Il faut voir comme on se parle – Manifeste pour les arts de la parole

Il faut voir comme on se parle – Manifeste pour les arts de la parole, de Gérald Garutti – Editions Actes sud, Janvier 2023 – 160 pages

Jamais l’Humanité n’a autant pris la parole. Tout le monde s’exprime. « Nous vivons dans un monde de bruit et de fureur. Un monde de rumeurs, de tweets, de bashings et de clashs. Un monde de réseaux, où l’on tue pour un mot. Jamais l’humanité n’a autant pris la parole. Tout le monde s’exprime. S’étale. Se fâche. Se casse. Partout, ça parle. Mais est-ce qu’on s’écoute ?

Il faut voir comme on se parle. De plus en plus mal. La parole est souvent vide de sens et pleine de violence. Elle est dégradée. On l’éprouve chaque jour, à l’école, au travail, dans la rue, dans les médias, sur internet. On confond clash et dialogue. On parle de plus en plus, on se parle de moins en moins. L’autre n’existe plus.

Comment retrouver ou fonder une parole juste et responsable ? Comment dépasser la perte d’attention et la culture de l’humiliation ? Comment apprendre à surmonter la violence, à maîtriser sa parole, à se relier, à écouter ?

En réponse, ce livre pose les fondements d’un humanisme de la parole. Il propose l’art comme solution vitale à une crise cruciale. Il définit les arts de la parole comme des arts de construction collective capables de réconcilier la société et de sublimer notre humanité.

Mutiler la parole, c’est tronquer l’Humanité. Bien parler ne suffit pas. Il s’agit de parler juste. Avec justesse et justice. Pour que l’explosion de l’expression marque la consécration de notre humanité – non son atomisation.  Pour lui rendre sa dignité. Porter la parole au sens fort. Comme art de l’écoute. Art du vivant. Art de la présence. Art du rassemblement. Art de l’autre. Art du lien. En solution à sa dégradation, je définis comme arts de la parole, sept arts qui, sublimant la parole, transcendent la violence : le théâtre, le récit, la poésie, l’éloquence, la conférence, le dialogue, le débat. Croisant les champs artistique, intellectuel et citoyen. Création, transmission et interaction. Et ces arts de construction collective, je les mobilise pour (re)valoriser la parole comme dignité personnelle et bien commun. De leur maîtrise peut naître la parole juste – une parole de lien, de sens, – de responsabilité, d’humanité"

Read an excerpt

Gérald Garutti est metteur en scène, dramaturge et écrivant. De Shakespeare à Romain Gary et Dostoïevski, il est un passeur de textes. Parmi ses 45 spectacles, on compte Petit éloge de la nuit, traversée poétique avec Pierre Richard, au théâtre du Rond-Point à Paris. Lorenzaccio, épopée sur la liberté avec 30 comédiens, au théâtre National de Marseille La Criée. Les Carnets du sous-sol, odyssée du génie et de la folie, avec Harry Lloyd, acteur de Game of Thrones, spectacle qui inaugure le Coronet Théâtre à Londres. Et aussi des œuvres dont il est l’auteur, comme Haïm – à la lumière d’un violon, l’histoire d’un homme qui a survécu à Auschwitz grâce à un violon, création emmenée en tournée internationale et publiée aux éditions Robert Laffont.
Depuis 20 ans, il dirige des acteurs internationaux, en français et en anglais, tels Mathieu Kassovitz, Denis Lavant, Audrey Fleurot, Anouk Grinberg, Natacha Régnier, Jean-Claude Dreyfus, Mélanie Doutey, Paul Anderson, Rachaël Stirling, George Blaggen.
Gérald Garutti est l’un des rares metteurs en scène français à créer des spectacles à Londres, notamment à la prestigieuse Royal Shakespeare Company et au Théâtre Royal Haymarket. En 2018, en plein Brexit, il crée Tartuffe en version bilingue sur la scène royale, au cœur de Londres – phénomène totalement inédit – avec une adaptation de Christopher Hampton et une distribution internationale. Gérald Garutti y pose comme en jeu la résistance à la fascination du fanatisme.

Depuis 20 ans, Gérald Garutti est un passeur de savoirs. Il enseigne en universités anglo-saxonnes (Cambridge, Chicago) et grandes écoles françaises comme à l’ENSALT. Maitre de conférences à Sciences Po, il intervient régulièrement en institutions, en entreprises et en associations. Il compte ainsi à son actif 500 conférences dans 40 pays en Europe, Amérique, Afrique et Asie.
Normalien, agrégé de lettres, docteur en littérature et philosophie, diplômé de Cambridge et de Sciences Po, il se forme en théâtre au Cours Simon à Paris et à l’ADC Théâtre au Royaume-Uni. Il a pour maîtres Laurent Terzieff, Michel Bouquet, Ian McKellen et Raymond Geuss.

En 2022, Gérald Garutti fonde et dirige le Centre des arts de la parole, qui prône un humanisme de la parole, où il concentre trente ans de création, de réflexion et de transmission sur la parole.

To go further

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
Previous article

Oyez citoyens ! Le narcissisme est au pouvoir

Next article

2 milliards de réenchanteurs - Le manifeste des acteurs du changement

Derniers articles de Société

JOIN

THE CIRCLE OF THOSE WHO WANT TO UNDERSTAND OUR TIME OF TRANSITION, LOOK AT THE WORLD WITH OPEN EYES AND ACT.
logo-UP-menu150

Already registered? I'm connecting

Inscrivez-vous et lisez three articles for free. Recevez aussi notre newsletter pour être informé des dernières infos publiées.

→ Register for free to continue reading.

JOIN

THE CIRCLE OF THOSE WHO WANT TO UNDERSTAND OUR TIME OF TRANSITION, LOOK AT THE WORLD WITH OPEN EYES AND ACT

You have received 3 free articles to discover UP'.

Enjoy unlimited access to our content!

From $1.99 per week only.
Share4
Tweet
Share
WhatsApp
Email