Regardez le monde
avec les yeux ouverts

Inscrit ou abonné ?
CONNEXION

UP', média libre
grâce à ses lecteurs
Je rejoins

rejoignez gratuitement le cercle des lecteurs de UP’

Le monde de demain

Le monde de demain, de Stephan Zweig – Préface de Stéphane Barsacq – Traduction par Jean-Jacques Pollet – Edition Les belles lettres, 17 novembre 2023 – 296 pages 

Les essais ici réunis, et pour la plupart inédits en français, datent des années 1920, jusqu’au départ pour l’exil, en 1934. C’est une période où Zweig connaît la célébrité à travers une production abondante, parcourt l’Europe en répondant à de multiples invitations, mais aussi une période de profonde désillusion. L’écrivain se sent étranger au monde qui l’entoure, avec l’effacement de l’utopie européenne, la défiance face à l’idée d’un progrès de l’Histoire, l’effacement de l’individu sous le poids du collectif.

Un premier volet rassemble les critiques d’une modernité placée sous le signe d’une « uniformisation » généralisée. Avec, en contrepoint, un espoir offert par la littérature et la fréquentation des grandes œuvres (Tolstoï, Proust, Romain Rolland, Rilke, Hesse, Thomas Mann…). Un recours – « le livre comme accès au monde » –, auquel fait écho la relation complexe de Zweig à la judéité, illustrée par un dernier volet, « la contribution du peuple juif à la civilisation », regroupant des textes « tardifs », après que l’écrivain a rejoint l’Amérique.

Le présent volume, dans sa composition, épouse au plus près « l’optimisme du désespoir » propre à Stefan Zweig. Une confiance ultime proclamée en « l’invincibilité de l’esprit » dont Zweig veut se convaincre mais qui ne le retiendra cependant pas, en 1942, lorsque le hiatus avec la réalité lui deviendra trop insupportable, « de préférer mettre fin à une vie pour laquelle le travail intellectuel a toujours représenté la joie la plus pure et la liberté individuelle le bien suprême sur cette terre ».

Toute ressemblance avec notre époque contemporaine n’est pas fortuite… À l’heure où le transhumanisme et l’intelligence artificielle s’ajoutent à la longue liste des fléaux qu’il a prédits avec un étonnant don de clairvoyance, les écrits de Zweig nous aident à comprendre le présent et nous incitent à affronter l’avenir avec lucidité.

Lire un extrait

S’abonner
Notifier de

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Article précédent

Les sept cabanes

Derniers articles de Littérature

La Reverdie

La Reverdie, de Louise Browaeys – Editions La Mer salée, 31 août

Kew Gardens

Kew Gardens, de Virginia Woolf – Illustrations : Jade Khoo – Préface

Le Héron blanc

Le Héron blanc, de Sarah Orne Jewett – Illustrations : Arthur Junier

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS. ET AGIR.
logo-UP-menu150

Déjà inscrit ? Je me connecte

Inscrivez-vous et lisez trois articles gratuitement. Recevez aussi notre newsletter pour être informé des dernières infos publiées.

→ Inscrivez-vous gratuitement pour poursuivre votre lecture.

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS ET AGIR

Vous avez bénéficié de 3 articles gratuits pour découvrir UP’.

Profitez d'un accès illimité à nos contenus !

A partir de 1.70 € par semaine seulement.

Profitez d'un accès illimité à nos contenus !

A partir de $1.99 par semaine seulement.
Partagez
Tweetez
Partagez
WhatsApp
Email
Print