Nés quelque part – L’expo dont vous êtes le héros

La Cité de l’Économie présente sa première exposition temporaire Nés quelque part – L’expo dont vous êtes le héros, du 26 septembre au 24 novembre 2019 : Un voyage au cœur des enjeux du climat et du développement dans le monde.

Présentée par l’Agence française de développement et l’association Ars Anima, Nés quelque part propose à ses visiteurs une aventure originale à la croisée du théâtre et du jeu de rôle pour leur faire toucher du doigt les enjeux du climat et du développement durable dans le monde. Après son succès à Lyon, Roubaix, Bordeaux, Strasbourg et Marseille, l’exposition-spectacle Nés quelque part s’installe à Citéco le 26 septembre 2019. 

Plus qu’une exposition, une expérience à vivre !

Franchir le seuil de l’exposition, c’est abandonner pendant un peu plus d’une heure son identité pour se glisser dans la peau de Manolo, Nalin, Bilikiss, Victor, Nana ou encore Ihoa… Le spectateur est invité à suivre le destin d’un des 18 personnages proposés, a­fin de prendre pleinement conscience des risques liés aux changements climatiques.

Les histoires de ces femmes et hommes sont basées sur des faits, des situations et des projets réels en Asie, en Afrique, en Amérique du Sud et en Outre-mer. Six pays sont représentés, six écosystèmes répartis en cinq zones géographiques. Travail, santé, accès à l’eau, énergie, préservation de l’environnement… le visiteur vivra et comprendra par l’expérience l’impact du dérèglement climatique, et expérimentera les solutions et projets de développement qui lui permettront d’améliorer sa situation.

Surprendre, changer de focale, expliquer : tel est l’objectif avec Nés quelque part. Cela fait plus de 75 ans que l’Agence française de développement relève au quotidien les clé­s du développement. Mais comment faire comprendre concrètement, faire ressentir ce que lutter contre la pauvreté et pour le climat veut dire ?

Rémy Rioux, DG de l’Agence française de développement, explique : « Aujourd’hui, nous avons aussi pour mission de sensibiliser aux enjeux du développement et de la solidarité internationale. Nous plongeons les visiteurs de Nés quelque part au cœur des problèmes quotidiens auxquels font face celles et ceux pour qui nous intervenons partout dans le monde. Cette exposition est une invitation au voyage : sortir de chez soi, partir à la découverte des autres est le premier pas pour les accepter puis bâtir des projets communs. Nés quelque part est une exposition pas comme les autres. C’est un spectacle vivant, interactif, éco-responsable, où les visiteurs, petits et grands, se mettent dans la peau d’un des 18 personnages, à travers six pays et autant d’écosystèmes. C’est une plongée dans la vie quotidienne d’une favela de Medellin, d’un village du Cameroun, ou encore d’une rizière au Cambodge. Ces personnages s’appuient directement sur les connaissances et l’expérience de terrain des experts de l’Agence française de développement.
Aller au-delà des mots et des images, comprendre de l’intérieur les enjeux du développement durable et les solutions possibles : c’est l’expérience et l’engagement de l’AFD que l’exposition cherche à partager. Avec, demain, des moyens accrus, l’AFD contribue à la réalisation des Objectifs du Développement Durable auxquels s’est engagée la communauté internationale. Elle favorise les partenariats entre des acteurs que nous connaissons bien, les États bien sûr, mais aussi les régions, les villes, les entreprises privées et la société civile, pour monter des projets durables qui changent la donne, pour partager les savoirs et les meilleures pratiques. Et parce que nous agissons pour les Français et en leur nom, il nous appartient de les sensibiliser aux enjeux de développement, qui nous concernent tous où que nous naissions, où que nous vivions. S’impliquer, comprendre, agir et construire ensemble : voilà ce qui nous anime, voilà ce que nous voulons transmettre avec Nés quelque part. »

Une mise en situation ludique et pédagogique

Il en va ainsi du café solidaire créé dans le quartier pauvre de Santo Domingo à Medellín (en Colombie), ou d’un projet de sauvegarde des tortues de mer et de lutte contre la montée des eaux en Polynésie française. Avant de commencer l’exposition, le visiteur reçoit son carnet de voyage, avec la photo de son personnage. Ce document lui permettra de découvrir, au ­ l de son parcours, les enjeux de la vie quotidienne auxquels il doit faire face, et les solutions qui s’offrent à lui pour corriger les inégalités sociales, faire reculer l’insécurité, rendre l’éducation accessible à toutes et à tous, et lutter contre le réchauffement climatique. Dans la peau de son personnage, le visiteur va vivre une expérience en interaction avec des comédiens au gré d’un voyage qui l’emmène de son pays d’origine à l’arbre à palabre ou encore au centre administratif, à la rencontre de différents personnages : un banquier, un maire ambitieux, un médecin attentionné…

 

Un voyage en plusieurs étapes

Les visiteurs sont d’abord accueillis au sein d’une agora par des comédiens qui font état du bilan des Objectifs du Millénaire pour le Développement et dé­finissent les enjeux des quinze prochaines années, avec le climat comme composante désormais inéluctable.

Le visiteur prend ainsi mesure de la tâche qui incombe aujourd’hui à chacun : États, entreprises, régions, villes… et citoyens. Avant de partir, chaque visiteur reçoit son carnet de voyage, avec la photo de son personnage. Ce document – aux couleurs de son pays – lui permettra de découvrir, au ­ fil de son parcours, les enjeux de la vie quotidienne auxquels il doit faire face, et les solutions qui s’offrent à lui.

Ensuite, chaque visiteur est invité à rejoindre son groupe (de 3 à 10 personnes) dans le pays d’origine. Il va vivre une expérience en interaction avec des comédiens au gré d’un voyage qui l’emmène à la rencontre de différents personnages. Pour accompagner le visiteur dans son immersion, ce « jeu de rôle » grandeur nature est enrichi de repères sonores, sensoriels et visuels.

À la ­fin du parcours, les visiteurs sont invités à se réunir autour de l’arbre de vie, pour échanger sur les solutions à mettre en place pour agir, chacun à son niveau.              

Un espace de vie pour rendre la culture économique accessible à tous  

Nés quelque part fait appel à de nombreux éléments de décors et à une technologie de pointe pour faire vivre au public une expérience unique. L’ensemble a été réalisé par art&Oh et l’atelier Espaces et Cie dans un esprit d’économies d’énergies et d’empreinte environnementale faible. Tous les décors sont réutilisables, rien n’est jeté. Les écrans de projection et bâches imprimées ont été conçus avec un matériau exclusif 100 % recyclé à base de bouteilles PET. Toutes les impressions et peintures ont été réalisées avec des encres écologiques et sans solvants. Le bois (du pin) est issu de forêts certifiées FSC. La consommation électrique a été pensée a minima, et la conception optimisée en vue de volumes de transport limité.

Résolument tournée vers le grand public et notamment les jeunes, Citéco est ce nouveau lieu culturel et scienti­fique au concept innovant. Son objectif est d’expliquer les notions et les enjeux économiques de façon interactive et ludique. Apprendre en s’amusant, éveiller la curiosité, tels sont les principes qui guident ce musée d’un genre nouveau. Citéco s’engage en faveur d’une amélioration de la culture économique en France et s’inscrit dans une démarche profondément citoyenne.

« Pour notre première exposition temporaire, nous avons choisi d’accueillir Nés quelque part. Cette exposition-spectacle propose aux visiteurs d’être propulsés dans la vie de personnages vivant à l’autre bout du monde, dans des univers différents. Cette expérience immersive, unique et pleine de surprises, permettra aux visiteurs d’appréhender les dé­s écologiques et économiques de pays comme le Niger, le Cameroun ou encore la Polynésie, et surtout de trouver des solutions pour les relever. Si les questions climatiques ou environnementales sont abordées dans l’exposition, d’autres sujets plus transversaux sont explorés comme l’éducation, l’économie, la santé, le travail, la gouvernance, l’égalité femme-homme, la paix…

La démarche qu’adopte Nés Quelque Part est en parfaite adéquation avec la mission que s’est donnée la Cité de l’Economie : démysti­fier les enjeux de l’économie et montrer à travers des jeux, des échanges et des dispositifs ludiques et interactifs, que cette matière fait partie de notre vie, de notre quotidien. Comment exploiter une forêt au Cameroun tout en préservant sa richesse essentielle dans la lutte contre le réchauffement climatique ? Comment aider les populations au Sahel souffrant de la sècheresse, à accéder à un point d’eau ? Ce sera à vous de jouer ! Nous espérons que cette exposition originale vous touchera autant que nous. »

Philippe Ginesto, Directeur de Citéco

Pour concevoir Nés quelque part, l’Agence française de développement a béné­ficié du soutien de l’Union européenne dans le cadre de l’Année européenne pour le développement.

Informations et inscriptions sur www.nesquelquepart.fr

Exposition Nés quelques part à la Cité de l’économie – Citéco, du 26 septembre au 24 novembre 2019 – 1, place du Général-Catroux – 75017 Paris

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Un autre article

Yves Saint Laurent - Les coulisses de la haute couture à Lyon

Un autre article

Jusqu'ici tout va bien ? Archéologies d'un monde numérique

ARTS & CULTURES - Dernières infos