Regardez le monde
avec les yeux ouverts

Inscrit ou abonné ?
CONNEXION

UP', média libre
grâce à ses lecteurs
Je rejoins

rejoignez gratuitement le cercle des lecteurs de UP’

Eco partage : Food Swap = mes légumes contre ta pâtisserie

Commencez

Si l’homme a toujours pratiqué le troc alimentaire, cette forme de commerce avait à priori disparu de nos habitudes mais sur la ligne de l’économie du partage, du troc sur tout et des nourritures partagées, le Food Swap (troc alimentaire) revient en force dans plusieurs pays.

food-swap2Cette pratique est en plein essor au Royaume-Uni, au Canada et aux Etats-Unis : pays pionniers en termes de consommation collaborative, de « villes comestibles », de new deal alimentaire …. Les premiers adeptes à avoir relancé le troc viennent de Brooklyn, ce sont désormais 125 groupes qui existent et propagent ce mode de commerce.

Ce troc alimentaire est le résultat de la conjugaison de plusieurs facteurs : les peurs des consommateurs vis à vis de l’industrie agroalimentaire , le boom de l’économie du partage, et les tendances made in local, «Home Made». Dans le cadre de ce troc on s’échange des légumes du jardin contre une pâtisserie maison, des œufs de poules de ferme contre des sushis, etc.

Les «swappers» (troqueurs) organisent leurs rencontres avec le site Food Swap Network. Chaque événement réunit en moyenne 40 participants. Aucune transaction d’argent, de la nourriture contre de la nourriture, et rien d’autre.

En fait c’est ce que font beaucoup de personnes entre voisins de manière informelle et spontanée. Le site trocalimentaire.com propose ce type de service sur internet. Par exemple, en ce moment à Paris on peut s’échanger des confitures maisons ou encore des échantillons de thé. Et cela touche tous les domaines y compris le jardin : j’adore l’idée d’échanger ses plantes, ses idées verdoyantes !

Pourquoi ne pas profiter d’une lecture illimitée de UP’ ? Abonnez-vous à partir de 1.90 € par semaine.

A noter que le Food Swap permet de limiter les déchets, d’économiser de l’argent et de rassembler les gens autour de la nourriture. Si vous souhaitez « goûter » ce petit commerce d’hyper proximité et convivialité, il existe un groupe en France référencé sur le site Food Swap Network. C’est d’ailleurs l’unique groupe en France localisé à Jonzac en Charente Maritime… A quand les autres régions et Paris ? 

Maryline Passini, Blog Proâme – Mai 2013

 

Nous avons un message pour vous…

En octobre dernier nous avons pris l’engagement que UP’ Magazine accordera au dérèglement climatique, à l’extinction des espèces sauvages, à la pollution, à la qualité de notre alimentation et à la transition écologique l’attention et l’importance urgentes que ces défis exigent. Cet engagement s’est traduit par le partenariat de UP’ Magazine avec Covering Climate Now, une collaboration mondiale de 250 médias sélectionnés pour renforcer la couverture journalistique des enjeux climatiques.

Nous promettons de vous tenir informés des mesures que nous prenons pour nous responsabiliser à ce moment décisif de notre vie. La désinformation sur le climat étant monnaie courante, et jamais plus dangereuse qu’aujourd’hui, il est essentiel que UP’ Magazine publie des rapports précis et relaye des informations faisant autorité – et nous ne resterons pas silencieux.

Notre indépendance éditoriale signifie que nous sommes libres d’enquêter et de contester l’inaction de ceux qui sont au pouvoir. Nous informerons nos lecteurs des menaces qui pèsent sur l’environnement en nous fondant sur des faits scientifiques et non sur des intérêts commerciaux ou politiques. Et nous avons apporté plusieurs modifications importantes à notre expression éditoriale pour que le langage que nous utilisons reflète fidèlement, mais sans catastrophisme, l’urgence environnementale.

UP’ Magazine estime que les problèmes auxquels nous sommes confrontés dans le cadre de la crise climatique sont systémiques et qu’un changement sociétal fondamental est nécessaire. Nous continuerons à rendre compte des efforts des individus et des communautés du monde entier qui prennent courageusement position pour les générations futures et la préservation de la vie humaine sur terre. Nous voulons que leurs histoires inspirent l’espoir.

Nous espérons que vous envisagerez de nous soutenir aujourd’hui. Nous avons besoin de votre soutien pour continuer à offrir un journalisme de qualité, ouvert et indépendant. Chaque abonnement des lecteurs, quelle que soit sa taille, est précieux. Soutenez UP’ Magazine à partir d’1.90 € par semaine seulement – et cela ne prend qu’une minute. Merci de votre soutien.

Je m’abonne →

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
designculinaire1
Article précédent

Grand Banquet scientifique sur le thème "Pillage et gaspillage"

Prochain article

Non au gaspillage alimentaire à New York

Derniers articles de Sécurité alimentaire et agrostratégies

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS. ET AGIR.
logo-UP-menu150

Déjà inscrit ? Je me connecte

Inscrivez-vous et lisez trois articles gratuitement. Recevez aussi notre newsletter pour être informé des dernières infos publiées.

→ Inscrivez-vous gratuitement pour poursuivre votre lecture.

REJOIGNEZ

LE CERCLE DE CEUX QUI VEULENT COMPRENDRE NOTRE EPOQUE DE TRANSITION, REGARDER LE MONDE AVEC LES YEUX OUVERTS ET AGIR

Vous avez bénéficié de 3 articles gratuits pour découvrir UP’.

Profitez d'un accès illimité à nos contenus !

A partir de 1.70 € par semaine seulement.
Partagez
Tweetez
Partagez
WhatsApp
Email
Print