Bio-inspirée, une autre approche

Start

À J-1 de la Semaine Européenne de Développement Durable, la Cité des sciences et de l’industrie ouvre les portes de sa nouvelle exposition permanente Bio-inspirée, une autre approche. Le monde vivant est une immense source d’enseignements. Les organismes qui le composent ont développé des savoir-faire pour se protéger, s’adapter à leur environnement, résister aux changements. Face aux défis environnementaux du XXIe siècle, le vivant est une source d’inspiration essentielle. Le parcours, volontairement sensitif, propose une exploration du vivant. S’appuyant sur des sujets d’actualité, l’exposition permet une meilleure compréhension de la nature et de ses mécanismes, source d’inspiration de la pensée biomimétique.

Nouvelle exposition permanente présentée dans la serre de la Cité des sciences et de l’industrie, Bio-inspirée, une autre approche, en témoigne. Immergé dans trois écosystèmes différents (un récif corallien et son réacteur à macro-algues, une mangrove et un sol forestier et son jardin en permaculture), le visiteur y découvre le biomimétisme, une démarche scientifique respectueuse du vivant qui s’en inspire pour imaginer un monde harmonieux et plus durable.

Pour faire face aux défis environnementaux et sociétaux que nous connaissons, des solutions originales existent, que la nature a développées pour elle-même. Encore faut-il les comprendre. C’est à ce champ méconnu de recherche que l’exposition permanente Bio-inspirée, une autre approche s’intéresse. Production originale de la Cité des sciences et de l’industrie, elle poursuit l’exploration du monde contemporain engagée avec Robots en 2019. L’ambition de ce deuxième chapitre, incarné non seulement par l’exposition mais aussi par le Biolab, espace de médiation logé en son sein, est de présenter au public les voies multiples et prometteuses de la bio-inspiration : elles travaillent à assurer l’alimentation des humains, sortir des énergies fossiles, inventer une nouvelle chimie, repenser notre habitat, prévoir la résilience de nos outils numériques, reconsidérer nos modes de vie, voire remodeler nos sociétés. Un vaste domaine, dans lequel chercheurs et industriels s’investissent de manière fructueuse et prometteuse. »
Bruno Maquart, président d’Universcience.

Réveiller les sens et la curiosité

Dès l’entrée, le visiteur a tous les sens en alerte. Il est placé au cœur du vivant, sur un chemin de végétaux et de sons qui réagissent à sa présence. Durant la montée des escaliers qui mènent à la serre, il est alerté sur les enjeux environnementaux.

S’émerveiller dans un écrin de nature

Dans la serre – ouvrage architectural réalisé par Dominique Perrault en 1997 – cohabitent trois écosystèmes : un récif corallien et son bioréacteur à macro-algues, une mangrove, un sol forestier et son jardin en permaculture. Pour chacun d’eux, une planche illustrée par une dessinatrice naturaliste présente 8 à 10 espèces associées. D’une visite à l’autre, au gré des saisons, les visiteurs y voient se développer les écosystèmes. Ils y découvrent également les différents mécanismes du vivant et les voies de la bio-inspiration.

La vie, fonctionnements choisis

L’observation du vivant permet d’identifier des fonctionnements communs à tous les animaux, végétaux ou micro-organismes. Les connaître et les comprendre révèle à quel point les êtres vivants, humains compris, sont interdépendants et liés aux conditions de vie sur Terre. Neuf entrées sont ici proposées : photosynthèse, coopération, CHNOP*, cycle, variabilité, local, sobriété, biosphère et interdépendances. Mis en exergue, ces fonctionnements du vivant permettent d’établir le « cahier des charges » qui guide la démarche bio-inspirée.

Why not enjoy unlimited reading of UP'? Subscribe from €1.90 per week.

La voie de la bio-inspiration

« Apprenez de la nature, vous y trouverez votre futur » préconisait Léonard de Vinci, il y a cinq siècles. Depuis, la pensée biomimétique a fait du chemin et permet aujourd’hui d’imaginer des modèles de développement plus durables. Le public accède dans l’exposition à des dispositifs ludiques et interactifs – jeux, quiz, maquette, films… – et des pistes de solutions bio-inspirées. De l’agroécologie pour une utilisation vertueuse de la terre, au stockage de données par l’ADN pour économiser l’énergie, les visiteurs découvrent un large éventail de domaines d’application de la bio-inspiration.

Exposition permanente à partir du 18 septembre 2020 – Cité des sciences et de l’industrie, 30 avenue Corentin-Cariou 75019 Paris / (Réservation impérative)

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments
Previous article

Le Grand Festival : célébration contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT

Next article

Les personnages rêvent aussi

Latest articles from ARTS & CULTURES

JOIN

THE CIRCLE OF THOSE WHO WANT TO UNDERSTAND OUR TIME OF TRANSITION, LOOK AT THE WORLD WITH OPEN EYES AND ACT.
logo-UP-menu150

Already registered? I'm connecting

In order to contribute to the information effort on the current coronavirus crisis, UP' proposes to its readers a free entry to the latest published articles related to this theme.

→ Register for free to continue reading.

JOIN

THE CIRCLE OF THOSE WHO WANT TO UNDERSTAND OUR TIME OF TRANSITION, LOOK AT THE WORLD WITH OPEN EYES AND ACT

You have received 3 free articles to discover UP'.

Enjoy unlimited access to our content!

From $1.99 per week only.
3 Shares
Share3
Tweet
Share
WhatsApp
Email
Print