Regardez le monde
avec les yeux ouverts

Inscrit ou abonné ?
CONNEXION

UP', média libre
grâce à ses lecteurs
Je rejoins

rejoignez gratuitement le cercle des lecteurs de UP’

La Société jardinière

La Société jardinière, de Damien Deville – Editions Le Pommier, 22 février 2023 – 168 pages

Et si on cessait d’opposer fin du mois et fin du monde ? Pour en avoir le cœur net, Damien Deville s’est rendu dans l’un de ces territoires de la France périurbaine, précaire et délaissée, et a mené l’enquête.

Alès, capitale des Cévennes, fut longtemps le pays des hommes du charbon (les mineurs), des hommes du feu (la chaudronnerie) et des femmes du fil (le textile). Aujourd’hui, les industries ont fermé. Quoi pour les remplacer ?

Peut-être une piste intéressante se trouve-t-elle du côté des jardins potagers. Là, pour les anciennes populations ouvrières, se vit une façon de retour à la terre. Là, chacun plante, bêche ; tout le monde échange outils, semences et savoir-faire. Si bien qu’à la motivation économique, forcément première, viennent se mêler des préoccupations d’ordre social, écologique ou paysager…

Cernant les contours d’une écologie de la précarité, l’auteur souligne comment de simples lopins de terre deviennent d’authentiques lieux d’émancipation. Partant, il ébauche le modèle de ce que pourrait être la société si elle était jardinière.

« Les potagers sont les poumons d’une société » : ainsi commence cet ouvrage dans son introduction. « Qu’elle favorise le retour des oiseaux et des hérissons, protège les villes des vagues caniculaires, offrant de l’ombre et refroidissant l’air, l’agriculture urbaine a, en nos temps assombris de l’Anthropocène, le vent en poupe ».
Optimiste, inspirant, Damien Deville nous raconte, à travers l’exemple d’un petit village, comment tout territoire a besoin de penser autrement, « en développant un nouveau récit territorial attentif aux montagnes, sollicitant les interdépendances entre la ville et ses vallées, entre les forêts et les champs, entre l’ici et l’ailleurs, entre les héritages d’hier et les projections futures. »

Damien Deville est géographe et anthropologue de la nature. Il est l’auteur de Toutes les couleurs de la Terre (Tana, 2020), de L’Homme qui arrêta le désert (Tana, 2022) et, au Pommier, d’un livre d’entretiens avec Augustin Berque, Entendre la Terre (2022).

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Article précédent

Pourquoi nous voulons tuer Greta - Nos raisons inconscientes de détruire le monde

Prochain article

L'économie face à la nature - De la prédation à la coévolution

Derniers articles de Ecologie / Ecologie politique

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS. ET AGIR.
logo-UP-menu150

Déjà inscrit ? Je me connecte

Inscrivez-vous et lisez trois articles gratuitement. Recevez aussi notre newsletter pour être informé des dernières infos publiées.

→ Inscrivez-vous gratuitement pour poursuivre votre lecture.

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS ET AGIR

Vous avez bénéficié de 3 articles gratuits pour découvrir UP’.

Profitez d'un accès illimité à nos contenus !

A partir de 1.70 € par semaine seulement.
Partagez1
Tweetez
Partagez
WhatsApp
Email