Recyclage des masques jetables : l’Ile-de-France dévoile les premiers lauréats de son Appel à manifestation d’intérêt

Start

La région Ile-de-France a lancé, en décembre dernier, un Appel à manifestation d’intérêt (AMI) « Recyclage des masques à usage unique » pour identifier et accompagner des solutions pour réduire l’impact environnemental des masques et des équipements de protection à usage unique. Réunie le 1er avril dernier, la Commission permanente de la région a voté un soutien à cinq premiers lauréats de cet AMI, avec un montant global de 306 900 euros pour cette première sélection.

Chaque jour, 400 tonnes de masques sanitaires à usage unique sont à recycler en France, selon l’estimation de l’association Zero Waste. La Chine en a exporté, en 2020, 224 milliards qui sont en polypropilène, un plastique dérivé du pétrole qui peut être broyé et recyclé pour la fabrication de pare-chocs, par exemple, mais pas pour fabriquer de nouveaux masques. Éliminés de façon incorrecte, ils peuvent rester jusqu’à 450 ans dans la nature sous forme de microplastiques.
Que deviennent-ils ? Ils terminent dans nos poubelles grises, comme ordures ménagères non recyclables, avant d’être incinérés ou enfouis. Il faut donc trouver de nouvelles filières de traitement pour ces masques.
" Il faut parvenir à en tirer une nouvelle matière, pour la réutiliser et ainsi créer une boucle d’économie circulaire » déclarait le député PS Gérard Leseul, co-rapporteur d’une mission sur le sujet à l’Assemblée nationale.

Jean-Philippe Dugoin-Clément, Vice-Président du Conseil Régional d’Île-de-France, en charge de l’écologie et du développement durable, a lancé un Appel à manifestation d’intérêt pour réduire l’impact de cette nouvelle pollution. L’AMI a porté ses premiers fruits et a sélectionné les cinq premiers lauréats :

  • L’entreprise Cosmolys (95) est soutenue à hauteur de 140 000 euros pour son opération « Cosmoval », qui consiste en l’aménagement de son site actuel à Saint-Ouen-l’Aumône pour en faire un lieu de massification de la collecte des masques et des équipements de protection individuel (EPI) et l’aménagement d’un nouveau site pour accueillir une ligne de désinfection et de tri en vue du recyclage. A plein fonctionnement, cette ligne pourra désinfecter et trier des masques et EPI 2 jours par semaine, et des DASRI (déchets médicaux) 5 jours par semaine. Ce projet permettra à terme la création de 6 emplois temps plein (chauffeurs, gestionnaires de site).
  • 2 projets complémentaires : les entreprises GobUSE (91) et FABrick (75) ont répondu en consortium, la première assurant la collecte et la préparation et le broyage, le second intervenant sur la partie recyclage du polypropylène (PP) en « briques » qui permettent la fabrication de différents produits d’aménagement d’espace (tabourets, tables, pied de lampes etc.) ou d’isolants. Elles sont soutenues respectivement à hauteur de 33 250 et de 38 155 euros.
  • L’entreprise Greenwishes est soutenue à hauteur de 60 194 euros pour la modernisation de sa chaine de collecte/massification, désinfection et tri en vue du recyclage sur leur centre de tri de déchets d’activités économiques de Gennevilliers (92). La collecte s’effectue à travers des bornes installées de manière permanente contenant des sacs en polyéthylène scellés, collectés et transportés. Ce projet permettra à terme la création de 10 équivalents temps-plein (chauffeurs, agents de tri). 
  • L’entreprise Recylliance est soutenue à hauteur de 35 300 euros pour l’achat de matériel nécessaire à l’opération « Eco-masques » qui servira la collecte/massification et le tri des masques chirurgicaux à usage unique (93) : le projet prévoit de développer la collecte des masques et d’installer un site de préparation de la matière (massification des flux, nettoyage, désinfection, démantèlement et tri), en partenariat avec des entreprises comme Cosmolys.

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
Previous article

Impact environnemental des livraisons e-commerce : lancement d’une consultation en ligne

Next article

"Changer de monde" : lancement de la campagne citoyenne du MFRB

Latest News in Brief articles

JOIN

THE CIRCLE OF THOSE WHO WANT TO UNDERSTAND OUR TIME OF TRANSITION, LOOK AT THE WORLD WITH OPEN EYES AND ACT.
logo-UP-menu150

Already registered? I'm connecting

Inscrivez-vous et lisez three articles for free. Recevez aussi notre newsletter pour être informé des dernières infos publiées.

→ Register for free to continue reading.

JOIN

THE CIRCLE OF THOSE WHO WANT TO UNDERSTAND OUR TIME OF TRANSITION, LOOK AT THE WORLD WITH OPEN EYES AND ACT

You have received 3 free articles to discover UP'.

Enjoy unlimited access to our content!

From $1.99 per week only.
Share47
Tweet
Share
WhatsApp
Email
Print