Regardez le monde
avec les yeux ouverts

Inscrit ou abonné ?
CONNEXION

UP', média libre
grâce à ses lecteurs
Je rejoins

rejoignez gratuitement le cercle des lecteurs de UP’

La Lune et les Feux de Marie Larrivé

Commencez

Marie Larrivé capte des instants où le temps semble suspendu, créant une étrange sensation de flottement qu’elle nous propose de découvrir à la galerie Miyu jusqu’au 16 septembre. En puisant son inspiration de ses voyages et explorations, l’artiste nous fait découvrir de vastes espaces préservés, que la figure humaine traverse sans jamais parvenir à s’y imposer. La nature déborde et dessine les contours de mondes intrigants et énigmatiques. L’exposition à la galerie Miyu, qui vient d’ouvrir ses portes à Paris, réunit une vingtaine d’œuvres aux techniques mixtes (huile, acrylique, gouache, feutre). Le film Noir-Soleil (production : Eddy) de l’artiste y sera également diffusé. 

L’artiste ne s’y est pas trompée en exposant son travail à la galerie Miyu. Celle-ci est l’une des principales sociétés de production et distribution de cinéma d’animation indépendante, récompensée dans les plus grands festivals, et qui vient d’ouvrir sa propre galerie en avril 2022 à Paris. Elle est la première galerie physique dédiée aux arts et aux techniques de l’animation dans le monde et se veut une passerelle entre artistes de l’animation et artistes contemporains. Son objectif est à la fois de proposer un espace de valorisation du travail plastique et visuel des cinéastes d’animation, mais aussi d’inscrire les techniques animées dans l’Histoire de l’Art contemporain. Miyu devient ainsi un label global pour diffuser et refléter le talent des cinéastes d’animation mondiaux.

Les éléments en présence dans l’exposition de Marie Larrivé agissent comme des forces magnétiques, nous transportant vers des atmosphères empreintes de mélancolie et de mystère. Les présences humaines, fragiles, semblent traversées d’émotions complexes, elles illustrent par leurs états d’âme des expériences universelles. En les observant, le spectateur, qui se munit d’un regard omniscient, s’engage dans une introspection personnelle en empathie avec elles. Sûrement influencé par l’essence cinématographique des œuvres, notre imaginaire nous permet d’inventer mille desseins aux présences qui peuplent ces scènes haletantes.

Marie Larrivé – Rocher blanc, encre sur papier, 2019

La lumière joue un rôle essentiel dans le travail de Marie Larrivé. Elle est diffractée, rétractée ou concentrée en certaines zones, créant ainsi des points de tension dramatique. Au travers de la lumière, une véritable odyssée chromatique se déploie, les teintes douces coexistent avec des nuances vibrantes, conférant aux œuvres des atmosphères envoûtantes. Les palettes de couleurs riches et nuancées résultent d’une réflexion complexe de l’artiste autour de la chromatique et de sa pratique. L’utilisation d’un large spectre s’étirant des pastels aux fluos permet de créer des contrastes saisissants, tout en exprimant le ressort dramatique des scènes représentées. La variété graphique du travail de Marie Larrivé apporte une richesse de matérialité, qui s’illustre notamment par une combinaison de techniques picturales plurielles.

Élaborant avec soin ses mises en scène, Marie Larrivé nous rappelle qu’elle est également réalisatrice. La relation entretenue par les différents éléments constitutifs de ses œuvres est un sublime jeu d’équilibre invitant le spectateur à un voyage poétique et contemplatif. Peintre et réalisatrice de films d’animation, Marie Larrivé, est diplômée de l’ENSAD Paris où elle a développé une pratique de l’image fixe et en mouvement.

Parallèlement à son travail personnel, elle collabore avec des magazines en tant qu’illustratrice. Elle réalise également des clips musicaux tels que Saba, co-réalisé avec Lucas Malbrun, pour Sabrina et Samantha. En 2021, Marie Larrivé réalise son premier court-métrage en peinture animée, Noir-Soleil, sélectionné à la Semaine de la Critique à Cannes 2021 et nommé aux Césars 2023.

Exposition La Lune et les Feux du 30 juin au 5 août – Et du 22 août au 16 septembre 2023 à la Galerie Miyu – 101 rue du Temple – 75003 – Paris (Exposition visible du mardi au samedi de 11h à 19h. Entrée libre)
www.miyu.fr/galerie

0 Commentaires
Retour d'information sur Inline
Voir tous les commentaires
Article précédent

Le Paris de Gustave Eiffel

Prochain article

Mèches de feu : en solidarité avec les femmes Iraniennes

Derniers articles de ARTS & CULTURES

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS. ET AGIR.
logo-UP-menu150

Déjà inscrit ? Je me connecte

Inscrivez-vous et lisez trois articles gratuitement. Recevez aussi notre newsletter pour être informé des dernières infos publiées.

→ Inscrivez-vous gratuitement pour poursuivre votre lecture.

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS ET AGIR

Vous avez bénéficié de 3 articles gratuits pour découvrir UP’.

Profitez d'un accès illimité à nos contenus !

A partir de 1.70 € par semaine seulement.
Partagez4
Tweetez
Partagez
WhatsApp
Email