Plurivers – Un dictionnaire du post-développement

D'autres mondes sont possibles - 124 auteur·rice·s pour accompagner l’émergence des sociétés écologiques

Plurivers – Un dictionnaire du post-développement – Un projet coordonné par  Ashish Kothari (Inde), Ariel Salleh (Australie), Arturo Escobar (Colombie et États-Unis), Federico Demaria (Espagne), Alberto Acosta (Équateur) – Editions Wildproject / Collection Le monde qui vient, 13 septembre 2022 – 550 pages

Contre l’idéologie du développement et ses évolutions récentes, Plurivers présente des visions du monde et des pratiques radicalement différentes qui, de tous les continents, pointent vers des futurs écologiquement sages et socialement justes.

Ce dictionnaire rassemble plus de 100 courts articles sur des initiatives transformatrices et des alternatives aux processus actuellement dominants du développement mondialisé – incluant ses racines structurelles dans la modernité, le capitalisme, l’industrialisme, la domination de l’État et les valeurs masculinistes.

Vandana Shiva, Rob Hopkins, Silvia Federici, Satish Kumar, Michael Löwy, Arturo Escobar, Ariel Salleh… 124 auteur·rice·s du monde entier racontent comment, sur les ruines du développement, d’autres mondes se préparent, résistent et renaissent. Un manuel pour l’avenir.

  • Une entreprise inédite aux dimensions hors-norme
  • Un livre de référence accessible et complet pour tous ceux qui s’intéressent à la mise en œuvre d’une société écologique, pour ne plus jamais affirmer qu’« il n’y a pas d’alternative »
  • Destiné à la fois au grand public, spécialistes et non spécialistes : citoyens curieux, chercheurs, étudiants, militants, etc.

Agroécologie, Amour queer, Buen vivir, Communalisme, Ecoféminisme, Sentir-penser… Chacune des 100 entrées de ce dictionnaire ouvre des mondes, et leur assemblage constitue un paysage intellectuel et politique inédit.

PLURIVERS, pour donner à voir, penser, mettre en œuvre d’autres organisations socio-économiques et d’autres styles de vie.

PLURIVERS, parce que la révolution écologique concerne à la fois notre conception de la société, de l’économie, de la politique, de la nature, du divin…

Les éditeurs de l’ouvrage :

FEDERICO DEMARIA est un chercheur pluridisciplinaire qui travaille sur l’écologie politique et l’économie écologique à l’Institut de science et technologie de l’environnement de l’université autonome de Barcelone (ICTA-UAB), en Espagne. Il est aussi chercheur invité à l’Institut international d’études sociales de La Haye, aux Pays-Bas. Demaria est membre du collectif Research & Degrowth et de EnvJustice, un projet de recherche qui vise à étudier le mouvement mondial pour la justice environnementale et à y contribuer. Il est également producteur d’olives biologiques. Il a notamment coordonné Décroissance. Vocabulaire pour une nouvelle ère (Passager clandestin, 2015).

ASHISH KOTHARI est l’un des fondateurs du groupe environnemental indien Kalpavriksh. Il a enseigné à l’Institut indien d’administration publique, a coordonné le plan national de stratégie et d’action pour la biodiversité en Inde, a siégé aux conseils d’administration de Greenpeace India et de Greenpeace International, a contribué à la création du ICCA Consortium et a présidé un réseau de l’UICN sur les zones protégées et les communautés. Il participe à la coordination des démarches Vikalp Sangam et Global Confluence of Alternatives, et il est membre du Groupe de travail permanent sur les alternatives au développement créé par la Fondation Rosa-Luxemburg.

ARIEL SALLEH est une militante. Elle a été l’une des rédactrices à l’origine de la revue états-unienne Capitalism Nature Socialism. Elle est professeure honoraire en économie politique à l’université de Sydney en Australie, ancienne membre du groupe de recherche Post-Growth Societies à l’université Friedrich-Schiller d’Iéna en Allemagne, et professeure invitée à l’université Nelson-Mandela en Afrique du Sud. Elle est membre du Groupe de travail permanent sur les alternatives au développement créé par la Fondation Rosa-Luxemburg.

ARTURO ESCOBAR est professeur émérite d’anthropologie à l’université de Caroline du Nord à Chapel Hill et est associé à plusieurs universités colombiennes. Il travaille avec les mouvements sociaux afro-colombiens depuis plus de deux décennies.

ALBERTO ACOSTA est un économiste équatorien. Il est l’ancien directeur du marketing de la Corporation pétrolière d’État équatorienne. Il est membre de l’Organisation latino-américaine de l’énergie (OLADE), consultant international, ancien ministre de l’Énergie et des Mines de l’Équateur et ancien président de l’Assemblée constituante de Montecristi. Il est aussi professeur et auteur de nombreux livres et articles, compagnon d’armes des luttes populaires et membre du Groupe de travail permanent sur les alternatives au développement.

Les éditeur·rice·s du livre Pour l’édition française

FABRICE FLIPO est philosophe, enseignant à l’Institut Mines-Télécom et chercheur au Laboratoire de Changement Social et Politique (Université de Paris), auteur notamment de Réenchanter le monde, une vision postdéveloppementiste de l’émancipation. Il est à l’origine des colloques internationaux sur la décroissance et a également contribué à la traduction du Vocabulaire de la Décroissance. Il est membre du conseil scientifique d’Attac.

Collection “LE MONDE QUI VIENT” :
À l’intersection des combats écologiques et décoloniaux fondée en 2017 par Baptiste Lanaspeze et Pascal Menoret.
Une douzaine d’ouvrages – et notamment Contre-histoire des États-Unis de Roxanne Dunbar-Ortiz, Le Grand Dérangement d’Amitav Ghosh, Le Loup et le Musulman de Ghassan Hage – ont fait émerger un enjeu central : l’irrésistible érosion de la légitimité de l’État-nation moderne, et la recherche de nouvelles relations entre les sociétés et leurs territoires de vie.
Portée par la conviction que la crise écologique et les injustices coloniales sont liées à la structure impérialiste des États-nations, cette collection veut accompagner l’émergence de nouvelles politiques de la terre.

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
Previous article

Les limites planétaires

Next article

Who will save the planet? The technocrats, the autocrats, or the democrats...

Latest articles from Ecologie / Ecologie politique

JOIN

THE CIRCLE OF THOSE WHO WANT TO UNDERSTAND OUR TIME OF TRANSITION, LOOK AT THE WORLD WITH OPEN EYES AND ACT.
logo-UP-menu150

Already registered? I'm connecting

Register and read three articles for free. Subscribe to our newsletter to keep up to date with the latest news.

→ Register for free to continue reading.

JOIN

THE CIRCLE OF THOSE WHO WANT TO UNDERSTAND OUR TIME OF TRANSITION, LOOK AT THE WORLD WITH OPEN EYES AND ACT

You have received 3 free articles to discover UP'.

Enjoy unlimited access to our content!

From $1.99 per week only.
Share
Tweet
Share
WhatsApp
Email
Print