Regardez le monde
avec les yeux ouverts

Inscrit ou abonné ?
CONNEXION

UP', média libre
grâce à ses lecteurs
Je soutiens

rejoignez gratuitement le cercle des lecteurs de UP’

Géomimétisme – Réguler le changement climatique grâce à la nature

Géomimétisme – Réguler le changement climatique grâce à la nature, de Pierre Gilbert – Préface de Gaël Giraud – Edition Les Petits matins, 3 septembre 2020 – 184 pages

Quelle est notre meilleure alliée pour combattre le changement climatique ? La technologie pure, encore et toujours, comme le fantasment les tenants de la géoingénierie ? Non : la nature elle-même, à condition qu’on le lui permette.
Pierre Gilbert, responsable du service écologie du média Le Vent Se Lève, vient de faire paraître son ouvrage Géomimétisme : réguler le changement climatique grâce à la nature, préfacé par l’économiste Gaël Giraud.

De manière inédite, ce livre dresse un panorama des différents cycles naturels capables de faire baisser la quantité de CO2 dans l’atmosphère. Que ce soient les forêts, les sols agricoles, les zones humides, le permafrost ou les océans, l’auteur s’appuie sur les derniers travaux scientifiques disponibles pour expliquer – le plus simplement possible – comment fonctionnent les interactions entre ces milieux et l’atmosphère. À quel point l’humanité a-elle détruit ces puits naturels de carbone ? Comment les redynamiser ? Par quelles politiques publiques ? Quelle part de l’effort climatique cela pourrait représenter ?

Le géomimétisme est un néologisme issu de la contraction entre biomimétisme, c’est-à-dire le fait de s’inspirer de la nature dans les procédés de fabrication ou d’organisation, et géoingénierie, c’est-à-dire modifier artificiellement le climat à grande échelle. Le géomimétisme, c’est donc modifier le climat en s’appuyant sur les cycles naturels, car ils sont à la fois les seuls à être efficaces à grande échelle, peu chers et durables, car s’appuyant sur la biodiversité. Une politique géomimétique est complémentaire d’une politique de réduction drastique de nos émissions, dont 70 % sont entraînées par la combustion d’énergies fossiles. Sans ce double effort en parallèle, il nous sera impossible de suivre les objectifs du GIEC.

Cet ouvrage est donc aussi un plaidoyer contre la géoingénierie, dont les défenseurs – de véritables apprentis sorciers du climat derrières lesquels se cachent souvent des ex-lobbys climatosceptiques – sont de plus en plus actifs auprès des pouvoirs publics. C’est l’objet du premier chapitre.

Se voulant fondamentalement utile et positif, cet ouvrage propose des pistes concrètes de politiques publiques géomimétiques. Ces dernières prennent toujours en compte les dimensions sociales, économiques et géopolitiques de manière à rester fondamentalement réalistes et applicables. Elles ne pourront cependant être mises en place que par un État – et des collectivités – volontariste en matière de climat, c’est-à-dire prêt à reléguer la rentabilité immédiate et les caprices du marché au second plan, derrière la sécurité de nos concitoyens.

Pourquoi ne pas profiter d’une lecture illimitée de UP’ ? Abonnez-vous à partir de 1.90 € par semaine.

En effet, pour Pierre Gilbert, la question climatique doit être prise surtout sous l’angle de la sécurité. Ayant travaillé pour l’Observatoire Défense et Climat de l’IRIS, pour le ministère des Armées, ainsi que pour différentes grandes entreprises françaises, l’auteur adopte un point de vue singulier, combinant pragmatisme scientifique et propositions ambitieuses. Pour déployer des solutions de géomimétisme rapidement, il va falloir mobiliser l’ensemble des outils dont dispose la puissance publique. A fortiori l’outil diplomatique, puisque la France seule ne réglera pas le problème.

Cet ouvrage essentiel fournit la démonstration qu’il est encore possible, aujourd’hui, de sauver notre monde.  
Gaël Giraud, économiste. »

Le livre est à retrouver ou commander chez votre libraire depuis le 3 septembre ; il est aussi disponible sur le site de l’éditeur et sur celui de la FNAC.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Article précédent

Vers la résilience alimentaire

Prochain article

Colère !

Derniers articles de Livres Environnement-Climat

Aphorismes bohêmes

Aphorismes bohêmes, d’Ayerdhal – Edition Au diable vauvert, 15 octobre 2020 –

Colère !

Colère ! Contre les responsables de l’effondrement écologique, d’Eric La Blanche –

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS. ET AGIR.
logo-UP-menu150

Déjà inscrit ? Je me connecte

Afin de contribuer à l’effort d’information sur la crise actuelle du coronavirus, UP’ propose à ses lecteurs un accès gratuit aux derniers articles publiés relatifs à cette thématique.

→ Inscrivez-vous gratuitement pour poursuivre votre lecture.

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS ET AGIR

Vous avez bénéficié de 3 articles gratuits pour découvrir UP’.

Profitez d'un accès illimité à nos contenus !

A partir de 1.70 € par semaine seulement.
35 Partages
Partagez35
Tweetez
Partagez
WhatsApp
Email
Print