Un nouveau certificat pour lutter contre les inégalités femmes-hommes

inégalités-femmes-hommes
Les inégalités femmes-hommes commencent dès le premier emploi et se creusent tout au long de la carrière.  Afin de lutter contre ces processus inégalitaires, l’École d’affaires publiques et le Programme de Recherche et d’Enseignement des Savoirs sur le GEnre (PRESAGE) de Sciences Po lancent le certificat Égalité femmes-hommes et Politiques Publiques.
 
Le savez-vous ? Seules 5% des grandes entreprises européennes sont dirigées par des femmes. Les inégalités femmes-hommes commencent dès le premier emploi et se creusent tout au long de la carrière, faute de tremplins, comme les réseaux, moins accessibles aux femmes. 
 
Afin de lutter contre ces processus inégalitaires, l’École d’affaires publiques et le Programme de Recherche et d’Enseignement des Savoirs sur le GEnre (PRESAGE) de Sciences Po lancent le certificat Égalité femmes-hommes et Politiques Publiques. Mieux comprendre comment les inégalités se forment afin d’agir pour les réduire : tel est l’objectif de cette formation dirigée par Najat Vallaud-Belkacem, directrice générale déléguée du groupe Ipsos en charge des études internationales et de l’innovation sociale, et Hélène Périvier, économiste à l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) et directrice du programme PRESAGE. 
 
Najat Vallaud-Belkacem ajoute : “Les inégalités femmes-hommes, loin d’être un détail de notre histoire collective et sociale, en sont au contraire extrêmement structurantes, c’est ce qui les rend si difficiles à chasser pour de bon. Cette formation procède de la conviction que si on veut changer les choses en la matière on ne peut plus se permettre d’improviser.   Identifier et comprendre ces inégalités, notamment grâce à l’apport de la recherche, cela s’apprend ; y faire face efficacement, cela se prépare ; contribuer à y mettre fin dans ses responsabilités futures, cela se prévoit.” 
Inspiré de l’initiative d’Harvard From Harvard Square to the Oval Office, qui entraîne et soutient les futures femmes politiques des États-Unis, le certificat allie la théorie par le suivi de 60h de cours sur les mécanismes des biais de genre, stéréotypes, sexisme…. à la pratique, avec des partages d’expérience avec des personnalités. Du mentorat est également prévu pour accompagner les étudiantes et les étudiants dans les premières étapes de leur vie professionnelle. 
 
Ouvert aux étudiants de master 1 de l’École d’affaires publiques, le certificat se déroule sur deux semestres. Les étudiantes et étudiants de la première promotion ont pu à l’occasion du lancement le 14 février dernier échanger avec Brigitte Grésy, secrétaire générale du Conseil supérieur de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. Les prochaines personnalités invitées du certificat sont Isabelle Kocher, directrice générale du groupe Engie, Armelle Carminati, présidente de la commission innovation sociale et managériale du MEDEF, et Victoria Budson, directrice du Women and Public Policy Program (WAPPP) de la Harvard Kennedy School of Government.
(Source : Sciences Po)
 
En savoir plus
 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

santé et développement durable
Article précédent

Le Comité pour le développement durable en santé publie son Observatoire

intelligence artificielle
Prochain article

Microsoft choisit la France pour accueillir un Centre mondial de développement dédié à l’IA

Derniers articles de Actualités en bref