L’école dans les bois – Une pédagogie pour les jeunes enfants

L’école dans les bois, de Caroline Guy – Massot éditions, 17 février 2022 – 220 pages

L’avenir des enfants commence dans la nature. La crise du Covid a montré combien il était important pour l’homme de se reconnecter à la nature après avoir été confiné. L’enseignement dans la nature pour de jeunes enfants ouvre la voie d’une pédagogie alternative. L’auteur, Caroline Guy, donne ici des éclairages et des clés sur la manière d’éduquer les enfants au contact de la nature en proposant une « école dans les bois ».

Pour que la scolarité se poursuive durant la crise sanitaire, certains établissements ont mis en place l’école en plein air. Et si, le confinement terminé, on conservait ce modèle éducatif où les enfants apprennent non plus assis sur des chaises, mais au contact du vivant ?

C’est ce que vous propose dans cet ouvrage Caroline Guy qui a créé, en 2015, l’une des premières  » écoles dans les bois  » (ou Forest School) de France. Son quotidien : offrir aux jeunes enfants une éducation fondée sur la confiance en leur potentiel et le contact direct avec la Nature. Pour cela, elle a étudié les structures qui existent déjà dans le monde et s’est confrontée aux questions pratiques : Pourquoi la Nature répond-elle parfaitement aux besoins des jeunes enfants ? Quelles activités proposer selon les saisons ? Comment aménager les espaces de jeu, de repos et des repas ? Ce projet est-il possible en ville ?

L’enseignement par la nature envisage un autre rapport à l’enseignement et aux apprentissages. Les jeunes enfants ont besoin de bouger, d’expérimenter, de jouer, ce que n’apporte pas l’école traditionnelle.
La nature aide l’enfant à devenir lui-même, développe son imaginaire, sa créativité, le plonge dans des activités concrètes et sensorielles.

La pédagogie que pratique Caroline Guy bouscule les schémas classiques et repose sur le potentiel de chaque enfant, sur la construction d’u dialogue avec la Terre. L’enfant devient plus autonome car la nature lui apporte un sentiment de sécurité et de bien-être, il acquiert la confiance en lui. La nature l’aide aussi à appréhender et à apaiser ses émotions.

Dans ce livre, qui se veut autant une réflexion sur l’école qu’un guide pratique, Caroline Guy partage son expérience et donne les clés pour que parents, éducateurs et enseignants participent ensemble à l’épanouissement des petits citoyens de demain. Une pédagogie pour les jeunes enfants de 3 à 7 ans.

A l’instar des Etats-Unis, de la Nouvelle-Zélande, l’Angleterre, de la Belgique et de la Suisse, Caroline Guy, éducatrice, a créé dès 2015, la Foest school, Into the woods, une école dans les bois, lieu de vie et de jeu pour les enfants. Le postulat étant simple : la nature est essentielle au développement et au bien-être de l’enfant.

Ce livre est aussi un guide pratique qui a pour but d’aider éducateurs, enseignants à créer une structure d’accueil de jeunes enfants et à mener des activités au contact de la nature que ce soit dans une école, un jardin d’enfants, un centre de loisirs, des séjours ou encore des ateliers.

Caroline Guy est née en 1984. Après des études universitaires (langues et tourisme) poursuivies sans grande conviction, elle a vécu une « révolution écologique » en prenant conscience qu’elle devait agir pour la Nature. Tout en choisissant un mode de vie très simple, loin de la consommation, et en s’interrogeant sur la véritable nature de l’être humain (spiritualité), elle se forme en agriculture biodynamique avant de découvrir sa vocation : l’éducation des enfants au contact de la Nature.
Autodidacte, elle a travaillé en tant qu’animatrice nature et enseignante (de la maternelle au lycée tant dans le public que le privé). Puis elle a découvert les jardins d’enfants dans les bois à Berlin et créé Into the woods en 2015, un laboratoire à ciel ouvert !

Depuis, elle s’est spécialisée dans l’éducation des jeunes enfants afin de leur offrir u espace de protection, d’épanouissement et de développement au cœur du vivant et dans le respect absolu de leur individualité.
« J’aspire à protéger l’innocence des enfants et à œuvrer pour (re)créer un lien entre les enfants et la Nature » explique cette jeune femme enthousiasme et dynamique.

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
Previous article

Dessine-moi un avenir : Plaidoyer pour faire entrer le XXIe siècle dans l'école

Derniers articles de Education

JOIN

THE CIRCLE OF THOSE WHO WANT TO UNDERSTAND OUR TIME OF TRANSITION, LOOK AT THE WORLD WITH OPEN EYES AND ACT.
logo-UP-menu150

Already registered? I'm connecting

Inscrivez-vous et lisez three articles for free. Recevez aussi notre newsletter pour être informé des dernières infos publiées.

→ Register for free to continue reading.

JOIN

THE CIRCLE OF THOSE WHO WANT TO UNDERSTAND OUR TIME OF TRANSITION, LOOK AT THE WORLD WITH OPEN EYES AND ACT

You have received 3 free articles to discover UP'.

Enjoy unlimited access to our content!

From $1.99 per week only.
Share11
Tweet
Share
WhatsApp
Email