Publication des indicateurs de la stratégie nationale bas-carbone

stratégie bas carbone
Nicolas Hulot annonce la première publication des 184 indicateurs de suivi de la Stratégie nationale bas-carbone. Une analyse des indicateurs qui permet notamment d’apporter des éléments de réponse aux interrogations suivantes : La France est-elle engagée sur la bonne trajectoire de réduction des émissions ? La France est-elle engagée sur les bonnes politiques sectorielles pour respecter les budgets-carbone ? Quelles sont les recommandations les plus critiques, nécessitant une accentuation des efforts et/ou un ajustement de la stratégie ?
 
Cette publication intervient en amont de la révision de la stratégie, qui fixera d’ici fin 2018 une nouvelle trajectoire de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Conformément aux engagements du Plan Climat, cette stratégie prendra en compte l’objectif de neutralité carbone à l’horizon 2050.
« La publication de ces indicateurs va permettre à tous de mieux saisir les enjeux de notre stratégie nationale bas carbone. La révision de celle-ci s’inscrira dans la continuité des mesures que je présenterai fin janvier pour accélérer la transition énergétique » a déclaré Nicolas Hulot.
 
En particulier, ces indicateurs situent dans leur contexte les trajectoires de réduction des émissions de gaz à effet de serre de la France. Ils montrent que les politiques publiques en matière de transports, bâtiments et forêt-bois à fin 2016 nécessitent des renforcements très substantiels pour atteindre l’ambition voulue.
 
C’est la raison pour laquelle, avec le Plan Climat, le gouvernement s’est engagé dès juillet 2017 à renforcer les mesures de réduction des gaz à effet de serre :
 
• En prévoyant une augmentation accélérée du prix du carbone sur le quinquennat.
• Concernant les transports,
1. en donnant l’objectif de fin de vente de véhicules émetteurs de gaz à effet de serre en 2040,
2. en préparant l’avenir de la mobilité en France avec les Assises de la mobilité, qui se sont tenues de septembre à décembre 2017.
•  en visant la fin des « passoires thermiques » en 10 ans avec 4 milliards d’euros dédiés à la rénovation énergétique, notamment grâce au plan de rénovation lancé le 24 novembre par Nicolas Hulot et Jacques Mézard.
 
Du 13 novembre au 17 décembre 2017, le public a été appelé à formuler des propositions via un questionnaire en ligne, pour contribuer à enrichir la révision de la stratégie bas-carbone. Une synthèse des contributions sera publiée courant du premier trimestre 2018 et sera remise aux élus, professionnels, syndicats, ONG et experts en charge d’élaborer avec les ministères la nouvelle stratégie, à la fois ambitieuse et en prise avec les engagements de la France.
 
Focus sur quelques indicateurs :
 
 
 
 

 
 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Xi Jinping
Un autre article

La Chine veut créer le plus grand marché carbone du monde

epicerie
Un autre article

Les épiceries de micro-proximité sur-mesure

Actualités en bref - Dernières infos