« Milou en mai » au château du Plessis-Macé

Start

Après un mois de Festival d’Anjou, Le Temps d’une Troupe prend ses quartiers d’été dans l’emblématique Château du Plessis-Macé, en Anjou, du 18 au 29 juillet.

C’est niché dans un superbe écrin de verdure de 40 ha, que le Château médiéval du Plessis-Macé, haut lieu culturel, accueille toute l’année des événements (danse, théâtre et musique) à destination des familles.
Le programme 2022 est particulièrement alléchant côté théâtre puisqu’il reçoit du 18 au 29 juillet à 20h30, la troupe éphémère Le Temps d’une Troupe proposant de (re)découvrir Milou en mai, le célèbre film de Louis Malle, d’après un scénario de Jean-Claude Carrière. Une interprétation haute en couleur mise en scène par Camille de La Guillonnière.

Sur scène, les comédiens du TRPL (Théâtre Régional des Pays de la Loire) et une dizaine de comédiens amateurs vont faire vivre au public une expérience de théâtre de très haut niveau.

Une pièce décapante à ne surtout pas manquer

Sur fond de mai 68, dans une famille bourgeoise de province, nous assistons au partage de l’héritage autour du cadavre de la mère que l’on ne parvient pas à enterrer : allégorie ironique et mordante des événements de 1968, avec les manifestations, des tentatives de libération sexuelle, un mariage raté, et aussi la cupidité, sur la question de savoir qui va hériter de quoi et si la maison familiale sera sauvée !
La grève générale complique l’enterrement, exacerbe les tensions et les comportements irrationnels et loufoques. Alors que dehors, le monde change brutalement, ce huis clos frôle l’implosion…

Image du film de Louis Malle, 1990

Le film, sorti en France en janvier 1990, met en scène de grands acteurs. Comme Michel Piccoli, dans le rôle de Milou Vieuzac, grand rêveur et épicurien dans l’âme, qui vit, dans la grande maison bourgeoise familiale dans la campagne gersoise, avec sa mère, madame Vieuzac (Paulette Dubost). Un jour, alors qu’il est sorti, celle-ci meurt soudainement d’une crise cardiaque. C’est le commencement de la réunion de famille qui doit décider des modalités de l’enterrement de la mère, que l’on veille pendant que la révolte étudiante éclate à Paris. La défunte est alors devenue l’« âme » de la famille et de la maison sur fond de crise, de règlements de compte, alors que dehors le monde change brutalement. 

Le Temps d’une Troupe : la rencontre du théâtre professionnel et amateur

Depuis 2017, en partenariat avec l’EPCC Anjou-Théâtre, Camille de La Guillonnière assure la direction artistique de l’opération Le temps d’une troupe. Une troupe éphémère qui réunit une dizaine d’acteurs amateurs et quatre acteurs professionnels pour la création d’un spectacle qui est joué dix fois au château du Plessis-Macé.

Durant quatre week-ends, les comédiens amateurs sélectionnés pour répondre à la distribution du spectacle, répètent avec un engagement sans faille, encadrés par des comédiens professionnels de la troupe du TRPL. Ensuite, ils répètent pendant 8 jours d’affilés avant la première du 18 juillet.

En parallèle, deux comédiens du TRPL mèneront une action culturelle en partenariat avec le CCAS d’Angers. Ils animeront un stage auprès d’adolescents pour préparer ensemble une représentation qui sera donnée en première partie de Milou en Mai, une expérience inoubliable !

Camille de la Guillonnière s’est inspiré du modèle du théâtre du peuple de Bussang dans les Vosges qui existe depuis plus d’un siècle. Ce théâtre atypique maintient vivant l’idéal de son fondateur, Maurice Pottecher, résumé par la devise « Par l’art, pour l’Humanité ». Le Temps d’une Troupe désacralise la pratique théâtrale et rend ses lettres de noblesse au théâtre populaire, en mixant comédiens professionnels et amateurs au sein d’une troupe éphémère.

Cette quatrième édition du Temps d’une Troupe promet des soirées fortes en émotions et espère un public conquis par cette expérience inattendue qui se déroulera du 18 au 29 juillet, du lundi au vendredi, à 20h30.

Le Théâtre Régional des Pays de la Loire (TRPL)

Le Théâtre Régional des Pays de la Loire est une compagnie théâtrale, accueillie à Cholet (49) à l’Espace Jean Guichard depuis 2015. Depuis sa fondation il y a 50 ans, le TRPL a toujours eu pour vocation de servir la décentralisation théâtrale.
Avec sa grande connaissance du territoire, le directeur Camille de La Guillonnière continue cette mission en amenant le théâtre aux publics éloignés des pôles culturels chaque été, depuis 17 ans, lors de la Tournée des Villages.

Les spectacles vivent ensuite sur le réseau de diffusion nationale, avec en moyenne une trentaine de représentations par saison. La compagnie a à cœur de partager plus qu’une représentation avec le public et organise toute l’année des actions culturelles : stages pour les amateurs, ateliers pour les scolaires, prêts de costumes, spectacles mêlant amateurs et professionnels… Grâce à ces différentes actions culturelles, les acteurs participent à ce que le théâtre soit une fête où toutes et tous sont invités !

Camille de La Guillonnière choisit des textes d’auteurs et de styles variés afin de présenter une vision large de ce qu’est le théâtre, en alternant auteurs classiques et contemporains, comédies et tragédies. Ce sont les valeurs humanistes des auteurs et la force poétique des textes qui guident principalement les choix de création.
Camille de La Guillonnière, dramaturge et comédien, s’est formé à l’école Claude Mathieu, à Paris. En 2006, il fonde la compagnie Le Temps est Incertain Mais on joue quand même !, avec laquelle il crée une quinzaine de spectacles qui sillonnent la région lors de l’événement de décentralisation théâtrale « La Tournée des villages ».
En mars 2021, il succède à Patrick Pelloquet à la direction du Théâtre Régional des Pays de la Loire. Il dissout sa compagnie et intègre au répertoire du TRPL l’ensemble de ses mises en scène. En 2021, Maestro, d’après Xavier-Laurent Petit, est sa première mise en scène en tant que directeur du TRPL.
Au rythme d’un spectacle par an, il sillonne les routes de France allant de places de villages en scènes nationales pour jouer ses spectacles, défendant partout un théâtre de troupe et de proximité. Depuis 2017, en partenariat avec l’EPCC Anjou Théâtre, il met en scène des spectacles mêlant comédiens amateurs et professionnels avec Le Temps d’une Troupe.

Pendant 15 ans, Camille de La Guillonnière a été dramaturge et comédien pour Jean Bellorini, l’actuel directeur du Théâtre National Populaire de Villeurbanne. On l’a vu dans Tempête sous un crâne d’après Victor Hugo, Paroles gelées de F. Rabelais, La Bonne-âme du Se-Tchouan de Bertold Brecht, Karamazov d’après F. Dostoïevski, Un instant d’après Proust. Il a également été adaptateur, dramaturge et costumier de la pièce Le Suicidé de N. Erdman pour le Berliner Ensemble. Il a par ailleurs joué sous la direction de Macha Makeïeff dans Les Femmes savantes de Molière.
Passionné de littérature et « du roman au théâtre », Camille de La Guillonnière adapte régulièrement des romans pour ses propres mises en scène, dont Eugénie Grandet and La vieille fille de Balzac, et Maestro de Xavier-Laurent Petit. Ses sujets de prédilection sont l’argent et la famille, des thèmes qu’il explore avec une ligne artistique empreinte de simplicité.

Photo Christophe Martin

Le cadre enchanteur du château du Plessis-Macé

Niché dans un superbe écrin de verdure de 40 ha, vestige de l’ancien domaine seigneurial, le Château du Plessis-Macé est un édifice médiéval classé monument historique. Il abrite notamment un balcon datant de la fin du 15e siècle, au style gothique flamboyant, et une chapelle avec une des plus anciennes tribunes de France.
Son parc, classé Espace Naturel Sensible et labellisé LPO, accueille plus de 300 espèces végétales et 175 espèces animales, dont 88 considérées comme patrimoniales.

Réservations

Photo P. Riondy

Distribution :

  • D’après le film de Louis Malle, scénario Jean-Claude Carrière
  • Direction artistique : Théâtre Régional des Pays de la Loire
  • Mise en scène : Camille de La Guillonnière
  • Assistante : Anne Didon
  • Création costumes : Anne-Claire Ricordeau
  • Création lumière : Thomas Mousseau-Fernandez
  • Comédiens professionnels : Comédien.ne.s professionnel·le·s : Florent Bresson , Anne Didon , Jacques Hadjaje et Juliette Ordonneau
  • Comédien.ne.s amateurs : Gaëlle Belzunce, Vincent Goldie, Josépha Guimbretière, Julien Hocde, Simone Naulet, Chantal Paquereau, Rémi Paris, Louise Portais, Louis Pungeot, Rose Pungeot, Agnès Rousselle et Fabrice Ternois

Plein tarif : 10 euros / Tarif réduit : 7 euros.

« Milou en mai » au château du Plessis-Macé, 2 Rue de Bretagne, 49770 Longuenée-en-Anjou

www.chateau-plessis-mace.fr

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
Previous article

Vita Nuova. Nouveaux enjeux de l’art en Italie 1960-1975

Next article

Le musée du Quai Branly prend son Jardin d'été

Latest articles from ARTS & CULTURES

JOIN

THE CIRCLE OF THOSE WHO WANT TO UNDERSTAND OUR TIME OF TRANSITION, LOOK AT THE WORLD WITH OPEN EYES AND ACT.
logo-UP-menu150

Already registered? I'm connecting

Register and read three articles for free. Subscribe to our newsletter to keep up to date with the latest news.

→ Register for free to continue reading.

JOIN

THE CIRCLE OF THOSE WHO WANT TO UNDERSTAND OUR TIME OF TRANSITION, LOOK AT THE WORLD WITH OPEN EYES AND ACT

You have received 3 free articles to discover UP'.

Enjoy unlimited access to our content!

From $1.99 per week only.
Share
Tweet
Share
WhatsApp
Email
Print