Regardez le monde
avec les yeux ouverts

Inscrit ou abonné ?
CONNEXION

UP', média libre
grâce à ses lecteurs
Je rejoins

rejoignez gratuitement le cercle des lecteurs de UP’

Création du Centre des Arts de la Parole, le CAP

Commencez

Fondé cette année à Aubervilliers par le metteur en scène, dramaturge et écrivain Gérald Garutti, le Centre des Arts de la Parole est la première instance entièrement dédiée aux arts de la parole. Il a pour mission de (re)créer du lien et de rassembler la société autour d’une parole plus juste et plus humaine, et pour vocation à former, transformer, rayonner et rassembler mais aussi surmonter toutes les violences pour réconcilier la société.

Le Centre des Arts de la Parole naît d’un constat : on parle de plus en plus, on se parle de moins en moins. Jamais l’humanité n’a autant pris la parole. Tout le monde s’exprime. Mais est-ce qu’on s’écoute ? Il faut voir comme on se parle : de plus en plus mal. La parole est souvent vide de sens et pleine de violence. Elle est dégradée. On l’éprouve chaque jour, dans la rue, à l’école, au travail, dans les médias, dans les entreprises, dans les assemblées, sur Internet, sur les réseaux sociaux.
« Je fonde le Centre des Arts de la Parole avec cette mission essentielle : se parler plutôt que s’entretuer – se parler pour se relier. Un enjeu très actuel puisqu’aujourd’hui la parole dégénère. On confond le débat avec le combat, le dialogue avec la destruction de l’autre. » explique Gérald Garutti

Pourtant, alors que la parole se déchaîne, la prise de parole en public fait toujours aussi peur. Quant à la parole collective, elle est devenue quasiment impossible. Face à cette triple crise de la parole – la dégradation, la peur, l’atomisation –, comment retrouver une parole juste et responsable ? Comment dépasser la perte d’attention et la culture de l’humiliation ? Comment apprendre à surmonter la violence, à maîtriser sa parole, à écouter ?

Une solution artistique à un problème citoyen

Le Centre des Arts de la Parole a pour enjeu de répondre à ces questions. Il constitue une proposition unique et inédite, tant par sa vision et sa démarche que par sa visée. Il mobilise l’art comme solution vitale à une crise cruciale. Tout à la fois artistique et citoyen, le CAP apporte une réponse originale, globale et durable à la dégradation de la parole. Il agit pour changer notre manière de nous parler, pour parler juste. Il vise à questionner et à transformer notre rapport à la parole pour en faire un acte sensé, responsable, pertinent et performant, à l’échelle individuelle et collective. Il promeut ainsi un dépassement individuel et des interactions constructives au sein de la société. Francophone et multilingue, à vocation nationale et internationale, il intervient sur tous les territoires, en présence et sur Internet, afin d’y porter la parole au sens fort.

Une vocation fédératrice : les trois champs d’action du CAP

Le CAP s’adresse à tous les publics et à toutes les composantes de la société : citoyennes et citoyens, collectivités, institutions, entreprises, associations. À leur intention, il crée des événements artistiques, met à disposition des ressources et propose des parcours de formations adaptés.

  • Des créations artistiques pour vivre la scène de la parole : un Festival itinérant « les Odyssées de la parole », des ateliers « Porte-parole », des contes « Paroles et musique », des conférences et des dialogues, des spectacles-débats, un Festival annuel « Pour une écologie de la parole ».
  • Des publications pour comprendre les enjeux de la parole : en partenariat avec les éditions Actes Sud, le Manifeste pour la parole de Gérald Garutti paraîtra le 18 janvier 2023 et la collection « Arts de la Parole » sera lancée fin 2023. Seront lancées en mars 2023 une chaîne de podcasts, Pourparlers, et en septembre 2023 une revue annuelle, Champs de Parole.
  • Des formations pour apprendre à maîtriser le pouvoir de la parole : des parcours de formation structurels « Paroles en actes », des formations sur-mesure, du conseil auprès d’associations, d’institutions, d’entreprises… Pour apprendre à se structurer, s’exprimer, s’écouter, parler juste.

Une conception inédite : les 7 arts de la parole

Le CAP définit comme les 7 arts de la parole le théâtre, le récit et la poésie (arts de la création), l’éloquence et la conférence (arts de la transmission), le dialogue et le débat (arts de l’interaction). Il réunit ainsi des arts essentiels de l’oralité jusqu’ici dissociés. Il les propose comme les 7 piliers de la parole, ceux qui la fondent dans tout son sens et toute sa puissance. Il les mobilise tels des arts de construction collective qui permettent de sublimer la parole pour dépasser la violence.

Dans la conception du CAP, Gérald Garutti concentre ainsi 30 ans d’expérience en création, réflexion et transmission sur la parole. Il y mutualise l’ensemble des dimensions qu’il a développées au fil de son parcours : dramaturgie, mise en scène, écriture, traduction, enseignement, débats d’idées, expériences internationales, productions intellectuelles, engagements citoyens, dialogues artistiques, interventions médiatiques. Il s’entoure d’une équipe de talents aux horizons multiples, artistes de la parole, acteurs de terrain, responsables engagés, en France et à l’international.

Un Conseil de personnalités et des partenaires nationaux s’engagent pour le CAP

Le Centre des Arts de la Parole a un Conseil aujourd’hui constitué de 21 personnalités du monde de l’art, de la culture et de l’éducation : Éliette Abécassis, Hakim Bah, Fabrice Bakhouche, Anne-Sylvie Bameule, Karol Beffa, Alice d’Andigné, Fianso / Sofiane Zermani, Cynthia Fleury, Laurence Engel, Raymond Geuss, Frédéric Gros, Arthur H, Ismaël Jude, Jacques Martial, Hind Meddeb, Mathieu Potte-Bonneville, Lubomira Rochet, Odile Sankara, Valérie Senghor, Jean-Pierre Siméon et Kouam Tawa.
Chaque personnalité s’implique dans la démarche et les actions du CAP.

Le CAP fédère des partenaires publics, privés, institutionnels, associatifs, culturels, citoyens, dont la Ville d’Aubervilliers, la Région Île-de-France, les éditions Actes Sud, le Centre national du livre, la Cité internationale de la langue française, le Samu Social de Paris, La Criée – Théâtre National de Marseille, le Théâtre de la Cité internationale, la société à mission Botanic, l’agence Luciole, l’association Villes des Musiques du Monde. Avec le CAP, ils partagent la mission de recréer du lien avec la parole et développent des programmes communs autour des arts de la parole.

Avec leurs soutiens, le Centre des Arts de la Parole invite le public ainsi que les acteurs institutionnels, économiques, associatifs à participer aux actions qu’il déploie sur tous les territoires afin de valoriser la parole ensemble.

Gérald Garutti, metteur en scène, dramaturge et écrivain

De Shakespeare à Romain Gary et Dostoïevski, il est un passeur de textes. Parmi ses 45 spectacles, on compte Petit éloge de la nuit, traversée poétique avec Pierre Richard, au Théâtre du Rond-Point à Paris. Lorenzaccio, épopée sur la liberté avec 30 comédiens, au Théâtre National de Marseille La Criée. Les Carnets du sous-sol, odyssée du génie et de la folie avec Harry Lloyd, acteur de Game of Thrones, spectacle qui inaugure le Coronet Theatre à Londres.
Et aussi des œuvres dont il est l’auteur, comme Haïm – à la lumière d’un violon, l’histoire d’un homme qui a survécu à Auschwitz grâce à son violon, création emmenée en tournée internationale et publiée aux éditions Robert Laffont.

Mathieu Kassovitz

Depuis vingt ans, Gérald Garutti dirige des acteurs internationaux, en français et en anglais, tels Mathieu Kassovitz, Denis Lavant, Audrey Fleurot, Anouk Grinberg, Natacha Régnier, Jean-Claude Dreyfus, Mélanie Doutey, Paul Anderson, Rachael Stirling, George Blagden.

Gérald Garutti est l’un des rares metteurs en scène français à créer des spectacles à Londres, notamment à la prestigieuse Royal Shakespeare Company et au Theatre Royal Haymarket. En 2018, en plein Brexit, il crée Tartuffe en version bilingue sur la scène royale, au cœur de Londres –  phénomène totalement inédit –, avec une adaptation de Christopher Hampton et une distribution internationale. Gérald Garutti y pose comme enjeu la résistance à la fascination du fanatisme.

Il est durant cinq ans dramaturge du TNP (Théâtre National Populaire) sur 15 spectacles, plusieurs fois primés aux Molières. Il crée La Fabrique des idées, dont il conçoit et anime les débats. Il dirige depuis 2005 la compagnie Characteres. Gérald Garutti traduit Shakespeare et Tom Stoppard. Il est l’auteur de pièces, de récits et d’essais. En janvier 2023, il publie aux éditions Actes Sud son Manifeste pour la parole, Être de parole.

Depuis vingt ans, Gérald Garutti est un passeur de savoirs. Il enseigne en universités anglo-saxonnes (Cambridge, Chicago) et grandes écoles françaises comme à l’Ensatt. Maître de conférences à Sciences Po, il intervient régulièrement en institutions, en entreprises et en associations. Il compte ainsi à son actif 500 conférences dans 40 pays en Europe, Amérique, Afrique et Asie.

Normalien, agrégé de lettres, docteur en littérature et philosophie, diplômé de Cambridge et de Sciences Po, il se forme en théâtre au Cours Simon à Paris et à l’ADC Théâtre au Royaume-Uni. Il a pour maîtres Laurent Terzieff, Michel Bouquet, Ian Mckellen et Raymond Geuss.

En 2022, il fonde le Centre des Arts de la Parole où il concentre trente ans de création, de réflexion et de transmission sur la parole.

Pour en savoir plus : https://centredesartsdelaparole.fr/

Photo d’en-tête : Gérald Garutti

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Article précédent

Lancer l'alerte : l'exposition qui met à l'honneur l'alerte écologique

Prochain article

Le nouveau Curated (Book)Store Bigaignon de Georges Rousse

Derniers articles de ARTS & CULTURES

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS. ET AGIR.
logo-UP-menu150

Déjà inscrit ? Je me connecte

Inscrivez-vous et lisez trois articles gratuitement. Recevez aussi notre newsletter pour être informé des dernières infos publiées.

→ Inscrivez-vous gratuitement pour poursuivre votre lecture.

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS ET AGIR

Vous avez bénéficié de 3 articles gratuits pour découvrir UP’.

Profitez d'un accès illimité à nos contenus !

A partir de 1.70 € par semaine seulement.
Partagez1
Tweetez
Partagez
WhatsApp
Email