Regardez le monde
avec les yeux ouverts

Inscrit ou abonné ?
CONNEXION

UP', média libre
grâce à ses lecteurs
Je rejoins

rejoignez gratuitement le cercle des lecteurs de UP’

Street Art Parc au Château de Môh

Une exposition de plus de 40 œuvres d'artistes contemporains et un hommage à Marcel Duchamp

Commencez

Le Street Art est sur le point de devenir la forme d’art la plus populaire aujourd’hui. En l’espace de quelques jours et de quelques nuits, les artistes du Street Art insufflent à un lieu leur énergie personnelle. Ils s’adaptent immédiatement à un site et à la nature éphémère. Leurs œuvres émerveillent, étonnent, interrogent. Elles parlent à tous, petits et grands. Au Château de Môh, situé à Candes-Saint-Martin en Val de Loire, le Street Art Parc est un véritable Musée d’art urbain en plein air.

Au bord de la Loire, sur 5 hectares, ce nouveau lieu éphémère consacré à l’art urbain propose la juxtaposition de l’art contemporain et du végétal. Un mariage réussi de l’art, de la nature, du patrimoine et de la création contemporaine. Plus de 40 œuvres de graffeurs, de street arters et d’artistes sont exposées, dans un état d’esprit iconoclaste. En 2021, huit artistes sont invités en résidence du 11 au 16 mai afin de créer in situ sur le thème : « Hommage à Marcel Duchamp ».

Le comédien humoriste Eric Judor a accepté d’être parrain de cette édition 2021 consacrée à Marcel Duchamp et sera présent deux jours durant la semaine de résidence. Le Street Art Parc sera ouvert au public du 1er juillet au 31 août, ainsi que les week-ends de fin mai et juin si la législation le permet.

Une balade en plein air au cœur de la création contemporaine

Artistes : Alan Reuiller et Moha

Le Street Art Parc du Château de Môh est un lieu magique. Son aménagement artistique a été confié à Fabrice Claval, ancien directeur régie des expositions du Palais de Tokyo à Paris. En 2019, plus de 20 artistes ont été invités à venir s’installer en résidence au Château de Môh et en leur proposant des supports dispersés sur les 5 hectares du parc du Château.
Un mois plus tard, ils avaient réalisé 40 œuvres ! Aujourd’hui, cette superbe collection s’est enrichie de créations de nouveaux artistes (Docteur Bergman, Fabienne Teyssier Monnot, Martin Peronard, Latigro, Clèment Schoëvaërt). Et ce n’est qu’un début !

En 2021, des artistes qui ont participé à la création du Street Art Parc ont été invités en résidence afin de créer des œuvres directement sur place : Artofpopov, Allan Reuiller, Julien Bur, Sitou, Skyo, Stayreo.

La résidence s’ouvre aussi à de nouveaux talents, en accueillant cette année deux jeunes graffeurs de Tours.

Pourquoi ne pas profiter d’une lecture illimitée de UP’ ? Abonnez-vous à partir de 1.90 € par semaine.

Réveiller les consciences avec un hommage à Marcel Duchamp

Artiste : Stayreo

Comme un antidote aux confinements successifs, avec leurs contraintes difficiles à supporter, le Street Art Parc va ouvrir cette année en proposant un hommage à Marcel Duchamp. Il s’agit en effet de valoriser la liberté de créer, de sortir du cadre, d’oser s’exprimer. Les artistes en résidence ont donc été invités à donner naissance à des œuvres faisant écho à cette démarche avant-gardiste.

Monique Pignet, co-fondatrice, souligne : « Duchamp était avant tout un esprit libre qui voulait casser les codes. Nous voulons inciter les visiteurs à s’interroger sur la notion d’art et d’objet d’art, mais aussi à évaluer l’héritage artistique de Marcel Duchamp. Car comme lui, ce que nous « aimons dans l’art, c’est avant tout les artistes » ! »

Retrouver le plaisir de la spontanéité

Déambuler au gré de ses envies, discuter devant les œuvres, prendre son temps, admirer cet écrin de nature et la beauté du château… Après une année 2020 compliquée, le Street Art Parc apparaît comme une bouffée d’oxygène, une escapade ressourçante et fédératrice, à vivre seul.e, en couple, en famille ou entre amis. L’image du château et du châtelain est désembourgeoisée, il y a ici une dynamique de territoire qui rend l’art contemporain accessible.

Les maîtres mots du projet : liberté, simplicité et pédagogie. A travers un parcours au détour des allées, les visiteurs pourront découvrir les différentes techniques de l’art urbain. Une démarche qui vise à questionner le rapport à la nature, à révéler tout l’imaginaire que contient le paysage. Il s’agit également d’encourager les artistes émergents en créant de nouveaux lieux d’expression artistique et d’aller à la rencontre des publics.

A propos de Didier et Monique Pignet

Voyageurs et infatigables bâtisseurs, Didier et Monique sont deux grands amateurs d’art contemporain. Propriétaires du Château de Môh, ils ont consacré sept années à la rénovation de ce lieu d’exception, désormais loué pour des événements (ex : mariages).

Visionnaires, ils ont ensuite créé un véritable pôle touristique en rénovant des petites maisons de village autour du château, et en offrant à leurs occupants l’accès à la piscine du château. Ils se sont ensuite attaqués à un autre challenge : mettre en valeur les 5 ha de cette belle forêt, plantée d’arbres centenaires qui part de la terrasse du château et offre une vue majestueuse sur la confluence de la Loire et de la Vienne. Elle s’étend jusqu’au bord de la Loire, qui constitue aujourd’hui l’entrée du parc.

Monique précise : « L’idée de faire appel à des artistes de street art est née lors d’un dîner entre voisins avec nos amis du musée d’art contemporain du Château de Montsoreau, à 2 km de Candes, et l’artiste Candais Jacques Halbert. »

Aussitôt dit, aussitôt fait ! Deux mois plus tard, en 2019, le parc accueille ses premiers visiteurs. En 2020, le Street Art Parc s’enrichit de cinq nouvelles œuvres dont l’artiste Land Art Fabienne Teyssier Monnot et le Dr Bergman avec sa représentation du Covid.

Passionnés, Didier et Monique sont aussi les créateurs de lieux touristiques sur l’ile de Saint Barthelemy et au Québec, toujours avec leur esprit artistique décalé. Tous ces espaces ont un point commun : ils sont unis par le Gorille Môh, une mascotte devenue emblématique.

Pour lutter contre la désinformation et privilégier les analyses qui décryptent l’actualité, rejoignez le cercle des lecteurs abonnés de UP’

Street Art au Château de Môh – Candes-Saint-Martin (37) : Résidence d’artistes pour un hommage à Marcel Duchamp du 11 au 17 mai – Exposition du 1er au 31 août 2021

Site web : https://www.street-art-parc.com/
Instagram : https://www.instagram.com/chateaudemoh/

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
La lecture est devenue une pratique culturelle de niche
Article précédent

La lecture est devenue une pratique culturelle de niche

Prochain article

Les 7 péchés du capitalisme : Installation et performances de Camille Dufour et Rafaël Klepfisch

Derniers articles de ARTS & CULTURES

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS. ET AGIR.
logo-UP-menu150

Déjà inscrit ? Je me connecte

Inscrivez-vous et lisez trois articles gratuitement. Recevez aussi notre newsletter pour être informé des dernières infos publiées.

→ Inscrivez-vous gratuitement pour poursuivre votre lecture.

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS ET AGIR

Vous avez bénéficié de 3 articles gratuits pour découvrir UP’.

Profitez d'un accès illimité à nos contenus !

A partir de 1.70 € par semaine seulement.
Partagez32
Tweetez
Partagez
WhatsApp
Email
Print