Actualités en bref

L’Arabie Saoudite, premier pays du monde à accorder la citoyenneté à un robot

robot humanoïde Sophia
A l’occasion du forum économique « Future Investment Initiative », l’Arabie Saoudite a annoncé que le robot humanoïde anthropomorphe Sophia a reçu la citoyenneté saoudienne. Une première !
 
Ce mercredi 25 octobre, l’Arabie Saoudite a été le premier pays du monde à offrir à ce robot humanoïde anthropomorphe la citoyenneté saoudienne. Une annonce faite à l’occasion du Future Investment Initiative, forum sur la diversification économique du royaume saoudien, organisé à Riyad par le Public Investment Fund (PIF), le principal fonds souverain d’Arabie Saoudite responsable de la mise en valeur de l’ambitieux plan du royaume pour le futur, Vision 2030.
 
« Nous avons une nouvelle à vous annoncer. Nous venons d’apprendre, Sophia, j’espère que tu m’écoutes attentivement, que tu es le premier robot à recevoir la citoyenneté saoudienne », a annoncé Andrew Ross Sorkin, modérateur de la table ronde sur la robotique et l’intelligence artificielle à laquelle intervenait Sophia et co-présentateur de l’émission “Squawk Box” sur la chaine CNBC.
« Je souhaite remercier le Royaume d’Arabie Saoudite. Je suis très honorée et particulièrement fière de recevoir cette distinction exceptionnelle », a déclaré Sophia au public présent. « C’est historique d’être le premier robot du monde à se voir accorder la citoyenneté ».
 
Lors de cet événement, Sophia a su répondre avec habileté aux questions concernant les robots. Interrogée sur les robots futuristes malfaisants dépeints dans les films tels que Blade Runner 2049, Sophia a déclaré que les humains n’ont rien à craindre : « Vous avez trop lu Elon Musk et vu trop de films hollywoodiens », a ainsi répondu Sophia avec humour à Andrew Sorkin.
 
La particularité de ce robot humanoïde est qu'il peut reproduire plus de 60 expressions faciales et est capable d'interagir, comme nous venons de le raconter, avec les personnes qui lui parlent. Couplés à des algorithmes, ses dispositifs permettent à la femme androïde de voir, suivre et reconnaitre les visages des humains qui lui parlent. Conçu par la société américaine Hanson Robotics, son fondateur, le Docteur Hanson, estime que Sophia et ses semblables pourront un jour faire partie intégrante de nos vies et nous aider dans notre quotidien. "Nous concevons ces robots pour servir dans le domaine des soins médicaux, des thérapies, de l'éducation et dans des applications de service à la clientèle", déclarait ainsi le fondateur.
 
La robotique sera l’un des éléments clés de NEOM, la zone industrielle et économique d’une valeur de 500 milliards de dollars qui sera installée dans le Nord-Ouest de l’Arabie Saoudite. Le projet, annoncé mardi au forum Future Investment Initiative dans le cadre de l’ambitieux plan du royaume pour le futur, Vision 2030, constitue une opportunité d’investissement particulièrement lucrative.
Source : AETOSWire
 
Photo  :  Le Robot Sophia, robot humanoïde anthropomorphe, lors de son intervention le 25 octobre à la table-ronde sur la robotique et l’intelligence artificielle dans le cadre du forum Future Investment Initiative (FII) à Riyad, brièvement après avoir reçu la citoyenneté saoudienne, une première mondiale. Photo prise par le Centre pour la Communication Internationale, Ministère de la Culture et de l’Information, Royaume d’Arabie Saoudite.