Regardez le monde
avec les yeux ouverts

Inscrit ou abonné ?
CONNEXION

UP', média libre
grâce à ses lecteurs
Je rejoins

rejoignez gratuitement le cercle des lecteurs de UP’

Capitale(s) : 60 ans d’art urbain à Paris

Commencez

À travers les créations de plus de 70 artistes – Invader, Miss Tic, André, Swoon ou Banksy – l’exposition « CAPITALE(S) » dresse pour la première fois en France un panorama riche et pointu de ce mouvement, et de l’importance de la scène parisienne dans son développement sur plus de soixante années d’histoire. A découvrir dès le 15 octobre à l’Hôtel de Ville.

Depuis de nombreuses décennies, l’art urbain incarne la liberté d’expression et une prise de conscience renouvelées des grands enjeux sociétaux. Une nouvelle génération d’artistes investit l’espace public provoquant une véritable révolution visuelle. Si ce mouvement a trouvé sa pleine reconnaissance sous la plume des journalistes et dans son accueil au sein des collections des musées, l’art urbain est bien né dans la rue et continue de s’y exprimer.

Paris a joué un rôle essentiel dans l’émergence de ce mouvement trop souvent réduit à ses origines nord-américaines. Revenant sur son histoire tout en mettant en lumière les nouveaux artistes qui perpétuent sa vitalité dans l’espace public, la Ville de Paris accueille, à partir du 15 octobre, dans la salle Saint-Jean de l’Hôtel de Ville, une grande exposition sur l’art urbain.

Des œuvres de collections prestigieuses, des documents d’archives, des interventions in situ, des réalisations hors-les-murs à l’échelle de toute la ville, reviendront raconter une histoire parfois méconnue.

La GRAFF BOX de Cristobal Diaz

Une expérience esthétique et immersive inédite combinant la réalisation calligraphique urbaine et un procédé de prise de vue singulier à découvrir dans le cadre de l’exposition. Ce dispositif artistique permet de capturer, en temps réel, l’image du processus de création et la gestuelle de l’artiste à l’œuvre, sur un support aussi fragile et sensible que la feuille de calque.

Le CINQUIÈME MUR, une expérience immersive inédite au cœur de l’exposition CAPITALE(S)

Après les murs de la ville et les murs du musée, trois artistes urbains s’emparent d’un nouveau support : celui du digital. Kashink, Kraken et Madame ont créé 3 œuvres entièrement virtuelles, cachées dans une pièce secrète de l’exposition : « Le cinquième mur » Une chasse aux indices en « Réalité Augmentée » est proposée aux visiteurs afin de trouver cette pièce secrète.

Tout au long du parcours, les visiteurs seront invités à scanner des QR Codes sous les œuvres afin de retrouver des clés cachées et ainsi pouvoir accéder au “cinquième mur”- Le “cinquième mur”, un portail en Réalité Augmentée, une petite galerie virtuelle où sont exposées trois œuvres inédites digitales signées et conçues spécialement pour l’exposition. La Ville de paris, signe donc ce voyage temporel dans l’histoire de l’art urbain par une rétrospective historique de l’exposition, mais va plus loin en explorant un futur possible pour l’art urbain : celui de la réalité augmentée.

Programmation hors les murs

  • De nouvelles fresques réalisées au Pavillon Carré de Baudouin et dans plusieurs arrondissements parisiens,
  • Une exposition sur les grilles de l’Hôtel de Ville,
  • Une programmation dédiée à La Place, centre culturel hip-hop,
  • Des animations autour de l’art urbain dans les bibliothèques et médiathèques de la Ville.

Des visites et ateliers pour petits et grands

  • Des visites animées de l’exposition et des ateliers créatifs avec le Musée en Herbe,
  • Des ateliers artistiques participatifs avec Posca.

Un cycle de conférences et projections dans l’auditorium de l’Hôtel de Ville

  • Des conférences animées par des artistes et des professionnels de l’art urbain,
  • Des projections de films et documentaires incontournables.

L’art urbain envahit le tunnel des Tuileries

Des artistes embellissent les « playgrounds » parisiens

Exposition « Capitale (s) » du samedi 15 octobre 2022 au samedi 11 février 2023 à l’Hôtel de ville de Paris (entrée gratuite)

Photo d’en-tête : Jacques Villegle « Rue de Rennes, avril 1987 » – Courtesy Galerie CP & N Vallois Paris

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Article précédent

"Les Magnifiques" ou l'hommage aux explorateurs de l'inconnu de la Recherche

Prochain article

Sections / Intersections : 25 ans de la collection du musée Guggenheim à Bilbao

Derniers articles de ARTS & CULTURES

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS. ET AGIR.
logo-UP-menu150

Déjà inscrit ? Je me connecte

Inscrivez-vous et lisez trois articles gratuitement. Recevez aussi notre newsletter pour être informé des dernières infos publiées.

→ Inscrivez-vous gratuitement pour poursuivre votre lecture.

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS ET AGIR

Vous avez bénéficié de 3 articles gratuits pour découvrir UP’.

Profitez d'un accès illimité à nos contenus !

A partir de 1.70 € par semaine seulement.
Partagez
Tweetez
Partagez
WhatsApp
Email