, réutilisables, et bannira le plastique. Les supports éphémères que l’on trouve souvent dans ce type de box comme les dépliants, les flyers, seront limités. Toutes les informations complémentaires que Lumières pourrait apporter à ses clients seront dématérialisées. Ils n’en seront pas pour autant moins nombreux et denses. Car en effet, ce concept d’entreprise innovante sert aussi à faire du lien et du sens entre lecteurs et auteurs. Jeanne Ayache promet que ces rencontres seront informelles et conviviales : « Lumières veut rendre la lecture accessible, tout en étant décontractée, sans snobisme ni élitisme » avance-t-elle.  

Pour se lancer, la fondatrice a initié une campagne sous forme de pré-ventes sur la plateforme de crowdfunding Ulule. Les abonnements sont proposés à tarifs préférentiel, jusqu’au 30 septembre. L’objectif pour que la box puisse être lancée a été atteint en moins de 48 h ! L’engouement est donc au rendez-vous, et il y a fort à parier que Lumières rassemble une communauté de lecteurs de plus en plus importante dans les jours et semaines à venir.

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
Previous article

Dans les têtes de Stéphane Blanquet

Next article

Le Grand Festival : célébration contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT

Latest articles from ARTS & CULTURES

JOIN

THE CIRCLE OF THOSE WHO WANT TO UNDERSTAND OUR TIME OF TRANSITION, LOOK AT THE WORLD WITH OPEN EYES AND ACT.
logo-UP-menu150

Already registered? I'm connecting

In order to contribute to the information effort on the current coronavirus crisis, UP' proposes to its readers a free entry to the latest published articles related to this theme.

→ Register for free to continue reading.

JOIN

THE CIRCLE OF THOSE WHO WANT TO UNDERSTAND OUR TIME OF TRANSITION, LOOK AT THE WORLD WITH OPEN EYES AND ACT

You have received 3 free articles to discover UP'.

Enjoy unlimited access to our content!

From $1.99 per week only.
58 Shares
Share58
Tweet
Share
WhatsApp
Email
Print