Sécurité alimentaire et agrostratégies

Vin & Numérique : des prix où climat et néo-consommateur sont distingués

viticulture et numérique
Hier soir, lors de la Fête des vendanges de Montmartre à Paris, ont été dévoilés les lauréats des Prix Nationaux Vin et Numérique. Cette année, côté innovations liées à la production, les enjeux climatiques ont été au cœur des préoccupations du jury : Comment mieux piloter l'irrigation des sols ? La physique peut-elle améliorer la qualité du vin, mieux protéger son environnement grâce notamment à la prédiction climatique à l’échelle du jour et de l’année ou la concentration en pesticides par zone sur un domaine ? Comment des applis peuvent-elles aider à nous retrouver dans l'univers des goûts ? Quatre entreprises ont été mises à l'honneur pour leur amour du vin et leur engagement à faire évoluer le monde de la viticulture, entre tradition et défi climatique. 
 
Le Prix Vin et Numérique a, pour sa seconde édition, remporté un franc succès auprès des start-ups françaises liées au monde du vin.
A l’initiative de ce prix, les Vins Méditerrannéens, l’interprofession des vins à Indication Géographique Protégée, anciennement appelées « vins de Pays », du Sud Est et sa famille de vins IGP du Vaucluse.
 
L’interprofession, qui réunit plus de 6000 hommes et femmes méditerrannéens, prône depuis sa création la valorisation des terroirs, une culture du vin créative et respectueuse de savoir-faire ancestraux et la protection d’un ecosystème culturel unique. Ses valeurs, Intervins Sud Est, l’interprofession des Vins Méditerranéens, une famille d’IGP les partage avec la French Tech Culture.
De la rencontre de ces deux acteurs passionnés est née l’envie de valoriser l’innovation dans tous les aspects de leurs métiers.
D’autre part, cet écosystème numérique dynamique impulsé par la French Tech souhaite proposer aujourd’hui des solutions adaptées aux exigences du monde du vin.
Un monde en plein bouleversement car les conditions climatiques avec le réchauffement et les baisses de précipitations vont changer le vin et significativement redistribuer la répartition géographique des régions productrices de vin dans le monde. Pour Hervé Quenol, directeur de recherches au CNRS,« Les projections climatiques prévoient d’importantes modifications sur la répartition des vignobles à long terme (horizon 2070-2100). Les stratégies d’adaptation préconisées sont relativement « brutales ». Elles marqueraient une rupture des systèmes viticoles actuels avec des changements d’encépagement, des évolutions technologiques (ex : irrigation) et une modification de la géographie viticole mondiale. »
 
Une adaptation raisonnée semble préférable à des changements brutaux. C’est pourquoi des start-ups inventent du matériel à la pointe de la technologie, réfléchissent à de nouveaux modèles d'adaptation et d'atténuation.
 
Les lauréats
 
Pour l’édition 2017, plusieurs start-ups ont concouru afin de remporter l’un des quatre prix offerts par la French Tech Culture, Intervins Sud Est, l’interprofession des Vins Méditerranéens, une famille d’IGP, Terralia, le Crédit Agricole Alpes Provence Capital & Innovation, la French American Chamber of Commerce de San Francisco ainsi que l’agglomération du Grand Avignon.
 
 
ITK remporte le prix de la production vinicole remis par les Vins Méditerranéens, une famille d’IGP.
Cette start-up lutte activement contre le réchauffement climatique et ses effets sur le vignoble. La jeune pousse a créé l’outil Vintel qui permet aux vignerons de consulter en temps réel l’état hydrique de leur vigne. Adapté à tous les terroirs, cépages et objectifs de production, Vintel gère la gestion de l’enherbement, l’optimisation des rendements et de la qualité, l’économie des ressources, pour gérer au plus près ses vignes.
Le gagnant sera accompagné par les Vins Méditerranéens, une famille d’IGP lors du séminaire annuel de l’Interprofession début 2018 pour présenter sa solution devant un public de professionnels du vin. Ensuite, les Vins Méditerranéens, une famille d’IGP l'accompagneront dans les différentes dénominations qui composent ses territoires, pour une série de démonstrations de sa solution innovante.
Pour plus d’informations : http://www.itk.fr/solutions/vintel
 
CELSIUS remporte le prix au Go 2 Market américain avec deux semaines de formation dans la Napa Valley et la Sillicon Valley.
Romain Guillaument, le fondateur de cette start-up, est physicien-chercheur. Il a réalisé sa thèse en mécanique des fluides et souhaite appliquer ses découvertes aux domaines viticoles. La jeune pousse aide les vignerons à choisir la bonne forme, le bon volume et le bon matériau pour les chais en réalisant des simulations numériques. Elle leur apporte également des informations utiles en viticulture : ­concentration en pesticides, température du sol, prédictions climatiques. Une aide sur-mesure en adéquation avec les besoins du producteur.
Le lauréat pourra ainsi rencontrer des entrepreneurs, des investisseurs, des coachs en créationd’entreprises aux Etats Unis, des prospects et participer au Salon Unified Wine & Grapes Symposium
Pour plus d’information : http://celsius.ph/fr/nos-prestations/
 
CIFT GROUP remporte le prix de la production vinicole remis par Terralia, le pôle de compétitivité des filières végétales.
Travaillant avec les grands noms de l’industrie, CIFT Group offre des prestations de qualité adaptées : contrôle de vision, assemblage de bouchons, décoration de bouteilles, distribution de pièces. Mais cette start-up a aussi créé le robot Alien, un système breveté de tri automatisé de la vendange par reconnaissance optique, qui a déjà été adopté lors des vendanges 2017 dans quelques grands châteaux bordelais, tels que Haut-Bailly et Calon Ségur.
Le gagnant bénéficiera d’une adhésion d’un an à Terralia, pôle de compétitivité des filières végétales agricoles et agroalimentaires.
Il pourra ainsi bénéficier du réseau Terralia, de l'accompagnement à l'innovation et à la croissance pour développer sa propre solution.
Pour plus d’informations : www.citf-group.com/fr
 
 
 
HAPIWINE remporte le prix de la commercialisation du vin.
Basé sur la méthode de dégustation mise au point par le Pr Carbonneau, un algorithme analyse les vins appréciés par l’utilisateur de l’application.
Basée sur l’analyse sensorielle, l’application Hapiwine guide l’amateur de vins et le néophyte selon ses goûts. Elle lui recommande des listes de vins sur mesure qu’il peut acheter en quelques clics chez les cavistes à proximité et se faire livrer en deux heures sur Paris et bientôt dans toutes les villes de France. Elle a été conçue en collaboration avec Eric Beaumard, vice meilleur sommelier du monde. L’application a reçu le prix de la meilleure innovation en matière de commercialisation et de promotion.
Cette start-up bénéficiera d’une pré-accélération avec The Bridge, l’accélérateur de French Tech Culture.
Au cours de cette pré-accélération, les experts de The Bridge effectueront avec la start-up un diagnostic 360 de ses leviers de croissance ainsi que les leviers à activer pour accélérer son développement. Un plan d’actions pour la start-up sera établi à l’issu de cette pré-accélération.
Pour plus d’informations : http://hapiwine.fr
 
 
Pour aller plus loin :
 
- Livre "Menace sur le vin, les défis du changement climatique", de Yves Leers et Valéry Laramée de Tannenberg - Édition Buchet Chastel
- Livre « Agriculture connectée : arnaque ou remède ? » de Vincent Tardieu - Edition Belin, Février 2017
 

 

Articles en relation
TESLA : Uploading the future

Elon Musk, entrepreneur archétypal de la Silicon Valley, taillé pour un blockbuster des studios Marvel, croit pouvoir changer le monde et résoudre ses problèmes fondamentaux. Certaines de ses...

Peut-on casser l'internet ?

Des incidents spectaculaires, comme la panne résultant de l’attaque contre Dyn le 21 octobre 2016, mènent parfois certains à penser qu’il est possible de casser l’Internet, c’est-à-dire...

À quoi ressemblerait un monde végétarien ?

Les convertis au végétarisme se multiplient en Occident, plus particulièrement aux États-Unis, en Europe et en Australie. À l’inverse, on remarque une croissance de la consommation de viande dans...

Le boum du Bio

Inscrits au cœur des nouvelles tendances de consommation, les produits biologiques poursuivent leur progression en France en répondant aux attentes des consommateurs. L’enquête Tendances de...