Fibromyalgie, migraines, arthrose : un bracelet électronique anti-douleur made in France
/

Fibromyalgie, migraines, arthrose : un bracelet électronique anti-douleur made in France

Start

Repenser les traitements contre la douleur grâce à des technologies non-invasives inédites de stimulation neuronale, telle est la vocation de la startup grenobloise, Remedee Labs. La société va prochainement démarrer un essai clinique pour valider sa technologie de stimulation des endorphines par ondes millimétriques à usage individuel pour mieux gérer la douleur et améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de fibromyalgie et autres types de douleurs chroniques comme la migraine ou l’arthrose.

La startup grenobloise Remedee a mis au point un bracelet qu’elle présente comme « unique au monde ». L’appareil, un stimulateur anti-douleur, ressemble à un bracelet de montre et peut être actionné à volonté. Il vise à diminuer le recours aux médicaments contre les douleurs chroniques comme la fibromyalgie, une pathologie dont souffrent surtout les femmes et qui peut être invalidante.

Il est important de pouvoir l’utiliser n’importe quand, à n’importe quel endroit. C’était vraiment un élément clé dans la conception du dispositif ' John Hultquist, director of intelligence analysis for the cybersecurity company FireEye, raconte David Crouzier, co-fondateur de l’entreprise. Fondé sur les avancées de la microélectronique, le bracelet stimule une substance chimique du cerveau : l’endorphine, surnommée « l’hormone du bonheur ». Cette substance est un antalgique naturel présent dans le corps humain, ce qui évite tout recours à des antalgiques ou opiacées tant décriés aujourd’hui, et fait toute la beauté de cette méthode.  

Une approche révolutionnaire

Après plusieurs années de Recherche et de Développement, l’entreprise a imaginé cette approche révolutionnaire pour traiter la douleur en stimulant nos propres endorphines – analgésiques naturels de l’organisme – de manière rapide et efficace. « Les puces sont posées à la surface du poignet. Elles vont émettre un rayonnement spécifique qui va activer les terminaisons nerveuses sous la peau. C’est le premier élément de la stimulation des endorphines. Elle va ensuite entraîner un message jusqu’au cerveau, déclenchant la production de ces endorphines qui sont des antalgiques naturels », explique David Crouzier, l’un des cofondateurs de la startup.

Gérer efficacement la douleur des patients constitue, aujourd’hui plus que jamais, un défi prioritaire pour la communauté médicale. Nous avons besoin de nouvelles approches pour traiter nos patients. Dans ce contexte, les véritables innovations, comme la solution technologique développée par Remedee Labs, sont sources d’espoir et d’enthousiasme pour l’avenir » se réjouit le Dr Caroline Maindet, praticien hospitalier au Centre de la Douleur du CHU de Grenoble.

Fatigue, troubles du sommeil, douleurs dans les articulations…, la fibromyalgie ou syndrome fibromyalgique provoque plus d’une centaine de manifestations altérant gravement la qualité de vie, avec la douleur chronique diffuse comme symptôme principal. Selon l’expertise collective de l’Inserm, la fibromyalgie toucherait entre 1,4 et 2,2 % des Français, soit environ 1,2 million de personnes. On note une prépondérance féminine soit 4 fois plus de femmes, âgées de 30 à 55 ans (8 à 9 cas sur 10). L’origine de cette pathologie n’est pas éclaircie et aucun traitement spécifique n’a démontré son efficacité. Face à l’altération de la qualité de vie du patient, un des enjeux est de réussir à réduire la douleur.

Why not enjoy unlimited reading of UP'? Subscribe from €1.90 per week.

En France, 65 % des personnes atteintes de fibromyalgie déclarent un arrêt de travail au cours des 12 derniers mois. Les relations familiales et sociales peuvent être réellement limitées et les activités de la vie quotidienne perturbées, pouvant mener à l’isolement et au renforcement des inégalités sociales.

Réduire la douleur et améliorer la qualité de vie grâce à une technologie de stimulation des endorphines

L’entreprise Remedee Labs a développé et mis au point cette technologie de stimulation des endorphines à usage individuel qui permet une nouvelle approche de la prise en charge de la douleur. Il lui a fallu quatre ans pour mettre au point son innovation et la miniaturiser.

Elle s’appuie sur la microélectronique grâce à quatre puces de silicium qui utilisent des ondes électromagnétiques. « Ce sont des composants en silicium qui ont été conçus par Remedee avec le CEA Grenoble et STMicroelectronics. Ils vont émettre un rayonnement millimétrique à 60 gigahertz qui va être envoyé en direction des terminaisons nerveuses », résume Michael Foerster, co-fondateur de l’entreprise.

L’émission d’un signal à 60 GHz (de très haute fréquence) stimule la production des endorphines au niveau du cerveau, sans effets secondaires ni accoutumance. Le module breveté MEET (Microelectronic Endorphin Trigger), de très petite taille, est placé à la surface de la peau, sur la face interne du poignet, et peut être utilisé à tout moment et en tout lieu pour un soulagement rapide et simple de la douleur.

La puce au cœur du module MEET (Microelectronic Endorphin Trigger) développé par Remedee Labs

Par sa longueur d’onde de 60 GHz, la totalité de l’énergie transportée par le rayonnement se dépose à proximité de ces terminaisons et active à bas bruit les récepteurs de la douleur. Cette stimulation nerveuse, indolore, va entrainer une augmentation de la sécrétion des enképhalines intracérébrales, source de l’effet hypo-algésiant, avec l’implication du système sérotoninergique dans la diminution de la douleur ressentie, ainsi qu’une action sur le stress. L’innocuité des rayonnements électromagnétiques en bande millimétrique a été démontrée par des études précliniques et cliniques.

Le poignet offrant une zone fortement innervée, la technologie Remedee Labs s’intègre dans un bracelet qui, à l’aide de ces ondes millimétriques stimule avec une extrême précision les terminaisons nerveuses, déclenchant la libération des endorphines.

Lancement d’un essai clinique pour les patients atteints de fibromyalgie

Dans le cadre de la mise au point de sa solution axée sur une problématique stress et sommeil, les équipes de Remedee Labs ont observé des améliorations très significatives sur la qualité de vie d’un sous-groupe de patients déclarant souffrir de fibromyalgie. Au vu de ces résultats prometteurs, Remedee Labs a décidé de lancer une étude multicentrique dédiée à la fibromyalgie afin de confirmer ces premières données en partenariat avec plusieurs centres de la douleur en France. L’étude clinique va débuter au deuxième trimestre 2021. Cet essai réunira environ 150 patients sur une durée de 12 mois. Les premiers résultats sont attendus courant 2022. 

" La finalité de cet essai clinique est d’observer les résultats de la solution Remedee chez les patients souffrant de fibromyalgie. Il s’agit d’une étude multicentrique, prospective, contrôlée, randomisée » précise David Crouzier, co-fondateur et directeur scientifique de Remedee Labs

Pour le laboratoire grenoblois, les résultats obtenus lors de cette étude serviront au développement d’une offre spécifique pour les patients atteints de fibromyalgie. « La fibromyalgie se traite aujourd’hui avec des médicaments, des techniques non médicamenteuses et une prise en charge spécifique de la douleur. Pour lutter contre la douleur et améliorer la qualité de vie des patients, il apparait que les traitements non médicamenteux sont essentiels. Si les résultats de notre étude confirment les premières observations, la solution proposée par Remedee Labs pourrait améliorer significativement la prise en charge et la vie des patients » fait valoir Jacques Husser, co-fondateur et Président de Remedee Labs

Une idée ressuscitée

Découverte par l’armée russe dans les années 1970, cette technologie de stimulation d’endorphine par ondes millimétriques, alors lourde à mettre en œuvre en milieu hospitalier, a été supplantée par l’arrivée massive des médicaments antidouleurs. Cette méthode était largement employée dans les pays de l’Est dans les années 70. Elle a été découverte par hasard par des soldats russes, qui ont constaté qu’ils se sentaient mieux lorsqu’ils se trouvaient près d’antennes radars qui utilisaient des ondes millimétriques, c’est-à-dire des ondes à très haute fréquence.

To fight against disinformation and to favour analyses that decipher the news, join the circle of UP' subscribers.

C’est David Crouzier, son directeur scientifique qui, ayant passé quinze ans au Service de santé des Armées, a retrouvé cette thérapie. Mais fallait la réinventer complètyement. Il a donc cofondé, fin 2016, a medtech avec Jacques Husser, ex-directeur des opérations de Sigfox, et Michael Foerster, qui a travaillé au CEA-Clinatec sur les interfaces cerveau-machine implantables pour les patients tétraplégiques. « On a pris conscience qu’on pouvait miniaturiser cette technologie et on a réussi à passer d’une machine de 3 m3 à une puce de 2 cm2 ' John Hultquist, director of intelligence analysis for the cybersecurity company FireEye, explained Jacques Husser.

Remedee Labs se situe aujourd’hui au cœur de l’écosystème medtech français avec des liens étroits avec des organismes de recherche scientifiques et technologiques, dont le CEA-Leti et son centre dédié aux technologies médicales Clinatec, ainsi que STMicroelectronics. Pour développer son programme d’essais cliniques, Remedee Labs a annoncé en novembre 2019 avoir levé 11 millions d’euros.

Outre la fibromyalgie, la startup cible la migraine ou encore l’arthrose. Le marché est vaste, car près de 30% de la population mondiale souffre de douleurs chroniques. Face à ces perspectives la startup grenobloise restera-t-elle longtemps française et trouvera-t-elle les capitaux nécessaires à son développement ? Il faut l’espérer.

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
Après l’Italie et l’Allemagne, la France suspend à son tour le vaccin AstraZeneca
Previous article

Après l’Italie et l’Allemagne, la France suspend à son tour le vaccin AstraZeneca

Pour vaincre l’épidémie, faudra-t-il aussi vacciner les enfants ?
Next article

Pour vaincre l’épidémie, faudra-t-il aussi vacciner les enfants ?

Latest articles from Bio innovations

JOIN

THE CIRCLE OF THOSE WHO WANT TO UNDERSTAND OUR TIME OF TRANSITION, LOOK AT THE WORLD WITH OPEN EYES AND ACT.
logo-UP-menu150

Already registered? I'm connecting

Inscrivez-vous et lisez three articles for free. Recevez aussi notre newsletter pour être informé des dernières infos publiées.

→ Register for free to continue reading.

JOIN

THE CIRCLE OF THOSE WHO WANT TO UNDERSTAND OUR TIME OF TRANSITION, LOOK AT THE WORLD WITH OPEN EYES AND ACT

You have received 3 free articles to discover UP'.

Enjoy unlimited access to our content!

From $1.99 per week only.
73 Shares
Share73
Tweet
Share
WhatsApp
Email
Print