Notre sélection de livres

Ecologie - Des emplois pour demain

écologie
Ecologie - Des emplois pour demain de Jean-Marie de Malleray - Les Editions de Paris Max Chaleil - 2015
 
Les enjeux écologiques sont au coeur de notre avenir. Mais il manquait un livre de synthèse pour se faire sa propre opinion et agir ensuite selon ses convictions. C'est le pari de Jean-Marie de Malleray qui présente ici un état des lieux. Dans un style vif, cet essai, très argumenté, expose les principaux sujets qui font débat : climat, énergie, agriculture, alimentation, entreprises, finances... L'auteur brosse un tableau de la situation actuelle et explique quelles solutions existent pour infléchir les tendances et remettre à flot le vaisseau terre, tout en oeuvrant pour l'emploi. C'est toute l'ambition de cet ouvrage qui rend compréhensibles des choses évidentes et essentielles pour l'humanité.
 
"Il y a dans l'air ambiant comme une vague d'angoisse qui plombe le quotidien, assaillis que nous sommes par une avalanche de mauvaises nouvelles que les médias ont un peu trop tendance à mettre en avant au lieu de nous parler de ce qui se fait de bien.
Et cela vaut pour l'écologie, souvent abordée comme un boulet supplémentaire qui, en plus du reste, ne va pas tarder à nous pourrir la vie. Aussi avons-nous décidé d'y voir plus clair. C'est l'inconnu qui fait peur, et tenter de répondre aux principales interrogations d'aujourd'hui devrait rendre le futur moins anxiogène. En énumérant les solutions disponibles, on s'aperçoit que la plupart des problèmes sont solubles. Et les nouvelles générations qui n'ont jamais été aussi riches en initiatives intelligentes et généreuses, seraient plutôt partantes pour s'engager dans les voies que nous allons proposer."
 
Le monde est-il vraiment en crise ? Quels sont les problèmes les plus préoccupants aujourd'hui ? Pour l'auteur, le vacillement des certitudes établies et les menaces écologiques de plus en plus palpables donnent aujourd'hui ler champ libre à de nouveaux modèles pour remettre l'économie au service de l'homme et donner du travail à chacun. Il n'y a pas d'autres solutions qu'une reconfiguration politique, économique et culturelle du rapport à la planète et à l'ensemble des ressources que nous utilisons et dont nous dépendons. Il s'agit d'une révolution qui nous concerne tous.
 
Jean-Marie de Malleray, ingénieur, ex officier de marine, ancien expert de la FAO, chef d'entreprise, a parcouru le monde. Grand amoureux de la nature, persuadé de la nécessité de s'adapter aux nouvelles donnes du XXIe siècle, il mène des missions de conseil et de formation, axées sur l'écologie.
 
 

 

Articles en relation
Une banque pour le climat

  Pour mener la guerre climatique, il faut de l’argent, et beaucoup d’argent. Où le trouver ? Dans la poche des populations, citoyens déjà en large détresse économique, ou peuples menacés de la fin de...

Mettre en oeuvre les transitions énergétiques

Mettre en œuvre les transitions énergétiques - Enjeux et stratégie opérationnelle d'une gestion intégrative de Jacques de Gerlache – Editions Dunod, Février 2019 - 288 Pages   Gaz à effet de serre,...

Climat : les citoyens entrent en rébellion

Dans la crise climatique, il est un phénomène étrange : la pusillanimité, si ce n’est la défection des États. Alors que tous les voyants de la planète sont au rouge vif et que les opinions publiques du...

La Terre est en surchauffe

La Terre est en surchauffe: L'impact de la mondialisation et des multinationales sur notre planète d'André Cayol - Edition L'Harmattan - 224 Pages   Albert Einstein affirmait : "On ne résout pas un...

Plus d'articles
Sa commune menacée de submersion, le maire attaque l’État pour « inaction climatique ». Une première.
L’éolien français est bloqué. Une stratégie délibérée pour favoriser le nucléaire ?
Climat : Et si l’énergie nucléaire était la seule à nous sauver de la catastrophe annoncée ?
Le droit pénal international peut-il venir au secours de l'environnement ?
Climat, épidémies : l’Histoire de Rome serait-elle l'ébauche de notre actualité ?
Transition énergétique : et si on s’intéressait avant tout aux humains ?