UP' Magazine L'innovation pour défi

au crépuscule des lieux

Au crépuscule des lieux : Habiter ce monde en transition fulgurante

Au crépuscule des lieux de Pierre Giorgini avec Jacques Arènes – Préface de Bertrand Vergely - Editions Bayard, Octobre 2016 - 466 Pages
 
Il faut imaginer le monde de demain comme une affaire à suivre et non comme un non-lieu. En parlant comme il le fait de ce demain qui a déjà commencé, Pierre Giorgini nous y aide brillamment. D’où l’importance de le lire. Sans tarder. »
Bertrand Vergely
 
Ce nouveau livre de Pierre Giorgini (1),  s’attaque au concept probablement le plus fondateur de l’âme humaine : le lieu. Il explique comment la transition technoscientifique que nous vivons est en train de bouleverser notre rapport aux lieux, aux espaces, au local… C’est le « crépuscule des lieux » ! Le psychanalyste jacques Arènes, qui signe une très belle postface, écrit : « Nous avons perdu notre toit ! »
 
Associée à un phénomène d’hyper-concentration (capitaux, centres de décision, espaces publics et services…) et l’abolition des frontières, cette révolution nous met devant des choix décisifs pour l’avenir de l’humain.
Pierre Giorgini pense une fois de plus avec talent la transition : comment inventer des « tiers-lieux », des espaces ouverts et fédératifs, qui associent la création en réseaux et l’enracinement local ? Il est urgent de travailler à des liens entre le global et le local.
 
Extrait :
 
La nécessité de créer ou de recréer de nouveaux lieux qui articulent le local et le global signifie que nous avons plus de mal avec cette expérience d’habiter, expérience couvrant le vaste champ du plus intime à l’ensemble du monde global. Les liens sont actuellement fragiles, et ils peinent à s’habituer en un lieu.  Il faut du temps pour habiter : il est nécessaire de faire confiance au lieu et à ceux qui l’occupent avec nous. Une partie d’entre nous – les plus fragiles psychiquement et socialement – sont expulsés de leur lieu et de leurs liens. Leur habitat se rétrécit à quelques-uns, et parfois à eux-mêmes. Le monde connecté, et la société en réseau maillé ne sont réellement profitables qu’à quelques-uns : comment faire en sorte que ceux qui vivent à marge de ce monde y soient eux aussi intégrés ?
 
 
(1) Président-recteur de l’Université catholique de Lille, Pierre Giorgini est ingénieur, diplômé de l’Institut national des télécommunications. Issu du monde de l’entreprise et de l’innovation, il a été directeur délégué de France Télécom Recherche et Développement. Il est l’auteur de La Transition Fulgurante, la Fulgurante Récréation et Au Crépuscule des Lieux.
 
Add a comment
livre zéro pollution

Zéro pollution - Un ultime défi pour l'humanité

Zéro Pollution, Un ultime défi pour l’humanité de Yannick Roudaut – Editions La mer salée, novembre 2016 – 180 Pages
 
En finir avec le déni de nature et passer au monde d’après.
Pollution de l'air, de l'eau, des sols, dérèglement climatique, dégradation de la biodiversité, maladies respiratoires, cancers... la pollution est partout. En seulement deux siècles, nous avons produit le fléau de nos sociétés modernes. Est-ce cela le progrès ? Comment pouvons-nous donner à un enfant un fruit contenant jusqu'à 35 molécules chimiques ? Allons-nous vivre avec un masque lors des pics de pollution ? Et demain ? Chaque année, la pollution tue déjà des millions de personnes dans le monde. Est-ce un mal nécessaire à notre développement économique, une fatalité ? Ce livre démontre que non. Il démontre que l'abolition de la pollution est possible. Comme l'a été l'abolition de l'esclavage en son temps alors que l'économie en dépendait. Viser le zéro pollution nous ouvrira un nouveau champ d'exploration. Mieux, c'est l'occasion ultime de bâtir un nouveau monde et d'éviter l'impasse tragique. 
 
« Ce livre n’est pas une liste à la Prévert de tous nos maux. Ce livre est une proposition modeste de pistes économiques et sociales que chaque citoyen, chaque collaborateur, chaque employeur, peuvent explorer pour participer à changer le monde, à rendre l’air, l’eau et les sols de nouveau sains et fertiles. C’est un plaidoyer pour une société humaine réconciliée avec la nature, réconciliée avec les enfants de ses enfants. »
 
Homo sapiens serait-il un serial killer écologique ? La pollution est-elle un mal nécessaire à la modernité ? Comment en sommes-nous arrivés là ? Est-il réaliste de viser le zéro pollution d’ici la fin du siècle ? Comment nous réconcilier avec la nature ? La révolution existentielle est-elle une utopie réalisable ?Autant de questions auxquelles cet ouvrage répond par des analyses lucides et documentées puisqu’il démontre que l’abolition de la pollution est possible. Pour y parvenir il suffit que chacun de nous revisite son rapport aux sciences, à la nature et à l’Homme pour entrer dans la 7ème révolution de l’humanité.
Une lecture agrémentée par une fiction de la vie ordinaire d'un couple en 2070 à Paris et ailleurs ...
 
Sans oublier un coup de chapeau pour cette jeune maison d'édition qu'est La mer salée, en métropole nantaise, pour ses choix hors des sentiers balisés !
 
Ancien journaliste financier, entrepreneur, Yannick Roudaut se consacre depuis dix ans à la recherche d'un modèle de société soutenable. Il crée des passerelles entre la finance, l'économie, l'écologie, L'histoire et la philosophie. Cueilleur-semeur, il donne des conférences dans le monde entier pour éveiller les consciences des citoyens et des dirigeants (APM, Germe, IFS, CJD...).
 
{youtube}plna0YGTaiI{/youtube}
 
Add a comment
biodiversité

Fleurs et arbres en bord de chemin : Regardez vivre les végétaux !

Fleurs et arbres en bord de chemin de Marc Giraud - Photographies de Fabrice Cahez - Éditions Delachaux et Niestlé, mars 2017 - 256 Pages
 
Lorsque vous vous approchez d'une plante, celle-ci vous voit. Si vous la touchez, elle le saura. Et elle a de la mémoire. Les fleurs, les arbres, les mousses et les champignons vivent, bougent, sentent, communiquent, se battent et s'unissent. Certaines espèces parlent aux animaux, d'autres fondent des alliances vitales, d'autres encore font de la musique. Nul besoin d'aller chercher les plantes exotiques pour observer des cas extraordinaires : elles vivent là, tout près de nous. Il suffit de se pencher vers elles. Voici les plantes comme vous ne les avez jamais vues ! Unique en son genre, ce guide de terrain nous révèle la vie insoupçonnée des végétaux de nos jardins et de nos terroirs.
 
Après les succès des deux précédents livres, La nature et Les animaux en bord de chemin, Marc Giraud propose une suite étonnante sur le comportement des plantes.
Fondé sur des découvertes scientifiques récentes et encore peu connues du public, cet ouvrage révèle la vie intime des plantes, leur monde sensoriel, leurs relations avec les autres êtres vivants.
 
De page en page, comme en balade, ce guide permet de décoder les formes et les mouvements des végétaux de nos jardins ou de nos terroirs, de comprendre les étranges secrets de leurs agissements. Ainsi, sont-ils capables de se nourrir du soleil, d’envoyer leur progéniture dans des capsules volantes, ou de se cloner pour conquérir la terre. Un arbre n’est peut-être pas « un » arbre, mais une colonie d’individus différents poussant les uns sur les autres.
Les plantes vivent, bougent et communiquent ! Elles interagissent, se battent, s’unissent et perçoivent notre présence. Un véritable « réseau Internet végétal » palpite sous nos pieds, entre leurs racines.
 
En plus de 700 photographies, Marc Giraud donne à voir les signes sensibles témoignant de leur intelligence, associant mémoire et conscience de soi. Aussi beau que fascinant, ce guide pratique permet de voir l’extraordinaire dans l’ordinaire.
 
Marc Giraud est naturaliste de terrain, écrivain spécialisé en zoologie, chroniqueur radio, auteur et animateur de documentaires animaliers. Son expérience de l’audiovisuel l’a amené à concevoir une écriture originale de livres, avec des images fortes et des légendes courtes et pertinentes. Il n’a pas son pareil pour révéler avec humour les histoires étonnantes de la nature de proximité. Chez Delachaux et Niestlé, il est l’auteur du « Bêtes-seller » La nature en bord de chemin, paru en 2013.
Fabrice Cahez est un photographe de terrain réputé pour l’authenticité de ses photos et pour leur poésie. Il ajoute à cet ouvrage une dimension esthétique en harmonie complice avec les textes.
 
 
Add a comment
livre

Tout est prêt pour que tout empire

Tout est prêt pour que tout empire. 12 leçons pour éviter la catastrophe d’Hervé Kempf – Edition Le Seuil, Janvier 2017 – 112 Pages
 
Désastre écologique, néo-libéralisme, terrorisme : voici les trois menaces qui obscurcissent le présent. On pourrait les croire distinctes. Elles sont les manifestations enchevêtrées d'une évolution commune amorcée au début des années 1980. Pour comprendre le présent, il faut retracer l'histoire surprenante de ces décennies qui ont changé le monde. Et analyser le désordre actuel à rebours des discours dominants.
 
Le changement climatique et l'érosion de la biodiversité déterminent l'avenir. L'intégrisme prospère sur le vide de sens de l'époque. L'oligarchie poursuit sa montée en autoritarisme. Au cœur du danger, des inégalités insupportables nourrissent ressentiment et colère.
 
Le monde peut-il échapper à la guerre civile mondiale ? Oui. Les forces et idées nouvelles que décrit ce livre peuvent nous remettre sur le chemin de la paix.
 
Hervé Kempf est l'auteur d'essais qui renouvellent l'interrogation écologiste, tels "Comment les riches détruisent la planète" (2009) et "Fin de l'Occident, naissance du monde " (2013). Journaliste, il anime la rédaction de Reporterre, le quotidien de l'écologie.
 
Add a comment
Livre travailler au XXIè siècle

Travailler au XXIè siècle - L'ubérisation de l'économie ?

Travailler au XXIè siècle - L'ubérisation de l'économie ? de Jacques Barthélémy et Gilbert Cette - Editions Odile Jacob - Janvier 2017 - 180 Pages
 
Quelles réponses apporter à la transformation rapide du marché du travail sous l’effet de la révolution numérique ? Les statuts actuels – salarié, indépendant – sont-ils adaptés à ces nouvelles réalités ? Et comment faciliter le passage de l’un à l’autre sans sacrifier les protections sociales ?
Jacques Barthélémy et Gilbert Cette nous proposent avec ce livre un cadre ambitieux et novateur pour repenser le droit du travail. Faisant le point sur ce qu’on appelle l’ubérisation de l’économie, ils en soulignent les limites et les risques réels. Si celle-ci doit être largement relativisée, reste que les outils numériques facilitent le cumul d’activités et les créations d’entreprises. C’est pour répondre à ce mouvement en profondeur de la société française et en faire une opportunité qu’ils s’attellent ici à la définition d’un droit à la fois global et protecteur.
Les mutations économiques nées des technologies numériques ont un effet réel mais encore mal documenté sur le marché du travail et sur les formes d'emploi en France. Ces dernières décennies, la société salariale et ses standards de stabilité s'étaient déjà érodés du fait de l'extension de la précarité et de l'incertitude, éloigant de notre horizon les carrières sécurisées, longues et continues qui avaient été l'ordinaire des générations précédentes. Mais, sous l'impact conjugué de la robotisation, de l'intelligence artificielle et de la "plateformisation" de l'économie, ce processus d'effritement va probablement connaître une nouvelle accélération."
"Au terme des travaux de Jacques Barthélémy et de Gilbert Cette, un cadre doctrinal est proposé, novateur et ambitieux. Au législateur et aux partenaires sociaux de se saisir de questions essentielles pour donner corps à cette vision, à commencer par l'indispensable réflexion sur le financement de ce nouveau modèle social. 
Il faut résister à l'idée dominante selon laquelle les mutations économiques actuelles devraient être appréhendées exclusivement sous l'angle de la menace. Comme tout changement, l'ère numérique rebat les cartes. Parce qu'elle comporte des risques, elle nous rappelle la nécessité d'accompagner - plus efficacement qu'auparavant - la transition de ceux qui peinent à passer d'un monde à l'autre."
 
Jacques Barthélémy est avocat conseil en droit social, fondateur du cabinet Barthélémy Avocats. Il a été professeur associé à la faculté de droit de Montpellier.

Gilbert Cette est professeur d’économie associé à l’université d’Aix-Marseille, expert du marché du travail

 

Add a comment
Loading...
Loading...