Déjà inscrit ou abonné ?
Je me connecte

rejoignez gratuitement le cercle des lecteurs de UP’

« Stupéfiant » : La Terre a perdu 28 000 milliards de tonnes de glace en 23 ans

Des scientifiques des universités de Leeds et d’Édimbourg et de l’University College London ont analysé des relevés par satellite des glaciers, des montagnes et des calottes glaciaires entre 1994 et 2017 afin de déterminer l’impact du réchauffement climatique. Leur article a été publié dans la revue Cryosphere. Décrivant la perte de glace comme « stupéfiante », le groupe de chercheurs a découvert que la fonte des glaciers et des calottes glaciaires pourrait entraîner une hausse spectaculaire du niveau des mers.

« Pour mettre cela en contexte, chaque centimètre d’élévation du niveau de la mer signifie qu’environ un million de personnes seront déplacées de leurs terres basses« , a déclaré le professeur Andy Shepherd, directeur du Centre d’observation et de modélisation polaire de l’université de Leeds, au Guardian.

La perte spectaculaire de glace pourrait avoir d’autres conséquences graves, notamment une perturbation majeure de la santé biologique des eaux arctiques et antarctiques et une réduction de la capacité de la planète à réfléchir les radiations solaires dans l’espace.

Les conclusions correspondent aux prévisions du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) des Nations unies, qui ont confirmé le pire des scénarios.

« Dans le passé, les chercheurs ont étudié des zones individuelles – comme l’Antarctique ou le Groenland – où la glace fond. Mais c’est la première fois que quelqu’un a examiné toute la glace qui disparaît de la planète entière« , a déclaré M. Shepherd. « Ce que nous avons trouvé nous a stupéfié« .

« Il ne fait aucun doute que la grande majorité de la perte de glace sur Terre est une conséquence directe du réchauffement climatique« , écrivent les chercheurs.

Pourquoi ne pas profiter d’une lecture illimitée de UP’ ? Abonnez-vous à partir de 1.90 € par semaine.

Ces conclusions arrivent une semaine après que des chercheurs de l’Université d’État de l’Ohio aient découvert que la calotte glaciaire du Groenland pourrait avoir dépassé un point de non-retour. Selon eux, les chutes de neige qui réapprovisionnent les glaciers du pays chaque année ne peuvent plus suivre le rythme de la fonte des glaces, ce qui signifie que la calotte glaciaire du Groenland continuera à perdre de la glace même si les températures mondiales cessent d’augmenter. Il faut se rappeler que la calotte glaciaire du Groenland est la deuxième plus grande masse de glace au monde.

« Ce que nous avons constaté, c’est que la glace qui se déverse dans l’océan dépasse de loin la neige qui s’accumule à la surface de la calotte glaciaire« , observe Michalea King, auteur principal et chercheur au centre de recherche polaire et climatique Byrd de l’université d’État de l’Ohio, dans un communiqué de presse. Selon une étude de la NASA, 2010-2019 a été la décennie la plus chaude jamais enregistrée.

Source : The Cryosphere

Nous avons un message pour vous…

En octobre dernier nous avons pris l’engagement que UP’ Magazine accordera au dérèglement climatique, à l’extinction des espèces sauvages, à la pollution, à la qualité de notre alimentation et à la transition écologique l’attention et l’importance urgentes que ces défis exigent. Cet engagement s’est traduit par le partenariat de UP’ Magazine avec Covering Climate Now, une collaboration mondiale de 250 médias sélectionnés pour renforcer la couverture journalistique des enjeux climatiques.

Nous promettons de vous tenir informés des mesures que nous prenons pour nous responsabiliser à ce moment décisif de notre vie. La désinformation sur le climat étant monnaie courante, et jamais plus dangereuse qu’aujourd’hui, il est essentiel que UP’ Magazine publie des rapports précis et relaye des informations faisant autorité – et nous ne resterons pas silencieux.

Notre indépendance éditoriale signifie que nous sommes libres d’enquêter et de contester l’inaction de ceux qui sont au pouvoir. Nous informerons nos lecteurs des menaces qui pèsent sur l’environnement en nous fondant sur des faits scientifiques et non sur des intérêts commerciaux ou politiques. Et nous avons apporté plusieurs modifications importantes à notre expression éditoriale pour que le langage que nous utilisons reflète fidèlement, mais sans catastrophisme, l’urgence environnementale.

UP’ Magazine estime que les problèmes auxquels nous sommes confrontés dans le cadre de la crise climatique sont systémiques et qu’un changement sociétal fondamental est nécessaire. Nous continuerons à rendre compte des efforts des individus et des communautés du monde entier qui prennent courageusement position pour les générations futures et la préservation de la vie humaine sur terre. Nous voulons que leurs histoires inspirent l’espoir.

Nous espérons que vous envisagerez de nous soutenir aujourd’hui. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à offrir un journalisme de qualité, ouvert et indépendant. Chaque abonnement des lecteurs, quelle que soit sa taille, est précieux. Soutenez UP’ Magazine à partir d’1.90 € par semaine seulement – et cela ne prend qu’une minute. Merci de votre soutien.

Je m’abonne →

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Le cocktail ravageur de la crise climatique et du Covid-19 exige une révolution mondiale des consciences
Article précédent

Le cocktail ravageur de la crise climatique et du Covid-19 exige une révolution mondiale des consciences

Prochain article

Face à la montée des eaux, construire des digues sera insuffisant

Derniers articles de Climat

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS. ET AGIR.
logo-UP-menu150

Déjà inscrit ? Je me connecte

Afin de contribuer à l’effort d’information sur la crise actuelle du coronavirus, UP’ propose à ses lecteurs un accès gratuit aux derniers articles publiés relatifs à cette thématique.

→ Inscrivez-vous gratuitement pour poursuivre votre lecture.

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS ET AGIR

Vous avez bénéficié de 3 articles gratuits pour découvrir UP’.

Profitez d'un accès illimité à nos contenus !

A partir de 1.70 € par semaine seulement.
4 Partages
Partagez4
Tweetez
Partagez
WhatsApp
Email
Print