Regardez le monde
avec les yeux ouverts

Inscrit ou abonné ?
CONNEXION

UP', média libre
grâce à ses lecteurs
Je rejoins

rejoignez gratuitement le cercle des lecteurs de UP’

biodiversité

Les abeilles médecins détecteurs de maladies

Commencez

Les abeilles médecins détecteurs de maladies seront les héroïnes de l’exposition Hypervital de la Biennale internationale du design de Saint-Etienne, via Susana Soares, designer.

Les scientifiques ont prouvé que les abeilles classiques – Apis mellifera – ont un sens extraordinaire de l’odorat. Il est même facile d’entraîner les abeilles à détecter des odeurs chimiques spécifiques y compris des bio marqueurs, signes de pathologies comme la tuberculose, le diabète, le cancer du poumon, de la peau ou du pancréas. etc. Le processus est assez simple : vous entrainez les abeilles, à l’aide d’une technique proche du reflexe de Pavlov en asssociant une odeur à une promesse de récompense. Les abeilles vont alors se diriger vers les endroits d’où cette odeur provient.
Cette opération avait été présentée à la Dutch design week d’Eindhoven aux Pays-Bas par la designer portugaise Susana Soares qui avait mis au point toute une série de modèles en verre, dont certains avec trois compartiments, où le patient expire dans un en-bout.
La jeune designer sera à l’honneur à la Biennale internationale du design de Saint-Etienne du 12 mars au 12 avril 2015 dont le thème de cette 9ème édition sera l’Essence du beau, dans le cadre de l’exposition in HYPERVITAL que je vous recommande vivement pour la pertinence de sa réflexion.

Hypervital, une exposition proposée par Benjamin Loyauté

Dire et agir… trouver l’accord parfait, l’équilibre dans la turbulence. Nous sommes dans une période de très forte créativité, d’inventions et de productions intenses mais aussi de prises de résolutions inassouvies qui tentent toujours de réorganiser le monde face à notre propre déprédation. Considérant le design comme un langage, nous avons la nécessité de construire un futur pragmatique comme nous avons l’obligation de rêver les possibles sur la base de vérités nues. Hypervital révèle la réalité dynamique d’un design au métabolisme plus énergétique qu’impotent ou unipotent. Elle organise par la combinaison d’une esthétique de la perception et du dévoilement, la volonté de réunir nos idées, nos gestes et nos usages autour de notre regard… Il nous faut améliorer le réel et évoquer les fictions d’une Renaissance. Il y a quelques mois, un article du Guardian se faisant écho d’une étude du Mathématicien Safa Motesharrei et d’une équipe de chercheurs en sciences sociales financée par la Nasa. Cette onde de choc médiatique évoquait l’ensemble des facteurs qui mèneraient inévitablement à un changement de notre civilisation industrielle.

Le rapport intitulé Human and Nature Dynamics (HANDY): Modeling Inequality and Use of Resources in the Collapse or Sustainability of Societies insiste sur une multitude de critères sur lesquels nous devons nous pencher pour peut être modifier nos comportements. Pour éviter les fatalismes en tout genre et le catastrophisme sans retenu il faut avant tout se détacher des certitudes et des modèles dont le monde est pétris pour renouer avec l’humain. Hypervital se construit sur l’analyse d’un monde bousculé par ses propres pratiques, ses découvertes, ses idéaux et ses manquements. (Source : ©Biennale du design Saint-Etienne)

« Tout le monde pense à changer le monde mais personne ne songe à se changer soi même »… Tolstoï

Pourquoi ne pas profiter d’une lecture illimitée de UP’ ? Abonnez-vous à partir de 1.90 € par semaine.

Ma déclaration d’amour au abeilles… donc au genre humain

Economiser le vivant : les abeilles sont vitales pour l’homme – « to been or not to been » – save been / save us ! je suis abeille …
Economie du vivant : ne laissez pas Bayer faire annuler l’interdiction des pesticides tueurs d’abeilles 
– Je suis Abeille : je parraine “à mon avantage” des abeilles avec un Toit pour les abeilles ! et la société symbiotique se dessine 
BIO’tiful / API’LIFE : Folies royales, la marque de cosmétique responsable qui sauve les abeilles 
– L’abeille philosophe : relisez le poème l’abeille de Louise Ackermann 1863 

Maryline Passini est Fondatrice et directrice de l’agence de prospective Proâme

 

Nous avons un message pour vous…

En octobre dernier nous avons pris l’engagement que UP’ Magazine accordera au dérèglement climatique, à l’extinction des espèces sauvages, à la pollution, à la qualité de notre alimentation et à la transition écologique l’attention et l’importance urgentes que ces défis exigent. Cet engagement s’est traduit par le partenariat de UP’ Magazine avec Covering Climate Now, une collaboration mondiale de 250 médias sélectionnés pour renforcer la couverture journalistique des enjeux climatiques.

Nous promettons de vous tenir informés des mesures que nous prenons pour nous responsabiliser à ce moment décisif de notre vie. La désinformation sur le climat étant monnaie courante, et jamais plus dangereuse qu’aujourd’hui, il est essentiel que UP’ Magazine publie des rapports précis et relaye des informations faisant autorité – et nous ne resterons pas silencieux.

Notre indépendance éditoriale signifie que nous sommes libres d’enquêter et de contester l’inaction de ceux qui sont au pouvoir. Nous informerons nos lecteurs des menaces qui pèsent sur l’environnement en nous fondant sur des faits scientifiques et non sur des intérêts commerciaux ou politiques. Et nous avons apporté plusieurs modifications importantes à notre expression éditoriale pour que le langage que nous utilisons reflète fidèlement, mais sans catastrophisme, l’urgence environnementale.

UP’ Magazine estime que les problèmes auxquels nous sommes confrontés dans le cadre de la crise climatique sont systémiques et qu’un changement sociétal fondamental est nécessaire. Nous continuerons à rendre compte des efforts des individus et des communautés du monde entier qui prennent courageusement position pour les générations futures et la préservation de la vie humaine sur terre. Nous voulons que leurs histoires inspirent l’espoir.

Nous espérons que vous envisagerez de nous soutenir aujourd’hui. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à offrir un journalisme de qualité, ouvert et indépendant. Chaque abonnement des lecteurs, quelle que soit sa taille, est précieux. Soutenez UP’ Magazine à partir d’1.90 € par semaine seulement – et cela ne prend qu’une minute. Merci de votre soutien.

Je m’abonne →

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
biodiversité
Article précédent

Lancement du projet collaboratif « 65 Millions d’Observateurs »

Prochain article

Notre futur est au fond des océans

Derniers articles de Biodiversité

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS. ET AGIR.
logo-UP-menu150

Déjà inscrit ? Je me connecte

Inscrivez-vous et lisez trois articles gratuitement. Recevez aussi notre newsletter pour être informé des dernières infos publiées.

→ Inscrivez-vous gratuitement pour poursuivre votre lecture.

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS ET AGIR

Vous avez bénéficié de 3 articles gratuits pour découvrir UP’.

Profitez d'un accès illimité à nos contenus !

A partir de 1.70 € par semaine seulement.
Partagez
Tweetez
Partagez
WhatsApp
Email